Partagez | 
 

 loulah + little girl, little dog, little thing.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
member ◊ cute little coral

messages : 898 pseudo : Apy avatar + © : Stefanos Milatos + © moi



âge : 26 ans
statut civil : tu lui a écrit une chanson.
adresse : 194, un loft à braou. seul avec ton chien. t'es bien comme ça.
job/études : un album en cours de production, mais toujours barman.
MessageSujet: loulah + little girl, little dog, little thing.    Jeu 21 Avr - 15:33

tu quittes l’appartement de ta mère, la laisse de la chienne en main et la chienne détachée. Ça ne servait à rien de la faire prisonnière de son collier simplement le temps de descendre les escaliers et d’aller jusqu’à ta voiture, garée en face de l’immeuble. Surtout que la chienne n’aimait pas la laisse, elle ne pouvait pas supporter d’être attachée, et dès qu’elle sentait la pression du collier sur son cou, elle gémissait à ne plus savoir où en donner de la tête. Sacré caractère, la petite. Mais comme elle t’obéissait tout de même plutôt bien de ce côté-là, ça ne te faisait pas peur. Enfin, ça t’as quand même bien embêté de la voir fondre sur la petite blonde, assise par terre dans la cour de l’immeuble de ta mère. Cette fois-ci, tu avais beau hurler sur ta chienne pour qu’elle reste à tes pieds, ça ne marchait pas. Ta mère t’avais bien dit qu’il faudrait lui trouver un nom, parce que l’appeler sans arrêt en la sifflant ou avec un surnom différent comme « la petite» ou « l’emmerdeuse »  à chaque fois… Le chien n’avait plus de repère. Mais tu étais nul pour trouver des noms. C’était même sacrément merdique. Tu restais dans le cliché, les noms à double consonance, peu de voyelles, peu de consonnes, des noms courts mais que tous les chiens avaient. Genre « Fifi », « Nina », « Lili ». C’était nul, et tu le savais, alors tu ne lui donnais tout simplement pas de nom, et ça t’évitais de te prendre la tête. Mais au final, ça n’était pas plus pratique.
m’enfin, pour l’instant, ce qui t’embêtait le plus n’était pas le nom de ta chienne, mais le fait qu’elle soit partie comme une furie pour aller renifler l’enfant qui jouait à on-ne-sait-pas-trop-quoi par terre. Alors tu les rejoignis, à grandes enjambées, pour vite reprendre ton clebs par la peau du cou et lui enfiler son collier, ce qui la fit gémir comme jamais. Tu soupiras mais l’ignoras, et t’accroupie aux côtés de l’enfant que ça n’avait pas eu l’air de déranger. Petite blonde, grands yeux bleus, longs cheveux ondulés. Elle ne devait pas avoir loin de dix ans, peut-être moins. Tu ne réussissais jamais à mettre d’âge sur un visage d’enfant, pour toi, ils avaient tous six ans, jusqu’à ce qu’ils en aient au moins quatorze, et encore, les enfants de quatorze ans aujourd’hui donnaient l’impression d’en avoir trois de moins. Ou peut-être était-ce parce que tu ne t’en étais jamais rendu compte, quand tu étudiais encore ? Tu souris discrètement à l’enfant. « Désolé pour la chienne, elle n’est pas comme ça d’habitude. Elle ne t’a pas fait mal ? »

_________________
absente du 9/07 au 13/08, merci de me taguer dans les sujets ou les rps où je dois répondre I love you
Code:
@"azel mordoh"


et moi je suis tombé en esclavage, de ce sourire de ce visage et je lui dis emmène moi. et moi je suis prêt à tous les sillages, vers d'autres lieux, d'autres rivages mais elle passe et ne répond pas. les mots pour elle sont sans valeur. pour moi c'est sûr, elle est d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
member ◊ cute little nemo

messages : 85 pseudo : SPF (sans pseudo fixe, tavu c'est triste) avatar + © : Kristina Pimenova // Dreamy
MessageSujet: Re: loulah + little girl, little dog, little thing.    Mar 26 Avr - 23:57

Loulah adorait vraiment aller chez son frère. Déjà parce qu'il y avait son frère, bien sûr, et que -détail qui n'a sans doute échappé à personne-, elle adorait son frère. Et ensuite, son immeuble était vachement cool. Principalement parce qu'il y avait une espèce de petite cour où Loulah pouvait jouer, parfois avec Raphaël, parfois sans lui. En l’occurrence, aujourd'hui, elle jouait sans lui. Il était resté dessiner dans l'appartement, et la cour était assez sécurisée pour que la gamine ne risque rien à y rester seule. Donc, elle était descendue toute seule. Elle avait, quelque jours auparavant, été victime de l'effet de mode du moment à l'école. En effet, les billes étaient revenues au goût du jour, et tous les gamins y jouaient. Loulah, un peu curieuse car complètement ignorante dans ce domaine -oui, je dis ça comme si les billes étaient un domaine sérieux. Ça l'est.- avait donc entrepris d'apprendre à y jouer. Elle se retrouvait donc assise par terre, ses billes devant elle, à essayer de comprendre comment on faisait pour que la bille aille où elle voulait. Et pour le moment, le résultat n'était pas brillant. Elle ne savait pas comment frapper la bille, qui ne partait absolument pas dans le sens qu'elle voulait, et cela l'embêtait beaucoup.

Elle en était au stade de désespoir où elle envisageait de remonter pour demander à l'autre Fauvette comment il fallait faire, quand un chien lui sauta dessus -bon, j'exagère un peu, la renifla joyeusement-. Un chien absolument magnifique. Loulah émit un son à mi-chemin entre le rire et le piaillement de joie quand colla sa truffe contre elle, n'envisageant pas une seule seconde que l'animal puisse être autre chose qu'amical. Loulah grattouilla donc la tête du chien avec l'air absolument ravi. Elle fut vite interrompue dans son moment-câlin quand un homme tira le chien en arrière pour lui remettre un collier avant de s'accroupir à côté d'elle.

"Désolé pour la chienne, elle n’est pas comme ça d’habitude. Elle ne t’a pas fait mal ?"

La gamine secoue la tête en souriant. Non, le chien -enfin, la chienne plutôt, vu le 'elle' employé par son maître- ne lui a pas fait mal, elle va parfaitement bien. D'autant plus parfaitement bien que c'est la première fois qu'elle voit le chien dans l'immeuble, et que vu son amour des animaux, elle est ravie au possible. Même si là tout de suite, ce qu'elle voudrait, c'est recommencer à câliner le chien. Mais vu qu'il l'a tiré en arrière, elle ose pas trop.

"Elle s'appelle comment ?"

Elle demande ça d'un air un peu hésitant. Principalement parce qu'elle ne connaît pas le type, et que même si il a l'air gentil, la gamine peut se révéler assez timide. Et que même si il s'est arrêté à côté d'elle, rien ne garanti qu'il a réellement envie de discuter avec.


Dernière édition par Loulah Fauvette le Ven 6 Mai - 23:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
member ◊ cute little coral

messages : 898 pseudo : Apy avatar + © : Stefanos Milatos + © moi



âge : 26 ans
statut civil : tu lui a écrit une chanson.
adresse : 194, un loft à braou. seul avec ton chien. t'es bien comme ça.
job/études : un album en cours de production, mais toujours barman.
MessageSujet: Re: loulah + little girl, little dog, little thing.    Jeu 5 Mai - 18:22

la petite blonde secoue la tête de gauche à droite. Tu jette un coup d’œil pleins de réprimandes à ton chien, même si tu savais qu’elle ne réagirait pas, ne comprendrais pas, et que visiblement, ce n’était même pas la peine. Mais elle n’aurait pas dû sauter sur l’enfant, même si elle ne lui avait pas fait mal. Tu relâches un peu la pression sur le collier de la golden retriever de deux ans que tu aurais très clairement dû amener à l’école du chien pour le dresser, et te prépares à te relever. Mais la voix fluette et timide de la blondinette te retient. « elle s'appelle comment ? » la question de l’année, en fait. Une question que tu redoutais, chez n’importe qui. Ah, ta mère t’avais bien dit que tu devais lui trouver un nom. Romane aussi, d’ailleurs. Mais tu n’aimais pas trouver des noms. Et tu n’étais pas pressé d’avoir des enfants pour cette raison. Enfin, encore faudrait-il que tu trouves quelqu’un avec qui en avoir, et c’était déjà pas chose simple. M’enfin, revenons en au chien et à la petite blondinette. « elle n’a pas de nom, je n’en ai jamais trouvé un de bien. » tu hausses les épaules, un regard désolé vers la jeune fille, et la chienne s’approche un peu d’elle pour se coucher entre vous deux et se mettre sur le dos, en commençant à se rouler. Tu lui caresse vivement le ventre et observe la petite blonde. « mais si tu veux, tu peux lui trouver un nom. Elle a l’air de bien t’aimer. » tu te retiens d’ajouter que ça t’évitera d’avoir à le faire, et que de cette manière, le chien aura enfin de quoi être appelé. Tu avais bien vu la gêne dans les yeux de la petite, quand elle t’avait demandé le nom du chien, alors tu avais bien envie de la mettre en confiance. Tu aimais bien les enfants, ça ne t’avais jamais vraiment effrayé comme ça pouvait en effrayer d’autres. Et comme elle semblait seule dans la coure, autant lui tenir un peu compagnie, surtout si elle aimait bien le chien.

_________________
absente du 9/07 au 13/08, merci de me taguer dans les sujets ou les rps où je dois répondre I love you
Code:
@"azel mordoh"


et moi je suis tombé en esclavage, de ce sourire de ce visage et je lui dis emmène moi. et moi je suis prêt à tous les sillages, vers d'autres lieux, d'autres rivages mais elle passe et ne répond pas. les mots pour elle sont sans valeur. pour moi c'est sûr, elle est d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
member ◊ cute little nemo

messages : 85 pseudo : SPF (sans pseudo fixe, tavu c'est triste) avatar + © : Kristina Pimenova // Dreamy
MessageSujet: Re: loulah + little girl, little dog, little thing.    Dim 8 Mai - 0:12

Loulah reste complètement captivée par l'animal. Elle n'a qu'une envie, c'est de lui sauter dessus pour la câliner. D'autant qu'elle est sûre que la chienne ne demande que ça, ça se voit dans son regard -sisi, Loulah a un diplôme pour comprendre les animaux par le regard, c'est bien connu-.

"Elle n’a pas de nom, je n’en ai jamais trouvé un de bien."

Il la regarde d'un air désolé, et la petite a presque exactement le même air sur le visage, comme si il venait de lui annoncer quelque chose de vraiment, vraiment triste. En même temps, pour Loulah, c'est vraiment triste pour un animal de ne pas avoir de nom. C'est vrai, comment peut-il l'appeler quand il a envie qu'elle vienne ? Comment peut-elle se reconnaître, elle, la chienne, quand il lui parle, et différencier ça de si il parle à la plante verte d'à coté ? C'est complètement impossible dans les deux cas. Et Loulah trouve ça vraiment malheureux, tant pour la chienne que pour l'homme.

"Mais si tu veux, tu peux lui trouver un nom. Elle a l’air de bien t’aimer."

Loulah le regarde d'un air un peu perplexe, un petit "Vraiment ?" franchissant ses lèvres. Elle ne comprend pas qu'il lui propose ça. Non, franchement, il ne la connaît pas, et il lui demande de choisir le nom de son chien ? C'était un coup à ce qu'elle l'affuble d'un "kiki" ou "princesse-licorne", ou n'importe quel autre nom ridicule que pourrait proposer une enfant. Enfin bon, ce n'est pas comme si Loulah avait cinq ans, elle ne pense plus vraiment à ce genre de noms quand il est question de trouver un nom. Elle regarde la chienne, qui s'est mise sur le dos, entre elle et le monsieur. Elle caresse doucement sa tête, l'air un peu songeur, réfléchissant rapidement à ce qu'elle pourrait proposer -car oui, mine de rien, elle sent une fierté absurde l'envahir à l'idée qu'elle puisse choisir le nom, parce que le chien l'aime bien-. Elle pense rapidement à quelques noms Disney, Nala, Perdita, Willow ... mais rien ne va. Elle fronce un peu les sourcils. Elle ne voit pas un nom de dessin animé pour cet animal. Elle ne sait pas pourquoi, mais elle a l'intime conviction que ça ne lui irait pas. Elle se mordille la lèvre un instant. Un nom surgit dans son esprit, venu d'elle ne sait trop où. Elle regarde le monsieur -il faudra qu'elle pense à lui demander son nom un jour- avec un petit sourire hésitant.

"Je sais pas ... Tu peux l'appeler genre ... Laïka ?"


Non, définitivement, elle ne sait pas d'où ça vient. Elle trouve juste ça joli. Et elle espère que le jeune homme trouvera ça joli aussi. Ce serait dommage qu'il n'aime pas. Enfin ... il le lui dirait, non ? Ce serait un peu stupide de sa part d'adopter un nom qu'il n'aime pas, ou de ne pas oser lui dire que l'idée ne lui va pas. Il ne la connaît pas, ce n'est pas comme si il peut avoir peur de la vexer. Elle guette sa réaction du coin de l'œil, à la fois mourant d'envie de voir si l'idée lui plaît, et un peu flippée à l'idée qu'il trouve ça vraiment ridicule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
member ◊ cute little coral

messages : 898 pseudo : Apy avatar + © : Stefanos Milatos + © moi



âge : 26 ans
statut civil : tu lui a écrit une chanson.
adresse : 194, un loft à braou. seul avec ton chien. t'es bien comme ça.
job/études : un album en cours de production, mais toujours barman.
MessageSujet: Re: loulah + little girl, little dog, little thing.    Ven 13 Mai - 23:56

l’enfant te regarde avec de grands yeux, elle est frustrée, elle se pose des questions, elle est pas sûre, ça se voit. Et là, t’as peur de l’avoir déstabilisée, et de la gêner. Parce que c’est vrai, quoi, tu viens de demander à une gosse que tu as vu pour la première fois, y’a quoi, cinq minutes ? de trouver un nom pour ton clébard. T’es un peu chelou, parfois, dans ta tête, non ? M’enfin. Elle se met à réfléchir, tu le vois, parce que ses yeux deviennent un peu lointains pendant qu’elle répond aux envies de câlins de la chienne en lui caressant la tête. Pendant de longs instants, il ne se passe rien. Toi tu parles pas, elle non plus… puis l’expression du visage de l’enfant change, elle fronce les sourcils, elle se mord les lèvres. Et toi tu te demandes toujours si c’était une bonne idée. T’aurais dû partir après avoir récupéré la chienne, t’aurais dû rentrer chez toi et laisser l’enfant, parce qu’après tout, c’est qu’une gosse, pas bien intéressante, enfin, pour toi. Mais t’es là, accroupis prêt de l’enfant, prêt du chien avec cette gosse qui réfléchit. Ah, d’ailleurs elle se met à te regarder. Et il y a un petit sourire, oui, un faible sourire, mais mignon, comme celui d’une petite de primaire, quoi. « Je sais pas ... Tu peux l'appeler genre ... Laïka ? » tu la regarde, sans vraiment comprendre au début. Tu clignes des yeux plusieurs fois, regarde la chienne, regarde la coure, regarde les murs de pierre de l’immeuble dans lequel vous êtes, regarde un peu tout. en fait, en même temps, tu réfléchis. Parce que la petite, elle a eu une bonne idée. Parce que la petite elle trouvé en quelques minutes un prénom pour un chien dont elle ne connaît rien, alors que toi, ça fait deux ans que t’essaye de trouver. Fin, en fait, t’essayes pas vraiment, tu fais genre, mais au final, rien n’en sort. Mais c’est sans doutes ça, la magie de l’enfance. Magie que t’as plus depuis un bail. « mais tu sais que c’est une super idée ? » tu finis par lancer à l’enfant, en haussant les sourcils, et en lui souriant en retour. Elle est mignonne, la petite, et tu veux pas qu’elle soit mal à l’aise. « t’aimerais t’appeler Laïka ? » tu dis à l’attention de la chienne qui ne fait que remuer la queue. Mais en fait, elle te répond pas vraiment. elle est contente, c’est tout. Tu sais même pas si les chiens comprennent ce qu’on leur dit, mais tant que l’enfant pense que la chienne comprend un tant soit peu… ou même si elle sait qu’elle comprend pas, au final, c’est pas ça le plus important. La blonde devait être intelligente, ça se voyait à la lueur qui brillait dans ses yeux bleus. Elle te rappelait vaguement quelqu’un, mais tu savais pas vraiment qui, et c’était que dans des petits airs, des petites mimiques… mais ouais, tu savais pas qui.

_________________
absente du 9/07 au 13/08, merci de me taguer dans les sujets ou les rps où je dois répondre I love you
Code:
@"azel mordoh"


et moi je suis tombé en esclavage, de ce sourire de ce visage et je lui dis emmène moi. et moi je suis prêt à tous les sillages, vers d'autres lieux, d'autres rivages mais elle passe et ne répond pas. les mots pour elle sont sans valeur. pour moi c'est sûr, elle est d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
member ◊ cute little nemo

messages : 85 pseudo : SPF (sans pseudo fixe, tavu c'est triste) avatar + © : Kristina Pimenova // Dreamy
MessageSujet: Re: loulah + little girl, little dog, little thing.    Mer 25 Mai - 22:13

Le monsieur la regarde, cligne des yeux, regarde ailleurs. Pendant un moment. Okay, ça c'est perturbant. Il aime, il n'aime pas ? Elle n'arrive pas à le déterminer. Elle le regarde d'un air un peu angoissé. Si elle a dit pile ce qu'il ne fallait pas, si c'est le nom qu'il déteste par excellence, elle s'en voudrait un peu. Il est stressant à ne pas répondre. Mais elle attend qu'il parle, parce qu'elle se voit mal insister pour avoir son opinion, ce serait super malpoli, et c'est important d'être poli. Enfin c'est ce que tous les grands disent. Et comme elle n'est presque jamais impertitente, elle ne va pas relancer. Elle va juste attendre qu'il commente. Mais si il pouvait le faire vite ce serait bien, parce que son absence de réaction l'angoisse un peu.

"Mais tu sais que c’est une super idée ?"


Et il sourit. Il a un sourire plutôt communicatif, et elle est soulagée que l'idée lui plaise, alors elle sourit aussi, sans l'hésitation qu'elle avait avant. Elle se sent un peu en confiance avec lui. C'est probablement stupide, elle ne le connaît pas, mais il a une façon de sourire qui ne donne pas envie de se méfier de lui. Loulah sera probablement très simple à kidnapper. Un chien et un sourire, hop, elle ne se méfie plus. La confiance facile doit être un attribut des enfants.

"T’aimerais t’appeler Laïka ?"

Il demande ça à la chienne, qui a juste l'air contente. Elle a l'air d'être un gentil chien. Un gentil chien qui n'avait pas de nom, mais un gentil chien quand même. Et le nom a l'air de lui aller. Ou de ne pas lui déplaire, ce qui revient un peu au même. Loulah ne sait pas vraiment si les animaux comprennent ce qu'on dit. Des fois, elle a l'impression, et dans les dessins animés ils comprennent. Mais de là à dire si c'est vrai aussi dans la vie … ça l'intrigue ça. Il faudra qu'elle demande son avis à Raphaël. Elle regarde le monsieur. C'est bien gentil de connaître le nom du chien, mais elle ne connaît toujours pas le sien. Ce qui est un peu embêtant, parce qu'elle aime bien avoir un prénom à mettre sur un visage. C'est marrant comme expression ça, mettre un nom sur un visage. Elle se voit bien écrire le nom sur un papier et l'accrocher sur le front de quelqu'un.

"Moi c'est Loulah. Toi tu t'appelles comment ?"


Elle a employé le tutoiement naturellement, sans même y penser. Elle a donné un nom à son chien de toute façon, ce serait presque bizarre qu'elle le vouvoie ensuite, non ? Ce serait tout faire à l'envers, d'abord baptiser son animal de compagnie, puis se présenter, et enfin le vouvoyer … non, il lui paraît bien plus logique de commencer par "tu". Et si ça le dérange, eh bien il le lui dira.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
member ◊ cute little coral

messages : 898 pseudo : Apy avatar + © : Stefanos Milatos + © moi



âge : 26 ans
statut civil : tu lui a écrit une chanson.
adresse : 194, un loft à braou. seul avec ton chien. t'es bien comme ça.
job/études : un album en cours de production, mais toujours barman.
MessageSujet: Re: loulah + little girl, little dog, little thing.    Dim 29 Mai - 20:06

la jeune fille te sourit en retour. le sourire, le rire, c'est comme bâiller. c'est communicatif. certains plus que d'autres. alors c'est normal. et puis la jeune fille n'a pas l'air d'avoir peur. alors ça ne t'étonnes pas, de revoir son sourire. mais ça t'empêche pas de te demander ce qu'elle fait ici, seule. ça t'empêche pas de te demander si elle vie ici, et depuis quand. ça t'empêche pas de te demander avec qui elle vie, et pourquoi tu l'a jamais vue avant. tes yeux se posent sur ce à quoi elle joue. les billes. ah, les billes. c'est plus ou moins ton enfance, ça, enfin. tu te souviens y avoir joué, mais y'a eu tellement de modes, à l'école primaire, que t'as presque oublié comment on fait. environ vingt ans, que t'y a pas joué, alors oui, c'est normal. « Moi c'est Loulah. Toi tu t'appelles comment ?» qu'elle te demande. loulah, c'est mignon. elle est mignonne, de toutes manières. mais toi, à sa place, t'aurais peur. rester ici, dans une cours publique, seule. un homme malintentionné et c'est pas cool. parce qu'elle est avenante, loulah, en tout cas, elle en a l'air. le mec aurait pu l'approcher, comme toi tu le fais là, mais lui, avoir de mauvaises intentions. tu fais pas gaffe, mais elle t'a tutoyé. bon, après tout, toi aussi, tu la tutoie. alors ça te gênes pas. vouvoyer une gamine de même pas dix ans ? nan. « salut loulah, moi, c'est azel.» tu souris. puis tu regardes encore les billes. « tu joues au billes ? c'est revenu, dans les écoles ? »

_________________
absente du 9/07 au 13/08, merci de me taguer dans les sujets ou les rps où je dois répondre I love you
Code:
@"azel mordoh"


et moi je suis tombé en esclavage, de ce sourire de ce visage et je lui dis emmène moi. et moi je suis prêt à tous les sillages, vers d'autres lieux, d'autres rivages mais elle passe et ne répond pas. les mots pour elle sont sans valeur. pour moi c'est sûr, elle est d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: loulah + little girl, little dog, little thing.    

Revenir en haut Aller en bas
 
loulah + little girl, little dog, little thing.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Laughing Out Loud :: Biarritz, France :: Milady, Colline, Beaurivage :: habitations-
Sauter vers: