Partagez | 
 

 (noé) ~ running wild

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
member ◊ cute little nemo

messages : 85 pseudo : SPF (sans pseudo fixe, tavu c'est triste) avatar + © : Kristina Pimenova // Dreamy
MessageSujet: (noé) ~ running wild   Mar 3 Mai - 22:14

Loulah avait eu de nombreuses et nombreux baby-sitters. Vraiment, elle en avait eu plein, toujours différents, plus ou moins sympas en fonction. Mais celle qui était en charge de la surveiller aujourd'hui, c'était la pire. Elle ne se contentait pas de tout lui interdire parce qu'elle avait peur que la gamine s'éloigne et de la perdre -enfin, elle avait probablement surtout peur de perdre son salaire-, non. En plus de ça, elle l'engueulait en permanence et ne faisait aucun effort pour être aimable. Ce n'était pas la première fois qu'elle devait s'occuper de Loulah, et la gamine avait tenté d'être patiente. Tenté. Elle voulait bien être gentille, mais déjà qu'elle n'aimait pas franchement se faire materner par quelqu'un qu'elle connaissait à peine comme ça, si en plus la personne n'était pas sympa … Elle lui avait déjà échappé une fois, ce qui n'avait pas empêché la femme de persister à ne pas vouloir démissionner. Enfin, ce n'était pas un vrai un boulot, donc pas démissionner, mais arrêter d'accepter de venir la garder quoi. Elle avait donc attendu une minuscule faille dans la surveillance de sa gardienne, même si elle n'y croyait pas trop. Non, franchement, qui se laisserait avoir deux fois ?

Sa chance se présente sous la forme d'une fille maladroite qui bouscule sa gardienne, laissant au passage échapper un sac de courses qui se renverse allègrement. La prise autour de son poignet se relâche, Madame-porte-de-prison est distraite … ni une ni deux, Loulah détale. Elle est petite, il y a des gens partout, c'est plutôt facile de se faufiler, plus que pour une adulte. Elle tourne dans une rue, puis dans une autre -tout en restant  dans les rues passantes, elle n'est pas complètement inconsciente merci bien-, jette un regard derrière elle. Visiblement, elle est suivie, et l'air qu'aborde sa poursuiveuse, très semblable à celui d'un bulldog enragé, la bave en moins, ne lui donne pas, mais alors vraiment pas, envie d'être rattrapée. Elle slalome entre les gens, attend une nouvelle rue, et s'engouffre immédiatement dans la première boutique visiblement vide qu'elle croise. Elle se dissimule comme elle peut entre les rayons -soit, pas très bien- histoire de ne pas être vue à travers la vitrine et retient son souffle. Elle attend de voir passer Bulldog-woman -non, elle ne connaît pas son prénom. Pas comme si elle avait daigné se présenter à la gamine en même temps- avant de laisser échapper un rire. Elle se sent comme un super-ninja d'avoir réussi à lui échapper. C'est presque dommage qu'elle ne puisse pas le raconter à Raphaël -elle sait très bien qu'il ne serait pas super content qu'elle soit aussi peu sage-, il aurait pu être fier de sa rapidité. Elle regarde rapidement autour d'elle, se désintéressant déjà à moitié du fait qu'elle est une fugitive. Elle est dans une boutique de bande-dessinées. Enfin, de comics plutôt. Elle hésite à en ouvrir une et à la lire. Hésite parce qu'elle n'est pas franchement sûre qu'elle a le droit. Elle avance une main vers un des livres … et entend une voix l'interpeller. Elle aurait pu ne pas avoir peur, si elle avait été attentive et qu'elle avait vu que la boutique n'était pas vide. Seulement, elle n'avait pas fait attention. Et elle pousse donc un hurlement de terreur -légèrement exagéré certes, mais elle vient tout juste de gagner une course poursuite, l'adrénaline n'a pas totalement disparu de son organisme. Si si, ça justifie de hurler quand on est surpris- en sursautant violemment et en se retournant vers la source du bruit, prête à fuir si il s'agissait d'un monstre mutant désirant l'attaquer.


Dernière édition par Loulah Fauvette le Dim 8 Mai - 0:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
staff ◊ cute little pearl

messages : 94 pseudo : cupcake avatar + © : michael fjordbak + mischievous wink
âge : pas encore 20, ewi, c'est un jeunot.
statut civil : célibataire. enfin, avec un énorme crush. mais célibataire, c'est plus un statut, c'est un état, pour lui.
job/études : étudiant en physique chimie pour devenir prof, il bosse dans une boutique de comics le reste du temps.
MessageSujet: Re: (noé) ~ running wild   Ven 6 Mai - 11:19

la fille de black canary

• tu t'ennuies à mourir. tu ne sais pas pourquoi, mais aujourd'hui, il n'y a personne. ramsay s'est absenté quelques instants. de toute manière, il n'y a vraiment pas la foule, il n'y a pas besoin d'être deux pour s'ennuyer. tes yeux alternent entre tes fiches de révisions et un comics que tu as sous les yeux. tu en as un exemplaire à la maison de celui-ci, mais tu le relis. tu l'aimes bien, ce numéro là. il est sympa, il y a un peu plus d'humour que dans les autres. tu relèves les yeux un instant et tu regardes ton poisson tourner dans le pichet de l'hôpital. ça fait deux jours que tu as cassé l'aquarium,ce serait bien que tu en achètes un nouveau, histoire que tu puisses le rendre à la blonde, le pichet. tu attrapes le paquet de croquettes pour poissons rouge, tu en prends deux ou trois dans ta main et tu les laisse sombrer vers phos. c'est l'heure du goûter de toute façon. et tu n'as jamais vu de poisson obèse. là, maintenant, tu commences sérieusement à te demander si le temps s'est arrêté. tu pourrais envoyer des messages à vaea, ou à ariane, mais malgré ce que tu leur répètes, ils bossent aussi. le staps, c'est pas juste de la détente, même si ça t'amuses de le croire. tu t'étires, puis tu soupires. tu vas ranger le comics et revient derrière la caisse. quand tout à coup, tu entends des pas précipités.
• tu relèves la tête. tu te demandes ce qu'il peut bien se passer. tu regardes, tu cherches, mais tu ne vois rien. pourtant tu n'as pas une mauvaise vue. disons que tu n'en es pas au stade où il te faudrait des lunettes. tu fronces les sourcils quand soudain, tu entends un rire. un rire de petite fille, un petit son amusé. tu as dû louper un épisode. on est dans un épisode de série ? c'est ça ? c'est une petite fille mutante, sortie d'un comics des X-Men ? ou alors, c'est un esprit tueur. tu tâtes tes poches, mais non, tu n'as ni sel, ni fer pur. tu ne pourras pas te défendre contre elle. tu approches doucement, et tu la vois tendre une main vers un comics. « hey ! » que tu lances, essayant d'attirer son attention. alors ça, pour qu'elle te voie, qu'elle se rende compte que tues là, t'es doué, hein. un peu trop même. elle sursaute, ses pupilles s'étrécissent et elle pousse un hurlement aigu. tu fermes les yeux, puis tu penches la tête. « t'as pas l'air d'un esprit toi. t'as l'air toute gentille. quoique, tu me diras, la gamine dans le tableau, elle avait aussi l'air toute gentille, plus que son père qui avait une tête de pervers. mais c'était quand même elle, et il avait fallu brûler la poupée, vu qu'elle avait été incinérée. enfin bref. t'es toute seule ? » oui, tu monologues un peu trop souvent tout seul. elle va te prendre pour un dingue. et elle va encore hurler, pour appeler à l'aide. ah, c'est ça. c'est la fille de black canary. et quand elle hurle elle émet des ultrasons qui te font exploser les tympans. tu as découvert la vérité à propos de la gamine.
fiche (c) AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
member ◊ cute little nemo

messages : 85 pseudo : SPF (sans pseudo fixe, tavu c'est triste) avatar + © : Kristina Pimenova // Dreamy
MessageSujet: Re: (noé) ~ running wild   Ven 6 Mai - 23:51

Elle dévisage le monstre mutant prêt à l'attaquer. Qui n'a définitivement pas l'air d'un monstre mutant prêt à l'attaquer, pour être tout à fait honnête. Quoique, on ne se méfie pas assez des gens qui ont l'air sympa. C'est vrai quoi, dans les films, le méchant est rarement celui qu'on soupçonne depuis le début, sinon ce serait trop facile.

"T'as pas l'air d'un esprit toi. T'as l'air toute gentille. quoique, tu me diras, la gamine dans le tableau, elle avait aussi l'air toute gentille, plus que son père qui avait une tête de pervers. Mais c'était quand même elle, et il avait fallu brûler la poupée, vu qu'elle avait été incinérée. Enfin bref. T'es toute seule ?"

Elle ne comprend pas la moitié de son monologue, et ses yeux s'écarquillent un peu. Il l'a prise pour un esprit ? C'est un peu bizarre ça. Vous me direz, elle l'avait pris pour un monstre, j'imagine qu'on peut dire qu'ils sont quittes. Et c'est quoi son histoire de poupée brûlée et de tableau ? Non, vraiment, il devait être un peu bizarre. Sans doute pas méchant du tout, mais un poil perché. Peut-être un peu trop porté sur les films d'horreurs ou ce genre de choses. Elle le dévisage d'un œil vaguement méfiant. Pourquoi veut-il savoir si elle est seule ? Serait-il de mèche avec la baby-sitter enragée ? Veut-il la livrer parce qu'il est complice ? Ouais, non. Peu probable. On ne va pas se mentir, la probabilité qu'elle arrive dans cette boutique là n'était pas bien grande, à moins que la madame n'ait de complices pour la rattraper dans toutes les boutiques de la ville … il y avait peu de chances.

"Maintenant que j'ai échappé à madame-méchante-gardienne, oui."


Bon, ça, c'est un peu sorti tout seul. C'est peut-être pas hyper malin de dire à un jeune adulte qu'on vient d'échapper à la personne chargée de notre garde, c'est un coup à ce qu'il appelle la police pour signaler soit un enlèvement -non parce qu'elle a dit gardienne, ça peut très bien faire kidnappeur- soit une fugue. Elle prend un air vaguement suppliant, genre yeux de Chat Potté -elle adore le chat Potté. Et elle sait très bien imiter son regard-, en regardant le jeune. Qui d'ailleurs pourrait très bien être un kidnappeur d'enfants, et elle aurait été très stupide de lui confirmer qu'elle est bien toute seule, et que donc personne ne l'entendra crier -comme dans Alien, mais avec moins d'extra-terrestres, et peut-être un peu plus de glauque. Non parce que kidnapper des enfants, c'est quand même vachement plus glauque qu'une femme accouchant d'un alien, même si c'est sale-. Mais la petite tête blonde de Loulah n'y pense pas un seul instant, toute concentrée qu'elle est sur la pensée que si Raphaël apprend qu'elle échappe à la surveillance des adultes, il va la disputer et sera en colère. Et c'est vraiment pas ce qu'elle veut.

"Tu diras rien ? S'il te plait ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
staff ◊ cute little pearl

messages : 94 pseudo : cupcake avatar + © : michael fjordbak + mischievous wink
âge : pas encore 20, ewi, c'est un jeunot.
statut civil : célibataire. enfin, avec un énorme crush. mais célibataire, c'est plus un statut, c'est un état, pour lui.
job/études : étudiant en physique chimie pour devenir prof, il bosse dans une boutique de comics le reste du temps.
MessageSujet: Re: (noé) ~ running wild   Sam 28 Mai - 17:50

la fille de black canary

• elle te regarde d'un air un peu étrange la gamine. c'est vrai que t'as tendance à oublier que tout le monde ne te connaît pas et n'a pas l'habitude de tes monologues bizarres. mais c'est vrai quoi. on se méfie jamais assez des gosses. dans les films un peu glauques, on se dit tous 'ooooh comme il est mignon ce gamin'. et derrière, bam ! c'est lui le tueur, parce que c'ets un esprit vieux comme le monde, un démon, ou parce qu'il est possédé par un ange. oui, il existe aussi des cas de possession par des anges, enfin. pourquoi tout le monde croit toujours qu'il n'y a que les démons qui sont capables de posséder des gens ? c'est une aberration de penser des choses pareilles. les anges sont aussi des petits vicelards. bon, après tu n'en connais pas un seul personnellement, mais les expériences de dean et de sam te suffisent, merci bien. mais bon, la gamine a l'air juste gentille. et si tu lui balances du sel dessus, il est fort possible qu'elle te regarde comme si tu es échappé de l'asile et se barrer en courant et en hurlant. et elle ferait peur à phos'. ce qui est quand même pas terrible. alors elle te dit que oui, elle est seule. que elle n'est plus avec une madame méchante. et une gardienne en plus. alors tu fronces les sourcils et ton petit cerveau s'active pour donner un sens logique à cette phrase. et tout à coup ton visage s'illumine « aha ! je l'avais dit ! je le savais que les babysitters étaient toutes des harpies déguisées en humaine pour mieux nous infiltrer ! c'était donc ça ! » elle va encore te regarder de traveeers. t'es vraiment complètement perché, mon gars. après tu t'étonnes que les gens te regardent d'un air bizarre quand ils te croisent dans la rue. mais chaque fois que tu crois faire quelque chose de bien, comme tout le monde, genre comme faire la conversation, tu trouves le moyen de te donner en spectacle malgré toi.
• et puis elle te fait les yeux mouillés les plus cute et les plus adorables de la terre entière. non, ça ne veut pas dire la même chose. il y a une nuance entre les deux termes. tu ne sais pas laquelle, mais il y en a une. après tout, t'es un chimiste toi. pas un écrivain ou un poète. et les mots c'est pas ton truc. en revanche, ces yeux là tu ne peux pas y résister. elle te demande de ne rien dire. alors, déjà que t'en avais pas franchement l'intention, de base, et notamment parce que tu n'y avais tout simplement pas pensé, comme si c'était normal, alors, là c'est juste hors de question. non. en fait. tu vas la garder avec toi. ce sera ta meilleure amie à partir de maintenant. parce qu'elle est beaucoup trop mignonne. alors tu laisses échapper un petit couinement attendri, le genre que font plutôt les filles devant un bébé chat, et puis tu ajoutes sans vraiment t'en rendre compte « je signe où pour t'adopter ? » tu la connais même pas, la môme, mais c'est pas grave. elle est choupi, alors tu veux l'adopter. elle te tiendra compagnie, et elle répondra à tes interrogations nocturnes. puis tu te souviens qu'elle n'est pas un chaton, mais un humain, et qu'elle a certainement des parents et de la famille. tu ne peux pas l'adopter comme ça, comme on adopte un chiot retrouvé dans un carton, au fond d'une ruelle sombre et humide, se finissant par une impasse. alors tu hausses les épaules pour toi-même. « je dirais rien. tu peux rester là autant de temps que tu veux. tu peux lire les comics, mais tu fais attention de pas les abîmer, ok ? et.. tu me demandes d'accord ? ils sont pas tous pour les enfants, même si ce sont des bande-dessinées. il y en a ou il y a beaucoup de sang. »
fiche (c) AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
member ◊ cute little nemo

messages : 85 pseudo : SPF (sans pseudo fixe, tavu c'est triste) avatar + © : Kristina Pimenova // Dreamy
MessageSujet: Re: (noé) ~ running wild   Dim 31 Juil - 1:01

Quand elle parle de vilaine gardienne, il ne faut qu'un bref instant au brun qui lui fait face pour s'illuminer. Son visage s'éclaire d'une très jolie façon, ça lui donne l'air d'un enfant un peu à lui aussi. Il respire la gentille, il est forcément gentil. Elle décide donc de lui faire confiance. Oui, certes, c'est rapide. Loulah quoi.

"Aha ! Je l'avais dit ! Je le savais que les babysitters étaient toutes des harpies déguisées en humaine pour mieux nous infiltrer ! C'était donc ça !"

C'était officiel, en ce jour et à partir de cet instant, il était son nouveau meilleur ami. Enfin quelqu'un qui reconnaissait que les baby-sitters étaient des êtres maléfiques ! Alors que, jusqu'à présent, tout le monde autour d'elle niait cette vérité absolue en prétendant qu'elles étaient parfaitement normales et gentilles et que Loulah exagérait. Non, franchement, ça méritait au moins une médaille qui lui reconnaisse qu'elle avait raison. Dommage qu'elle n'en ait pas sous la main pour le moment. Du coup, elle se contente d'un grand sourire.

Et puis elle lui demande de ne rien dire. Il émet une sorte de piaillement, plus ou moins semblable à ce qu'elle aurait pu faire en voyant un quelconque animal passer sous ses yeux. Elle se demande vaguement si c'est elle qu'il prend pour un animal mignon, mais du moment qu'il ne l'enferme pas dans une cage en lui jetant des graines pour la nourrir, ce n'était sans doute pas très grave.

"Je signe où pour t'adopter ?"

Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il était aussi rapide qu'elle à décider si quelqu'un lui plaisait ou non. Il était peut-être un petit peu jeune pour l'adopter ceci dit. Remarquez, c'est possible que certains soient vraiment jeunes en adoptant. Non ? Aucune idée. Elle lui adresse une petite moue contrite.

"Je pense pas que mon frère serait très d'accord. Papa non plus. Et comme t'as sûrement des parents aussi, nous on peut pas t'adopter non plus. C'est embêtant."


Elle, elle serait parfaitement d'accord pour l'annexer à sa famille. Il a l'air gentil et marrant, et il élabore le même genre de théories qu'elle sur les baby-sitters. Elle voit difficilement quoi demander de plus. Non, en effet, elle n'était pas très difficile. Mais bon, il vaut mieux ça qu'être une éternelle insatisfaite. Non ?

"Je dirais rien. tu peux rester là autant de temps que tu veux. Tu peux lire les comics, mais tu fais attention de pas les abîmer, ok ? Et. tu me demandes d'accord ? Ils sont pas tous pour les enfants, même si ce sont des bande-dessinées. il y en a ou il y a beaucoup de sang."

Ça, elle le croyait sur parole, et elle allait donc se méfier. Non pas qu'elle soit réellement hyper trouillarde, mais la surdose d'hémoglobine ne lui plait pas plus que ça. Du moins c'est ce qu'elle a pu constater en regardant par mégarde, un jour, un film légèrement violent. Inutile de dire qu'elle n'a pas récidivé.

"T'es sûr ? Je peux les lire, ça dérange pas ? Et, euh … c'est quoi le début ? J'en ai jamais lu, alors je sais pas trop, il y a un ordre ?"

Même si elle a déjà entendu parler de comics, il est vrai, il faut dire que l'univers reste un peu vague pour elle. Elle sait plus ou moins que ça parle de super-héros et de méchants, mais c'est tout. Ce qui est relativement superficiel. Elle hésite un petit peu avant de rajouter :

"Tu t'appelles comment ? Moi c'est Loulah."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
staff ◊ cute little pearl

messages : 94 pseudo : cupcake avatar + © : michael fjordbak + mischievous wink
âge : pas encore 20, ewi, c'est un jeunot.
statut civil : célibataire. enfin, avec un énorme crush. mais célibataire, c'est plus un statut, c'est un état, pour lui.
job/études : étudiant en physique chimie pour devenir prof, il bosse dans une boutique de comics le reste du temps.
MessageSujet: Re: (noé) ~ running wild   Mar 23 Aoû - 10:12

• quand tu lui expliques ta théorie en souriant, à propos des harpies déguisées en baby sitter pour mieux nous envahir, tu vois qu'elle semble être aussi sur le point de t'adopter. comme si elle venait enfin de trouver quelqu'un qui la comprenait. de toute façon, t'as dû oublier la maturité quelque part dans l'hôpital, quand tu es né. tu l'as laissée à quelqu'un qui se comporte désormais comme coco lapin à même pas vingt ans, à toujours tout ranger et à toujours râler. et toi tu es devenu tigrou. wouhouhouhou. tu vois sa moue contrite avant qu'elle ne commence à t'expliquer pourquoi tu ne peux pas l'adopter. et tu remarques qu'elle fait passer son frère avant son père. si contrairement à ce que tes parents auraient certainement aimé, t'as pas fait psycho, t'es quasiment sûr que ça signifie quelque chose par rapport à ses relations avec sa famille. et tu penses même savoir ce que c'est. mais pour le moment tu retiens juste qu'elle a un frère. « t'as un grand frère ? mais c'est trop cool ça ! j'en ai toujours voulu un ! et finalement j'ai toujours vécu tout seul dans ma maison avec mes parents. c'est triste. mais si tu veux tu peux être ma meilleure amie ? » oui, c'est sûr que sur le papier, ça fait bizarre mais tu ne vois pas de mal à être l'ami d'une gamine qui n'a probablement même pas dix ans. elle te semble adorable, et elle ne te regarde pas comme si tu venais de mars. parce qu'elle n'a pas encore pleinement acquis le système selon lequel tout le monde doit penser raisonnablement. ou alors elle vit avec des artistes, ce qui est possible aussi.
• elle a l'air de comprendre sérieusement ce que tu lui dis çà propos des comics. tu ne veux pas que la pauvre petite fasse des cauchemars tout ça parce que tu n'as pas assez bien surveillé ses lectures. il t'es arrivé de faire du babysitting et tu te souviens avoir du filtrer les programmes télé alors tu penses que ça doit être la même chose pour les lectures. on oublie donc deadpool, même si tu es persuadé qu'elle aimerait beaucoup. oh oui. elle te redemande confirmation et tu la trouves absolument trop chou, à hésiter. toi, ta mère était obligé de lui rappeler que la librairie n'était pas une extension de ta bibliothèque personnelle. elle te demande aussi quel est le début. tu peux comprendre que ce soit compliqué quand on ne s'y connaît pas en comics. la plupart du temps, c'est à ça que tu sers en termes de conseils. tu regardes autour de toi. tu cherches quel genre de comics pourrait lui plaire. pas les batman. non. trop sombres, trop macabres. superman ? tous les gamins connaissent superman. tu en attrapes un au hasard et tu t'accroupis, pour être un peu plus petit qu'elle. « les tout tout premiers, ils apparaissent plus, ils sont trop vieux, et ils coûtent super cher. je suis pas sûr qu'on en aie en magasin, et je pense pas qu'on aie le droit de laisser les gens les feuilleter. mais les comics ça fonctionne par beaucoup de choses. un peu comme des sagas. tu sais laquelle c'est grâce au titre, écrit en gros, là. et le numéro de parution est placé juste après l'espèce de carré, tu sais, le symbole dièse, ou « hashtag ». et si tu as un doute, tu me demandes d'accord ? »
• tu la regardes cette blondinette et tu te dis que vraiment elle est adorable. elle est tout ce que tu trouves de plus mignon chez les gosses. des yeux bleus et une jolie bouille. elle est polie et ne hurle pas dans tout le magasin en essayant de toucher à tout. en fait tu as envie de la prendre dans tes bras, de la caler sur ta hanche et de tout lui montrer. mais avec ta force herculéenne, bon, tu sais très bien que vous risquez de vous ramasser tous les deux. et tu n'as pas envie que son frère ou son père ne débarquent avec les flics. elle se présente. loulah. c'est un super joli prénom. tu te demandes comment ça s'écrit. tu n'en avais jamais entendu parler, et c'est super joli. « moi, c'est noé. comme le mec de l'arche. mais je suis nul en construction et en bricolage, à chaque fois les coups de marteau vont sur mes mains et pas sur le clou. » tu fais une petite moue contrariée. c'est vrai que toi ton truc c'est la cuisine ou la chimie. en dehors tu es extrêmement maladroit. « et le poisson, là-bas, dans le bocal, c'est phosphore. c'est mon poisson à moi, c'est le plus gentil de tous. » là, par contre elle va te prendre pour un fou. les poisons ne sont ni gentils ni méchants ils ont tous plus ou moins le même caractère apathique. mais pour toi il est spécial, comme chaque animal que tu as eu chez toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: (noé) ~ running wild   

Revenir en haut Aller en bas
 
(noé) ~ running wild
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Laughing Out Loud :: Biarritz, France :: Centre ville, Port Vieux :: commerces-
Sauter vers: