Partagez | 
 

 ismaël | bouge ou tu vas t'enraciner.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
staff ◊ cute little pearl

messages : 610 pseudo : apy. avatar + © : a.kane + faith.



âge : 23 ans.
statut civil : elle pensait qu'elle serait bien, seule. puis il est parti, avec une autre. et elle a ressenti ce putain de vide, là, dans son coeur. puis y'a son voisin, aussi, qui s'est barré. ce mec qui la faisait rire, qui la faisait sourire, qui avait une gosse, adorable. c'était une perle. comme l'autre. mais tous les deux, ils sont partis. et y'a deux parties de son coeur, là, qui sont vides.
adresse : un p'tit truc miteux à pétricot. de toutes façon, elle y est jamais dans son appart, alors elle s'en fout.
job/études : elle vient d'avoir son diplôme d'avocate la brune, elle vient d'intégrer le cabinet de matilda, et elle est sur un projet. un gros projet.
clubs, associations : "favre & bazarov", cabinet d'avocat.
MessageSujet: ismaël | bouge ou tu vas t'enraciner.   Sam 7 Mai - 19:16

elle aime pas les animaux, lo. nan, elle aime pas ça. ça sert à rien, ça fait du bruit, et faut s'en occuper. c'est comme les gosses. au moins, choux-fleur son serpent, il fait pas de bruit, lui. même que son sifflement il la berce la nuit, c'est devenu quotidien. m'enfin. elle aime pas les animaux, et pourtant, elle va souvent au centre équestre. non-non, c'est pas pour faire chier le monde comme elle en a l'habitude. c'est parce que loreleï, depuis des années, peut-être même depuis qu'elle est petite -on sait pas vraiment, elle à jamais assumé-, elle adore les chevaux. les canassons, c'est quelque chose de majestueux, pour elle, ils sont beaux, gentils, et le peu de fois où elle en monte, elle aime bien ça. mais elle vient aussi souvent ici, parce qu'elle a un ami ici. ismaël. il a comprit très vite lui, qu'elle aimait les chevaux. alors qu'elle le niait comme elle nie aimer la plage, ce qui est vrai, la plage, elle déteste ça, mais c'est pas la question. en tout cas, lo' elle vient souvent au centre équestre, parce qu'ismaël il à l'air de bien l'aimer, ou en tout cas, la présence de la brune ne le dérange pas. et puis il lui montre les chevaux des fois aussi. loreleï était pas très rassurée au début, elle avait jamais approché un cheval d'aussi prêt, mais il l'a rassuré, il lui a apprit un peu comment les approcher sans les effrayer, et maintenant, elle passe de temps en temps, pour les voir, mais pour le voir lui aussi. elle a pas pitié lo', elle le considère comme quelqu'un de normal. après tout, qu'il ait la peau rose à petit pois, les cheveux violets ou qu'il n'a plus l'usage de ses jambes, il est comme elle, alors elle voit pas pourquoi elle le considérerait autrement. même si des fois, après réflexion, elle s'en veut un peu de ce qu'elle lui dit. elle est sympa lo', mais elle rêve pas, elle espère pas, elle reste réaliste, même si des fois le destin dépasse le réalisme. mais elle s'est jamais excusée, elle est pas le genre de fille qui s'excuse, loreleï. et puis, isma' à pas l'air de lui en vouloir, ou alors peut-être qu'il ment très bien, aussi bien qu'elle, mais ça, elle en doute. aujourd'hui, ismaël était comme d'habitude, prêt de la barrière de la carrière, mais il avait pas l'air aussi concentré sur les  cavaliers que d'habitude, et loreleï l'a bien vu en arrivant. encore plus lorsqu'elle s'approche de lui, et qu'elle voit ses yeux, un peu perdus dans le vide. elle réajuste ses lunettes de soleil, arque un sourcil, croise les bras sous sa poitrine, et elle s'adosse contre la barrière. « ça va isma’ ? » puis elle regarde autours d’elle. il fait beau, il fait chaud, y’a des papillons qui volent un peu autours, y’a des oiseaux qui piaillent. elle se hisse sur la barrière et s’assoit sur une planche, les pieds posés sur celle du dessous. « j’pensais, ça se passe comment avec les kinés ? y’a du neuf ? » elle fait craquer son cou, puis ses doigts et toise le brun de ses yeux marrons cachés derrière les verres colorés de ses lunettes. « parce que faudrait que tu te bouges un peu là, on dirait un centenaire qui dort éveillé. » elle le rabroue, une pointe de reproche dans la voix. elle veut pas être méchante, et elle pense qu’ismaël est au courant. elle veut juste un peu le faire réagir, parce que là, maintenant, tout de suite, on lui rajoutais les cernes et les cheveux blancs, et c’était gagné pour qu’il prenne soixante quinze ans.  

_________________

when I fell you caught up with me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
member ◊ cute little nemo

messages : 220 pseudo : Maev20 avatar + © : Jeremy (Chou) Frérot ©.lovely



âge : 25
statut civil : en couple
job/études : ex cavalier pro
MessageSujet: Re: ismaël | bouge ou tu vas t'enraciner.   Lun 9 Mai - 22:21

Quand je décide d’aller au centre équestre, ça ressemble à une véritable expédition. Je ne peux pas dire que je veux y aller, et deux secondes après, partir. non il faut déjà trouver quelqu’un qui puisse m’y amener, puis surtout m’aider à me déplacer. Parce que le centre équestre n’est pas l’endroit idéal pour un fauteuil roulant. Les terrains étaient souvent accidentés, ou en sable, donc pratiquement impraticable quand on est seul à pousser les rues. Oh, je ne doute pas que j’aurais de l’aide là-bas, mais je ne veux pas abuser. J’ai déjà assez demandé à eux, par rapport à mon cheval de tête. Ils se sont pas mal sacrifiés pour lui. Je ne pourrais jamais assez remercier les propriétaires qui m’ont aidé à acquérir ce cheval. Je l’avais monté pendant quatre ans avant mon accident, et c’était ma meilleure monture. Donc, je ne pouvais pas accepter de m’en séparer, surtout que les propriétaires du temps où je montaient, ne faisaient ça que pour l’argent. Alors quand l’idée de le racheter m’avait effleuré, je n’avais pas hésité une seule seconde. Maintenant je devais retrouver un cavalier en qui j’avais confiance pour le remettre sur le terrain des concours nationaux et pourquoi pas internationaux. Mais je ne voulais pas aller trop rapidement et prendre le temps de voir qui pourrait correspondre. Parce que ce n’est pas demain que je remonterais dessus, j’en suis bien conscient. Du coup aujourd’hui j’avais réussi à mettre les pieds au centre équestre, et comme toujours, je m’étais posé près de la carrière pour voir les cavaliers évoluer sur le terrain. Mais aujourd’hui, je n’étais pas vraiment concentré, je regardais sans faire trop attention, je dois bien l’avouer. Surtout que le bruit des sabots frappant le sable est un bruit qui m’a toujours aidé à me plonger dans mes pensées. Mais, ce matin j’avais eu un rendez-vous avec un de mes médecins à l’hôpital, toute une épopée cette histoire aussi. Mais je ne vais pas revenir dessus, la seule chose que je peux retenir, c’est que l’idée que je remarche un jour s’éloigne de plus en plus. Et j’ai beau faire bonne figure, faire le gai luron devant les autres. Je n’en menais pas large, surtout que plus le temps passait, plus les chances s’amenuisaient. Mais surtout, c’est bien plus difficile à accepter que je ne le pensais. J’étais tellement dans mon monde que je ne t’ai même pas entendu arriver. Je sursaute presque lorsque tu es face à moi, me faisant sortir ainsi de mes pensées. Je secoue la tête avant de tenter un sourire, qui ne m’arrive pas aux oreilles, comme d’habitude. « Ca va et toi ? » Tu étais probablement la seule qui ne me regarde pas bizarrement, même à la dérobée. Et surtout, tu ne te taisais pas et ne te retenais de dire ce que tu penses parce que je ne marche plus mais suis sur des roues en guise de jambes. Je hausse les épaules avant de regarder un cheval qui passe justement devant nous. « Ca s’passe comme ça doit se passer, je dirais, y a pas vraiment d’amélioration, ni de dégradation, donc je n’en sais trop rien. » J’entends à peine ta pique, pourtant habituelle chez toi, et que j’appréciais. Mais je n’avais pas vraiment la tête à ça. Ce fauteuil, que je croyais éphémère, semblait désormais être ma prison longue durée. Et il me faudrait du temps avant de l’accepter et surtout de l’assumer. Et de toute manière, tant que les docteurs n’ont pas éteint la dernière once d’espoir qui habitait encore en moi, et j’espère qu’elle n’est pas prête de s’éteindre avant un moment.

_________________

Pausé sur un rocher
Se laisser aller
À pas de géants
Le Cœur éléphant
On prendra notre temps
Pour découvrir la vie
Aimer les gens
Énormément
Sur les épaules des géants
Le cœur éléphant

(c) acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
staff ◊ cute little pearl

messages : 610 pseudo : apy. avatar + © : a.kane + faith.



âge : 23 ans.
statut civil : elle pensait qu'elle serait bien, seule. puis il est parti, avec une autre. et elle a ressenti ce putain de vide, là, dans son coeur. puis y'a son voisin, aussi, qui s'est barré. ce mec qui la faisait rire, qui la faisait sourire, qui avait une gosse, adorable. c'était une perle. comme l'autre. mais tous les deux, ils sont partis. et y'a deux parties de son coeur, là, qui sont vides.
adresse : un p'tit truc miteux à pétricot. de toutes façon, elle y est jamais dans son appart, alors elle s'en fout.
job/études : elle vient d'avoir son diplôme d'avocate la brune, elle vient d'intégrer le cabinet de matilda, et elle est sur un projet. un gros projet.
clubs, associations : "favre & bazarov", cabinet d'avocat.
MessageSujet: Re: ismaël | bouge ou tu vas t'enraciner.   Ven 13 Mai - 22:36

il répond à lo’ d’un petit air, elle le sent distant, elle sait qu’il est pas vraiment là, puis ça, de toutes manières y’avais même pas besoin de l’entendre parler pour le comprendre. alors elle le toise durement, même si, derrière ses lunettes de soleil, on voit pas trop. mais elle s’en tape, et elle commence à faire la moue. elle lui répond vivement, qu’elle aussi, ça va, mais ça, de toutes manière, on s’en fout, qu’elle aille bien ou non. loreleï elle va tout le temps bien, et quand elle dit qu’elle va pas bien, c’est pour faire chier tout le monde. ouais, là, tout de suite, maintenant, elle voulait savoir comment lui il allait vraiment. genre sans mentir. « Ca s’passe comme ça doit se passer, je dirais, y a pas vraiment d’amélioration, ni de dégradation, donc je n’en sais trop rien. » elle souffle. ah, ça, elle était pas d’accord, la brunette. nan, ismaël, d’habitude, il était plus positif que ça. là, on dirait un dépressif. et même si isma’ vit pas la meilleure des vies, surtout depuis son accident, lo’ elle sait qu’il est pas du genre à abandonner. même quand c’est elle qui lui dit que faut pas qu’il rêve. et pourtant, dieu sait qu’elle est dure avec lui quand elle le lui dit. alors elle sait pas, elle se demande si elle est pas allé trop loin, la dernière fois, quand ils en avaient parlés. mais elle y pense plus trop, parce qu’elle se rend compte qu’il a ignoré sa pique. ça non plus, il le fait pas d’habitude. il répond toujours un petit quelque chose, ou alors il rigole. nan, parce que là, il répond rien, et ça l’inquiète, la loreleï. alors elle descend de son siège improvisé qu’était la barrière de la carrière. en plus, ça lui faisais mal au cul, alors tant mieux. et puis elle se poste devant ismaël, pour lui couper la vue et l’empêcher de regarder ce qu’il faisait semblant de regarder. « bon, isma, racontes, je sais que y’a un truc qui va pas, ça se voit à ta tronche. » elle croise les bras sous sa poitrine, se tourne vers la carrière et un cheval et son cavalier qui passaient au galop tout prêt de la barrière, les suit du regard, se tourne dans l’autre sens pour les voir, puis elle essaye de capter le regard d’ismaël. « parce que moi, tu sais bien que je m’en tape, sauf que moi, j’sais que c’est pas bien de garder un truc comme ça pour toi, alors t’as intérêt à me dire ce qu’il se passe. » bien sûr, la première partie de sa phrase, c’est juste pour l’intéresser, qu’il la regarde, qu’il réagisse. parce que bien sûr, que loreleï s’intéresse à ce qu’il arrive au brun. c’est son ami, après tout, et elle prend toujours soin de ses amis.

_________________

when I fell you caught up with me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
member ◊ cute little nemo

messages : 220 pseudo : Maev20 avatar + © : Jeremy (Chou) Frérot ©.lovely



âge : 25
statut civil : en couple
job/études : ex cavalier pro
MessageSujet: Re: ismaël | bouge ou tu vas t'enraciner.   Sam 14 Mai - 22:25

Ce n’est pas vraiment une bonne journée pour moi, je le sens. Pourtant j’ai quand même décidé de sortir au centre. Les chevaux ont toujours eu tendance à me calmer. Mais, sincèrement, je ne pensais pas tomber sur toi aujourd’hui. J’aurais bien aimé pour une fois, me retrouver tout seul. D’habitude, dès que je suis ici, nombre de cavaliers, connaissant mon palmarès, viennent me voir pour des conseils. Ou alors on venait prendre de mes nouvelles, soit pour faire bonne figure, ou alors parce que l’on s’en soucie réellement, je ne sais pas et je ne le veux pas. Je n’avais pas vraiment la langue très pendue aujourd’hui, pas comme dans mon habitude. Mais aujourd’hui j’ai plutôt envie de me terrer dans mon silence, dans mes pensées. Alors je fais des phrases brèves, je vais à l’essentiel, et je reste concentré sur les chevaux, sur leurs trajectoires. Le bruit des sabots s’éloignent, mes pensées se dissipent, et pourtant je n’ai toujours aucune envie de te faire la discussion. Normalement, je me contente de faire demi-tour ou d’envoyer sur les roses les gens qui m’agacent, mais là je n’ai vraiment envie de rien. Juste de tenter d’avaler cette boule dans la gorge, qui bloque ma respiration. Je sais que tu es une teigne, que tu ne lâcheras pas le morceau aussi rapidement que je ne le souhaite, malheureusement pour ma pomme. Je t’écoute à moitié, pour ne pas dire pas du tout. Tu finis par me cacher la vue sur la carrière, et tu m’obliges presque à lever la tête. Je n’avais pas envie de m’’apitoyer sur mon sort. Je sais qu’aujourd’hui est un peu plus difficile qu’un autre jour, mais comme tout ça finira par passer. Je ne suis pas du genre à m’appesantir sur le mauvais. Une mauvaise journée et c’est fini. Mais je n’ai pas forcément envie de t’embêter avec cela. Ni toi ni personne d’autre. Mais tu risques d’insistant jusqu’à temps que je baisse la garde. Je sais que tu es borné, mais moi aussi je peut l’être. Maintenant reste à savoir si j’ai envie de te tenir tête. Je reste obstinément le yeux fixé sur la carrière, ou du moins ce que je peux en apercevoir, c’est-à-dire pas grand chose. Je finis quand même par lever les yeux vers toi, au final tu as réussi à captiver quelque peu mon attention. Mais je ne décroche pas un mot sur ta pique, que je sais fausse de toute manière. Je hausse les épaules. « Rien, pas grand chose en fait. J’ai vu mes médecins hier pour une batterie d’examen. L’idée de marcher semble de plus en plus s’éloigner. Je le savais au fond de moi, mais quand on le dit à haute voix c’est une toute autre histoire. » Mais bon, je ne perdais pas espoir. Je ne suis pas du genre à me complaire dans le désespoir, ce qui ne veut pas dire que je n’ai pas le droit à mes coups de mou. « Mais je ne veux pas t’embêter avec ça, qu’est-ce qui t’amène ici ? »

_________________

Pausé sur un rocher
Se laisser aller
À pas de géants
Le Cœur éléphant
On prendra notre temps
Pour découvrir la vie
Aimer les gens
Énormément
Sur les épaules des géants
Le cœur éléphant

(c) acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
staff ◊ cute little pearl

messages : 610 pseudo : apy. avatar + © : a.kane + faith.



âge : 23 ans.
statut civil : elle pensait qu'elle serait bien, seule. puis il est parti, avec une autre. et elle a ressenti ce putain de vide, là, dans son coeur. puis y'a son voisin, aussi, qui s'est barré. ce mec qui la faisait rire, qui la faisait sourire, qui avait une gosse, adorable. c'était une perle. comme l'autre. mais tous les deux, ils sont partis. et y'a deux parties de son coeur, là, qui sont vides.
adresse : un p'tit truc miteux à pétricot. de toutes façon, elle y est jamais dans son appart, alors elle s'en fout.
job/études : elle vient d'avoir son diplôme d'avocate la brune, elle vient d'intégrer le cabinet de matilda, et elle est sur un projet. un gros projet.
clubs, associations : "favre & bazarov", cabinet d'avocat.
MessageSujet: Re: ismaël | bouge ou tu vas t'enraciner.   Mar 17 Mai - 20:49

là aussi, il met du temps à répondre à lo. il met du temps à la regarder, simplement. et loreleï, dans toute sa bonne intention envers ses amis, bah, elle se sent mal. surtout que d'habitude, isma' il la rembarre. surtout que d'habitude, isma' il est joyeux. surtout que d'habitude, isma' il regarde pas le vide. et là, lo' elle a pas l'impression de voir isma'. alors elle se mord la lèvre, elle stresse un peu, et ses dents écorchent la peau fine de sa bouche. elle se met à saigner un peu, alors elle garde sa lèvre inférieure rentrée. elle bouge un peu, ses jambes, surtout. l'impatience de lo'. son anxiété. « Rien, pas grand chose en fait. J’ai vu mes médecins hier pour une batterie d’examen. L’idée de marcher semble de plus en plus s’éloigner. Je le savais au fond de moi, mais quand on le dit à haute voix c’est une toute autre histoire. » et derrière ses lunettes de soleil, elle ferme les yeux. isma avait toujours été positif, concernant ses jambes, concernant son accident. il avait toujours cet espoir, et il ne faisait que l'affirmer clairement. et quand lo' essayait de lui remettre les idées en place, en disant qu'il remarcherait probablement jamais, lui, il retenait le probablement. jamais il n'avait employé le mot jamais avec elle, pas dans ce sens là, en tout cas. alors le voir perdre un peu cet espoir -parce qu'il l'avait pas dit, qu'il y croyait plus du tout- c'était bizarre pour lo'. elle se demandait si ça n'avait pas un rapport avec le compagnon d'isma', si finalement c'était un trop plein d’evènements, d'émotions. mais après tout, elle l'avait jamais vu comme ça ismaël. elle le connaissait pas depuis tant de temps que ça. alors peut-être qu'il avait déjà réagi comme ça, avant ? peut-être que c'était qu'une passe ? mais loreleï savait pas vraiment. « Mais je ne veux pas t’embêter avec ça, qu’est-ce qui t’amène ici ? » elle grimace. rah, non ! pas l'esquive pourrave. elle abandonnerait pas, même si l'envie de parler d'elle la tentait pas mal. parler pour rien dire, parler de sa vie de merde, c'était loreleï ça. se plaindre, et tout ce qui va avec. alors qu'elle a pas à se plaindre, sérieusement. des deux, c'est elle qu'a des jambes. « Parce que quand c'est moi qui te dit que c'est peu fort possible -steplait pas de cours de français- à haute voix, ça te fais rien, mais eux si ? c'est que des médecins, après tout ça devrais pas te toucher vraiment. » elle est pas logique, loreleï, elle se sait, mais elle parle sans filtre, alors elle vient de dire ce qu'elle pense. puis elle aime pas trop les médecins et professionnels lo'. parce qu'ils sont un peu comme elle, ils disent généralement le peu qu'il puisse arriver. mais aussi parce qu'à côté, ils sont aussi contradictoire. ils ont toujours un plan B, quelque chose qui fait garder de l'espoir au patient, même si c'est peine perdue. et lo' elle trouve ça dégueulasse. pour la famille, pour le patient. c'est dégueulasse. « oh et moi tu sais bien, j'suis venue t'emmerder, comme d'habitude. » pourquoi elle dirait qu'elle est venue voir les chevaux, s'il s'en doute ? parce qu'il s'en est douté la première fois, quand il l'a vu avec des étoiles dans les yeux, en observant ces animaux qu'elle considère comme majestueux, galoper avec sur leur dos un cavalier, sur lequel elle pouvait aussi très bien baver. « et genre tu veux pas m'embêter. j't'emmerde bien plus que tu ne le fais, et moi je m'excuse même pas. »

_________________

when I fell you caught up with me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
member ◊ cute little nemo

messages : 220 pseudo : Maev20 avatar + © : Jeremy (Chou) Frérot ©.lovely



âge : 25
statut civil : en couple
job/études : ex cavalier pro
MessageSujet: Re: ismaël | bouge ou tu vas t'enraciner.   Ven 27 Mai - 23:52

Je ne suis plus vraiment moi, en tout cas depuis quelques jours. tu n’étais pas vraiment tombé dans ma meilleure période. Mais je suis un piètre menteur, surtout lorsque la personne est en face de moi. alors je n’allais pas feindre ma joie de vivre habituelle, à laquelle tu avais toujours à faire face. C’est vrai que déprimer sur mon état était loin de me ressembler. Mais, ça m’avait aussi pris au dépourvu, je n’avais vraiment pas l’habitude d’avoir les idées noires, mais il fallait s’en douter. J’ai beau accepter mon handicap, l’idée de ne jamais remarcher n’est pas vraiment très réjouissante. J’y ai toujours cru, et j’y croirais toujours. Mais, on m’avait mis un nouvel obstacle à franchir. C’était certainement pas infranchissable, mais c’était décourageant, et limite désespérant. Et, à part Eneko, qui était aussi à Biarritz, je n’avais pas grand monde à qui me confier. Mais ça faisait longtemps que je n’avais pas vu mon ami. Et malgré tes boutades, je sais que tu serais capable de m’écouter attentivement. Et tu m’avais prévenu, tu avais raison au final, j’aurais dû t’écouter. Mais accepter le jamais, c’était accepter la fatalité, ce que je n’avais fais de toute ma vie. Pourquoi je commencerais aujourd’hui ? Ce n’était pas vraiment moi. Puis, avec tout ça, il y avait aussi Antoine qui me manquait terriblement. Je n’avais plus beaucoup de nouvelles, mais je savais qu’il avait bientôt terminé sa mission. Et son retour m’angoissait terriblement parce qu’il ne savait rien de tout ça et je craignais sa réaction, j’avais peur de le perdre, tout en espérant en même temps qu’il refasse sa vie. J’étais dans une ambivalence qui me tiraillait. Et tout cela accumulé mettait mes nerfs à rude épreuve. En tout cas ce n’était pas une raison de te bassiner avec ça, et de gâcher ce moment en ta présence. Alors je détourne l’attention sur ta personne. Moins on parlait de moi, mieux ça ira pour le moment. Mais je remarque dès que j’ai terminé de poser ma question que tu ne lâcheras pas le morceau si facilement. Je lève mon sourcil droit, parce que de l’autre c’est pas franchement la réussite, et j’esquisse un sourire à ta provocation. Tu ne changerais jamais. « Oui mais toi, je prenais un vrai plaisir à te contrarier et à te répondre. Tu sais que j’aime ça, t’envoyer balader. Eux, ça donne juste un putain de caractère officiel à leur propos, même si j’espère un tout petit peu qu’ils ont tort » Je hausse les épaules, à vrai dire, je ne sais pas vraiment quoi faire. Est-ce que je dois continuer d’espérer de remarcher un jour ? Ou espérer que mon état ne se dégrade pas trop ? L’annonce était vraiment perturbante. De plus les médecins étaient restés très vague concernant ce qui se passait réellement, était-ce définitif ou temporaire, ils ne savaient pas le dire. Du coup, je restais dans l’incertitude, ce qui est très inconfortable. Je secoue la tête avec un maigre sourire. « Ca ne change pas, effectivement » Je reporte mon attention vers la carrière où évolue les cavaliers. Je me rend compte que ça me manquait horriblement de monter à cheval. Ces sensations me manquaient et je ne sais pas si je pourrais de nouveau les ressentir un jour. « Ouais mais toi ça ne me dérange pas. » Au contraire, t’étais plutôt du genre à ne pas me laisser m’apitoyer sur mon sort. Tu serais même du genre à me botter les fesses si je commençais à devenir mou. Et même si on se taquiner beaucoup, je sais que j’ai toujours de plaisir à te voir

_________________

Pausé sur un rocher
Se laisser aller
À pas de géants
Le Cœur éléphant
On prendra notre temps
Pour découvrir la vie
Aimer les gens
Énormément
Sur les épaules des géants
Le cœur éléphant

(c) acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
staff ◊ cute little pearl

messages : 610 pseudo : apy. avatar + © : a.kane + faith.



âge : 23 ans.
statut civil : elle pensait qu'elle serait bien, seule. puis il est parti, avec une autre. et elle a ressenti ce putain de vide, là, dans son coeur. puis y'a son voisin, aussi, qui s'est barré. ce mec qui la faisait rire, qui la faisait sourire, qui avait une gosse, adorable. c'était une perle. comme l'autre. mais tous les deux, ils sont partis. et y'a deux parties de son coeur, là, qui sont vides.
adresse : un p'tit truc miteux à pétricot. de toutes façon, elle y est jamais dans son appart, alors elle s'en fout.
job/études : elle vient d'avoir son diplôme d'avocate la brune, elle vient d'intégrer le cabinet de matilda, et elle est sur un projet. un gros projet.
clubs, associations : "favre & bazarov", cabinet d'avocat.
MessageSujet: Re: ismaël | bouge ou tu vas t'enraciner.   Sam 4 Juin - 15:13

« Oui mais toi, je prenais un vrai plaisir à te contrarier et à te répondre. Tu sais que j’aime ça, t’envoyer balader. Eux, ça donne juste un putain de caractère officiel à leur propos, même si j’espère un tout petit peu qu’ils ont tort » elle rit, lo. c'est vrai qu'isma' ne se laissait jamais abattre quand elle, elle lui disait des choses qu'on ne devait pas dire. mais c'est pour ça qu'elle continuait, loreleï, parce qu'il lui répondait, parce qu'ils la contrariait, et parce qu'elle voulait toujours le dernier mot. c'était tout elle, ça. mais au final, elle faisait ça pour qu'il soit plus heureux, quand il remarchera, quand il y aura un vrai espoir. et pas qu'il soit déçu, comme ça, quand justement, on lui disait qu'il ne pourrait sans doutes pas remarcher. ou monter à cheval, pour lui. parce que c'était un peu ce que ça voulait dire, tout de même. sans jambe, pas de canasson. enfin, pouvait toujours, mais c'était assez difficile. il répond autre chose, mais lo, elle voit surtout les yeux de son ami virer de bord pour suivre les cavaliers dans la carrière. oui, c'est sûr que lui qui avait toujours vécu avec les chevaux, à les monter, ça devait lui manquer. alors elle pense à quelque chose la miss, et elle se dit que peut-être, ça pourrait lui remonter le morale. « Ouais mais toi ça ne me dérange pas. » ah oui ? lo, elle sourit. et juste après, elle répond. « c'est normal, voyons, c'est moi ! » d'un air satisfait. lo et sa confiance. lo et son air supérieur. mais elle l'avait exagéré, parce qu'elle voulait le faire exprès. puis elle bouge, elle va derrière le fauteuil d'ismaël, elle prend les poignées, et elle commence à le faire rouler en changeant de direction. « on va faire un p'tit tour. » et elle se dirige vers les écuries. voir le champion d'ismaël. ça lui fera du bien, et puis, lo aussi, elle avait envie de voir le géant. et peut-être même qu'isma', il lui dirait quoi faire. ça lui changerait les idées. il oublierait un peu ce que les médecins ont dit. « et t'inquiètes pas, ils vont avoir tord ces faux professionnels. en tout cas, t'as intérêt à tout faire pour leur donner tord, et me donner tord à moi, par la même occasion. » elle arque un sourcil tout en continuant de marcher en poussant le fauteuil, un sourire au bord des lèvres.

_________________

when I fell you caught up with me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
member ◊ cute little nemo

messages : 220 pseudo : Maev20 avatar + © : Jeremy (Chou) Frérot ©.lovely



âge : 25
statut civil : en couple
job/études : ex cavalier pro
MessageSujet: Re: ismaël | bouge ou tu vas t'enraciner.   Lun 6 Juin - 18:17

La différence entre toi et eux, c’est que je sais que, même si tu m’envoyais des vacheries à la figure c’est parce qu’au fond tu espérais que ça me bouge, pour pas que je me désespère. Alors oui, j’avais toujours eu du répondant avec toi. Et c’était d’ailleurs un de mes moteurs pour continuer à avancer. Et puis, je préférais rire de ma situation plutôt que de m’apitoyer dessus, sinon je ruminerais sans cesse et ça n’a rien de bon. Et surtout ce n’est pas franchement pas bon pour la progression. Mais là, les médecins avaient réussi à entâcher cette motivation à remarcher un jour.Ou même à monter à cheval. Oh, je pourrais le faire aujourd’hui, si je voulais vraiment. Mais cela voudrait dire que j’acceptais mon sort, et je n’y étais pas vraiment préparé, pas encore du moins. Et puis je ne pourrais pas remonter au même niveau qu’en étant valide. Et il n’y aurait donc pas la même dose d’adrénaline. Ce que j’aimais en montant à cheval, c’est non seulement la liberté que j’en ressens, mais c’est dépasser mes limites et avoir de l’adrénaline. C’est une grande partie du pourquoi j’ai commencé à user les terrains de concours. Jusqu’à monter au plus haut niveau. Mais aujourd’hui j’avais tout perdu, sauf mon cheval. Donc je m’occupais trop peu d’ailleurs laissant le soin à d’autres de le faire à ma place. J’avais même du mal à aller lui rendre visite, c’est pour dire. Je finis quand même par sourire à ta réponse. C’est sûr que des comme toi il n’y en a pas deux. Tu te déplaces derrière mon fauteuil, je me demande bien ce que tu veux faire. Mais tu m’as à peine prévenu que tu me pousses, heureusement que je ne suis pas facile à surprendre sinon mon coeur aurait lâché de peur. Je soupire, je sais que quand tu as une idée derrière la tête il est difficile de te faire changer d’avis. Alors je croise les doigts et attends de voir ça. Mais on entre dans les écuries, et je sais ce que tu vas faire. « Je ne pense pas que ce soit une bonne idée, tu sais… » Car même si maintenant mon champion m’appartenait ainsi qu’au centre. Mais je souris à tes mots. « M’ouais, on va essayer, de toute manière je ne vois pas d’autres solutions… » Je souris alors que tu arrives devant le box d’Horian, mon champion. C’était un grand noir, d’une prestance naturelle.

_________________

Pausé sur un rocher
Se laisser aller
À pas de géants
Le Cœur éléphant
On prendra notre temps
Pour découvrir la vie
Aimer les gens
Énormément
Sur les épaules des géants
Le cœur éléphant

(c) acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
staff ◊ cute little pearl

messages : 610 pseudo : apy. avatar + © : a.kane + faith.



âge : 23 ans.
statut civil : elle pensait qu'elle serait bien, seule. puis il est parti, avec une autre. et elle a ressenti ce putain de vide, là, dans son coeur. puis y'a son voisin, aussi, qui s'est barré. ce mec qui la faisait rire, qui la faisait sourire, qui avait une gosse, adorable. c'était une perle. comme l'autre. mais tous les deux, ils sont partis. et y'a deux parties de son coeur, là, qui sont vides.
adresse : un p'tit truc miteux à pétricot. de toutes façon, elle y est jamais dans son appart, alors elle s'en fout.
job/études : elle vient d'avoir son diplôme d'avocate la brune, elle vient d'intégrer le cabinet de matilda, et elle est sur un projet. un gros projet.
clubs, associations : "favre & bazarov", cabinet d'avocat.
MessageSujet: Re: ismaël | bouge ou tu vas t'enraciner.   Ven 10 Juin - 13:01

une mauvaise idée ? c'était jamais des mauvaises idées, celles de lo. en tout cas, elle en était persuadée. parce qu'elle a confiance en elle, elle a confiance en son intelligence, même si parfois, elle devrait pas. des fois, elle réagit sans trop réfléchir -en fait, tout le temps- mais des fois, ça rate, et c'est une catastrophe. sauf que là, elle est sûre du contraire. elle est sûre que c'est une bonne idée. que revoir horian, le magnifique cheval d'ismaël, ça fera du bien au brun. alors elle rigole à la remarque d'ismaël quand il comprend où ils vont. un rire assez satisfait, un rire toujours confiant, un rire un peu moqueur aussi, mais gentiment. après tout, c'est loreleï. « M’ouais, on va essayer, de toute manière je ne vois pas d’autres solutions… » il te dit avant que vous arriviez devant le boxe de son cheval. toi tu t'arrêtes, tu bloques le fauteuil devant la porte. « c'est sûr que c'est pas moi qui vais te balancer que y'a pleins d'autres solutions mais que celle de garder espoir est la meilleure. » et qu'utiliser l'indirect pour dire quelque chose d'important, c'est aussi une très bonne solution qui convient très bien à la brune. elle se dirige vers le boxe d'horian, elle l'ouvre et elle rentre dedans. maintenant, ce qu'elle veut, c'est trouver la bride du cheval, mais elle sait pas si elle est ici ou entreposée dans un autre endroit. puis, faut dire que la lo, elle est un peu blonde, avec tout ce qui est s'occuper des animaux -ou des enfants- alors elle sait pas non plus comment attacher le cheval. et elle a pas fermé la porte du boxe, cette idiote. alors elle voit pas le cheval sortir d'un pas lent. parce qu'il est sympa, ce cheval. c'est pas une furie. il est gentil, il est obéissant. c'est pour ça que lo elle a pas peur de l'approcher. mais c'est pour ça aussi qu'elle oublie qu'il est comme tous les animaux, qu'il aime pas forcément rester dans un endroit cloîtré, et que quand y'a une issue... il la prend. alors quand elle se retourne pour faire preuve de son désarroi à ne pas trouver ce foutue licol. et quand elle remarque que le boxe est vide et que le cheval s'est barré, elle se précipite dehors, les yeux écarquillés.

_________________

when I fell you caught up with me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
member ◊ cute little nemo

messages : 220 pseudo : Maev20 avatar + © : Jeremy (Chou) Frérot ©.lovely



âge : 25
statut civil : en couple
job/études : ex cavalier pro
MessageSujet: Re: ismaël | bouge ou tu vas t'enraciner.   Lun 13 Juin - 23:10

J’étais persuadé que tout ce cirque n’allait mener à rien, car rien que pour l’accès au box, cela relevait du parcours du combattant, mais tu semblais déterminée. Ce n’était pas très étonnant de ta part, et je m’attendais bien à ce que tu ailles au bout de ton idée. Bref, en somme, je n’avais plus qu’à attendre que tu ailles au bout de ton idée. Et puis bon, peut-être que tu as raison. Mais souvent, je deviens assez morose après ce genre de visite, alors vu déjà que le moral n’est pas bien haut..Mais bon. Peut-être que pour une fois ça aurait l’effet contraire. D’ailleurs ça me fait penser que je dois trouver un nouveau cavalier pour Horian. Il a tellement de potentiel, que ça serait le gâcher en le laissant croupir dans ce box ou même dans un pré. Mais j’avais été égoïste en décidant de le garder. Parce que c’était mon cheval de tête. Y a pas de solutions, je vais certainement jamais remonter dessus. » Je hausse les épaules, je ne vois pas pourquoi ça me motiverait à retrouver l’usage de mes jambes, bref, je ne suis pas vraiment au meilleur de ma forme. « Huhu, comme si j’avais d’autre choix. Sinon je sais pas ce qu’il me reste. » Tu finis par me laisser devant le box, encore une preuve de mon infirmité, je ne peux même pas rentrer dans le box de mon cheval pour m’en occuper. Mais tu m’arraches un sourire, car tu ne fais même pas attention à la précaution de base, c’est-à-dire d’avoir déjà le licol en main et de repousser la porte du box derrière toi. et bien sûr Horian est loin d’être bête, et il en profite. Un simple et bref sifflement et le voilà dans ma direction. Je tends la main pour le caresser. « Alors mon beau, on se fait la malle ? » Je te laisse découvrir le pot aux roses, cette fois ne cachant pas du tout mon amusement, au final tu avais peut-être raison, même si c’est quelque peu à tes dépens. Tu sors en trombe te cette fois je n’arrive pas à retenir mon rire. « Un problème ? » Bon j’étais caché par mon géant, mais je me marrais plutôt bien.

_________________

Pausé sur un rocher
Se laisser aller
À pas de géants
Le Cœur éléphant
On prendra notre temps
Pour découvrir la vie
Aimer les gens
Énormément
Sur les épaules des géants
Le cœur éléphant

(c) acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
staff ◊ cute little pearl

messages : 610 pseudo : apy. avatar + © : a.kane + faith.



âge : 23 ans.
statut civil : elle pensait qu'elle serait bien, seule. puis il est parti, avec une autre. et elle a ressenti ce putain de vide, là, dans son coeur. puis y'a son voisin, aussi, qui s'est barré. ce mec qui la faisait rire, qui la faisait sourire, qui avait une gosse, adorable. c'était une perle. comme l'autre. mais tous les deux, ils sont partis. et y'a deux parties de son coeur, là, qui sont vides.
adresse : un p'tit truc miteux à pétricot. de toutes façon, elle y est jamais dans son appart, alors elle s'en fout.
job/études : elle vient d'avoir son diplôme d'avocate la brune, elle vient d'intégrer le cabinet de matilda, et elle est sur un projet. un gros projet.
clubs, associations : "favre & bazarov", cabinet d'avocat.
MessageSujet: Re: ismaël | bouge ou tu vas t'enraciner.   Dim 19 Juin - 15:12

les réponses déprimantes d'ismaël la faisaient lever les yeux au ciel. pour une fois que lo' voulait redonner du courage à quelqu'un, c'était ce même quelqu'un qui ne faisait aucune effort. pour le coup, elle recommencera pas de sitôt la brune, ça c'était sûr. mais bon. elle a rien rajouté, elle a pas fait de commentaire non plus. parce qu'elle était trop absorbée par sa recherche de bride. une débutante, parce qu'elle a laissé le cheval se barrer. elle entend pas non plus quand ismaël se met à parler à son cheval, parce qu'elle est derrière un mur -enfin, ça c'est son excuse : le mur ça coupe le son. mauvaise foi quand tu nous tiens.- et parce que tout simplement, elle faisait pas gaffe du tout. alors quand elle sort en trombe du boxe en ne voyant plus le cheval, et la porte grande ouverte, elle s'attendait pas à voir le cheval, posté devant ismaël, cachant le brun et l'ancien cavalier qui riait. elle aurait pu faire l'offusquée, la blessée, la vexée, si et seulement si elle n'était pas elle aussi en train de se retenir de rire devant sa bêtise -qu'au final elle n'assumait pas plus que ça.- elle se retenait cependant comme elle pouvait, en espérant qu'isma ne voit pas son sourire ravalé et ses yeux humides. « Un problème ? » il demande cependant. il avait vu qu'ele était revenue, qu'elle avait vu le cheval, qu'elle l'avait vu aussi, et ne se gênait pas pour se moquer d'elle. alors elle croise les bras sous sa poitrine, faussement boudeuse. « ouais ! ton cheval me respecte pas ! puis... puis, roh, je sais pas où ils foutent les licols ici. et c'est pas de ma faute s'il est parti, horian. c'est un fugueur, j'l'ai toujours pensé. » n'importe quoi, elle. elle sort du boxe, refermes la porte et contourne le cheval, en prenant soin de ne pas le toucher, se cambrant et se tournant dans tous les sens comme si le but du jeu était de ne pas entrer en contact avec l'animal. comme ce jeu, où faut passer sous une barre, sous un balais, en se baissant en arrière. « tu sais quoi, comme ton cheval t'obéis encore au doigt et à l'oeil, tu vas t'en occuper tout seul, hein. parce que moi il m'embête à pas m'aimer, alors que j'fais des efforts. » mine et voix d'enfant boudeuse, quand elle croise le regard brun de son ami, elle peut pas s'empêcher de sourire, avant de poster une main devant sa bouche, comme si elle voulait cacher cette "faute" de caractère de sa part.

_________________

when I fell you caught up with me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
member ◊ cute little nemo

messages : 220 pseudo : Maev20 avatar + © : Jeremy (Chou) Frérot ©.lovely



âge : 25
statut civil : en couple
job/études : ex cavalier pro
MessageSujet: Re: ismaël | bouge ou tu vas t'enraciner.   Ven 1 Juil - 22:57

Je sais que tu essayer de me remonter le moral, mais c’était un peu vain, même si ça me touchait, surtout venant de ta part. Je te connaissais assez pour savoir que ce n’était pas ton genre à tenter de réconforter les gens, même tes proches. D’un côté, que tu tentes le faire montre que je ne suis plus forcément le même, déjà. Même si tu ne m’as pas connu en tant que valide. Mais, jamais je ne cherchais de pitié, ou même être réconforté. Alors que si tu m’envoies bouler, ça te ressemblerait déjà nettement plus. Tout comme le fait que tu laisses échapper Horian. Je ne peux que sourire, tandis que celui-ci se dirige vers moi sans aucune hésitation, il n’est pas un fuyard. Je caresse son chanfrein en attendant que tu remarques la situation. Ce qui ne tarda pas de se faire. Je ne t’avais peut-être pas vu sortir, Horian me cachant toute la vue, mais j’avais l’ouïe fine, et donc je sais que tu es parvenue dans le couloir de l’écurie. Bien sûr, je voulais quand même savoir si tout allait bien pour toi. Horian n’était pas méchant, loin de là même, mais il pouvait parfois se montrer brusque, surtout envers d’illustres inconnus. Mais ce n’était pas la première fois que tu l’approchais, alors je pensais sérieusement qu’il t’avait joué un tour. Parfois les animaux sont bien plus intelligents que nous. Je me décale avec mon fauteuil pour enfin t’apercevoir. J’ai toujours ce sourire accroché à mon visage avant d’éclater de rire. Je garde une main sur l’encolure de mon cheval. « Te manquer de respect, lui ? Je pense qu’il t’a joué une farce, c’est justement qu’il commence à bien t’aimer. Et il sont dans la sellerie, juste à l’entrée, mais tu étais tellement déterminée que je n’ai pas eu le temps de te le dire. » Je souris doucement, et rigole en te voyant éviter mon cheval. « Il ne va pas te mordre, tu sais… » Je secoue la tête tout en riant. « Ah oui, et comment je fais ça ? J’arrive à peine au niveau de ses épaules, mais je peux rester à côté, si tu veux vraiment. » Je n’arrive pas à m’arrêter de rire, parce que, vraiment, cette situation est hilarante. Finalement, c’est tout ce dont j’avais besoin, de rire, de penser à tout autre chose qu’aux roues qui me servent de jambes. « Merci… C’est tout ce dont j’avais vraiment besoin. Je te regarde doucement., fronçant les sourcils. « Tu aimerais le monter ? Je veux dire, pas juste une fois comme ça, mais régulièrement ? » Parce que je te faisais assez confiance pour ça.

_________________

Pausé sur un rocher
Se laisser aller
À pas de géants
Le Cœur éléphant
On prendra notre temps
Pour découvrir la vie
Aimer les gens
Énormément
Sur les épaules des géants
Le cœur éléphant

(c) acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
staff ◊ cute little pearl

messages : 610 pseudo : apy. avatar + © : a.kane + faith.



âge : 23 ans.
statut civil : elle pensait qu'elle serait bien, seule. puis il est parti, avec une autre. et elle a ressenti ce putain de vide, là, dans son coeur. puis y'a son voisin, aussi, qui s'est barré. ce mec qui la faisait rire, qui la faisait sourire, qui avait une gosse, adorable. c'était une perle. comme l'autre. mais tous les deux, ils sont partis. et y'a deux parties de son coeur, là, qui sont vides.
adresse : un p'tit truc miteux à pétricot. de toutes façon, elle y est jamais dans son appart, alors elle s'en fout.
job/études : elle vient d'avoir son diplôme d'avocate la brune, elle vient d'intégrer le cabinet de matilda, et elle est sur un projet. un gros projet.
clubs, associations : "favre & bazarov", cabinet d'avocat.
MessageSujet: Re: ismaël | bouge ou tu vas t'enraciner.   Lun 4 Juil - 23:23

malgré elle, elle essayait de redonner le sourire à ismaël. parce qu'un sourire c'était toujours mieux que de tirer la gueule. sur tout le monde sauf sur elle. bien sûr que lo' elle faisait tout le temps la gueule. c'était son personnage, c'était elle, pourtant, elle sait sourire la brune. d'ailleurs avec cette mésaventure et le cheval, elle le montre bien, ces sourires. sourires honteux, sourires amusés. en fait, si les sourires blasés existaient, elle en serait sans aucun doute la meilleure des utilisatrice. mais ça existe pas, c'est con. alors comme d'habitude, elle se plaint du cheval. comme d'habitude, elle invente de fausse excuses exagérées volontairement pour montrer son désarroi. mais au final, elle l'aime bien ce cheval. c'est le premier qu'elle a pu approcher, de près. le premier qu'elle a caressé, alors que depuis toute jeune, elle ne rêvait que de pouvoir un jour en regarder un dans les yeux. ismaël se décale pour la voir et elle affiche une mine innocente. « Te manquer de respect, lui ? Je pense qu’il t’a joué une farce, c’est justement qu’il commence à bien t’aimer. Et il sont dans la sellerie, juste à l’entrée, mais tu étais tellement déterminée que je n’ai pas eu le temps de te le dire. » elle se mord la lèvre, acquiesçant du regard, consciente de sa bêtise. loreleï, déterminée ? c'était clairement impossible. pourtant, c'était le cas, en entrant das le boxe. non, elle ne refera plus la même erreur. elle ancre dans son cerveau que ce qu'elle cherchait est à la sellerie. pourquoi n'y avait-elle pas pensée alors qu'ils sont passés juste devant en arrivant ? aucune idée. puis elle s'approche, évite le cheval. pourquoi ? parce qu'elle continue de jouer ce jeu de celle qui n'aime pas les animaux. elle continue de jouer la déguoutée, pour remonter dans sa propre estime, même si elle sait pertinemment qu'ismaël ne croit pas à ce personnage; elle avait déjà suffisamment montré qu'elle était bien plus admirative des chevaux qu'elle ne s'en donnait l'air en publique. « Il ne va pas te mordre, tu sais… » elle hausse les sourcils, feintant une surprise de sa part sur les affirmations d'ismaël, comme si elle ne croyait pas un traitre mot de ce qu'il disait. « Ah oui, et comment je fais ça ? J’arrive à peine au niveau de ses épaules, mais je peux rester à côté, si tu veux vraiment. » elle hausse les épaules lo. elle montre qu'elle boude, avant de lancer. « regardes bien ton cheval, il a un regard de vicieux, il veut me bouffer, j'le voit dans ses yeux. puis il se rebelle, c'est bientôt le règne animal qui va revenir, sérieusement, j'l'ai toujours dit qu'ils allaient se rebeller un jour. » elle exagère, elle le fait exprès, elle est ironique, et pourtant, on pourrait croire qu'elle même y croit vraiment. « j'sais pas, tu te débrouille, j'suis sûr que t'as assez de force dans tes bras pour te hisser sur son dos. » elle sourit, angélique, pendant qu'ismaël rigole de bon coeur. elle est heureuse de le voir rire, alors que quelques minutes plus tôt il était encore plongé dans ses pensées et était déprimé par une nouvelle. alors elle sourit doucement, jetant un regard au cheval et haussant les sourcils, comme si elle lui parlait, en lui montrant son ancien cavalier d'un signe de tête. inquiétant, que lo commence à dialoguer en silence avec des animaux. puis ismaël s'arrête, et elle reporte toute son attention sur le brun, instantanément, se remettant droite, comme si elle avait été prise sur le fait d'une bêtise. « Tu aimerais le monter ? Je veux dire, pas juste une fois comme ça, mais régulièrement ? » elle cligne des yeux, hausse les sourcils, ouvre grand ses yeux sombres, se montre du doigt, puis son index part d'elle au cheval, et du cheval à elle. comment ça, il voulait qu'elle monte horian ? « tu te fous de moi ? monter ton cheval, moi ? monter ton champion ? j'suis pas assez bonne pour ça, tu devrais trouver un cavalier confirmé, quelqu'un qui utilisera ses capacités au maximum et pas quelqu'un qui flippera dès qu'il accélérera un peu... » elle se mord les lèvres. elle réfléchit. elle y pense. elle aimerait monter, c'est sûr. mais pas horian, elle ne fera que lui faire perdre tout ce qu'il a acquis avec ismaël. et elle ne peut pas entièrement se dévouer à l'équitation. elle a ses études. son amie, matilda, qui veut ouvrir un cabinet d'avocat, dans lequel elle a dit qu'elle viendrait. elle peut pas, même si elle aimerait... « tu penses... vraiment ? » pour une fois, c'est comme si lo aimait faire quelque chose. comme si elle était vraiment intéressée.

_________________

when I fell you caught up with me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
member ◊ cute little nemo

messages : 220 pseudo : Maev20 avatar + © : Jeremy (Chou) Frérot ©.lovely



âge : 25
statut civil : en couple
job/études : ex cavalier pro
MessageSujet: Re: ismaël | bouge ou tu vas t'enraciner.   Sam 9 Juil - 15:41

J’appréciais vraiment ta sollicitude, ton entêtement à vouloir me voir sourire et pas m’apitoyer sur mon sort. Pourtant de premier abord on ne dirait pas comme ça. Si on ne te connaissait pas, on pourrait croire que tu te trimballes une dépression à longueur de temps. Mais j’avais appris justement à te connaître, et j’avais bien remarqué que ce n’était qu’une carapace. Et je respectais cela. C’est pour ça que ça me faisait sourire de te voir t’en prendre au cheval, qui n’avait rien fait d’autre que de profiter de la situation. Mais je sais juste que tu fais cela pour rester dans les apparences, que tu ne veux pas paraître vulnérable ou autre chose. Je trouvais cela plutôt amusant. Surtout en sachant que tu ne craignais pas Horian, et que tu semblais totalement en confiance avec, ce qui n’était pas le cas de tout le monde. C’est vrai que Horian était plutôt imposant, il faisait pas loin de 1m90 et tout en muscle. Mais, finalement, je ne pouvais pas nier que tu as eu une bonne idée en m’emmenant dans les écuries voir mon champion. Je caresse son encolure, ça faisait vraiment du bien de passer du temps avec lui. Et puis, ça me remontait le moral, et finalement c’est tout ce dont j’ai besoin là. Finalement, j’avais tort en pensant le contraire. Je souris en posant mon regard dans le tien, ne pouvant pas m’empêcher de sourire. Mais bon, je ne me moquais pas trop, car j’étais le premier à qui ça pouvait arriver. Mais ça ne me dérangeait pas, et j’avais une certaine complicité avec mon champion pour pouvoir le préparer sans même l’attacher. Mais bon ce n’était pas donné à tout le monde, Horian paraissait simple de premier abord, mais il avait son caractère, et si on ne le sait pas on pouvait se faire surprendre assez facilement. Mais tu commençais à le connaître, donc je me faisais vraiment aucun souci. Je sais que tu es plus à l’aise que tu ne le fais croire. Alors je m’amuse un peu de cette situation, je dois bien l’avouer. Et puis franchement, au vu de ta tête je ne peux pas m’empêcher de rire. C’était franchement hilarant. Même si tu ne craignais rien, tu connaissais assez Horian pour qu’il n’est pas de sauts d’humeur. Mais tu me demandais de m’en occuper, et même contre toute la meilleure volonté du monde, je ne pourrais pas le faire. Je secoue la tête. « Je suis certain qu’il doit penser exactement la même chose de toi. » Je souris avant de secouer la tête. « Huhu, et je fais comment pour tenir debout et le brosser en même temps, hein ? » Je secoue la tête, malheureusement, tenir debout pour moi relevait presque de l’impossible, même si j’étais déterminé à le faire. Même quand on me soutenait, cela m’épuisait en l’espace de quelques minutes. Mais au moins ça a le mérite de me faire rire ce qui n’était vraiment pas gagné aujourd’hui. Mais, soudain, une idée me vient en tête. Je ne sais pas si tu accepteras ou non, pourtant j’aimerais vraiment bien. Parce que je cherchais quelqu’un de confiance pour s’en occuper. Pas pour l’emmener au niveau où il est, pas forcément, ça, je peux trouver. Mais quelqu’un pour le sortir quotidiennement, pour ne pas qu’il s’ennuie. Et tu étais la meilleure personne pour t’en occuper. J’avais confiance en toi. Je ne confierais pas Horian à n’importe qui. Et, même si tu n’es pas une cavalière expérimentée, je sais que tu respectera Horian. Et je peux me vanter en disant qu’Horian n’accepte pas grand monde sur son dos. Mais tu ne réponds pas, enfin pas tout de suite. Alors peut-être que je me suis trompé en pensant que tu accepterais. Mais alors que tu réagis enfin, un sourire s’épanche sur mon visage. Tu semblais douter, ce qui était étonnant de ta part, de la véracité de mes propos. 3Je ne te demande pas de le sortir en compétition, loin de là même… Juste de le monter, par plaisir, et surtout pour lui dégourdir ses pattes à ce grand dadais. Et je suis sûr qu’il fera attention à toi, ou qu’i prendra un malin plaisir à te mettre à terre… » Je laisse un sourire amusé sur mon visage. Je ne pense pas que tu finiras sciemment à terre, sauf si tu effraies mon géant. « Juste de temps en temps, après, il sera aussi pas mal entrainé quand on aura trouvé le pro, mais ça n’empêche que ça ne lui ferait pas de mal de se détendre. » Je caresse une dernière fois Horian avant d’hocher la tête. « Je suis tout à fais sûr de ça. »

_________________

Pausé sur un rocher
Se laisser aller
À pas de géants
Le Cœur éléphant
On prendra notre temps
Pour découvrir la vie
Aimer les gens
Énormément
Sur les épaules des géants
Le cœur éléphant

(c) acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
staff ◊ cute little pearl

messages : 610 pseudo : apy. avatar + © : a.kane + faith.



âge : 23 ans.
statut civil : elle pensait qu'elle serait bien, seule. puis il est parti, avec une autre. et elle a ressenti ce putain de vide, là, dans son coeur. puis y'a son voisin, aussi, qui s'est barré. ce mec qui la faisait rire, qui la faisait sourire, qui avait une gosse, adorable. c'était une perle. comme l'autre. mais tous les deux, ils sont partis. et y'a deux parties de son coeur, là, qui sont vides.
adresse : un p'tit truc miteux à pétricot. de toutes façon, elle y est jamais dans son appart, alors elle s'en fout.
job/études : elle vient d'avoir son diplôme d'avocate la brune, elle vient d'intégrer le cabinet de matilda, et elle est sur un projet. un gros projet.
clubs, associations : "favre & bazarov", cabinet d'avocat.
MessageSujet: Re: ismaël | bouge ou tu vas t'enraciner.   Dim 28 Aoû - 4:48

debout à côté du géant d'isma, elle restait une vrai naine, la lo. de son petit mètre soixante, elle l'observait en courbant sa nuque au maximum. et pourtant, ça l'empêchait pas de contempler le champion de son ami. ismaël continuait de rire aux éclats, et si t'étais pas d'accord avec lui t'aurais pu finir par te vexer. mais fallait dire que t'avais pas mal déconné pour le coup, et heureusement que la cheval n'était pas parti loin. « et bah tu trouves une solution. genre tu fait un mécanisme pour tes jambes. ou tu recommences à croire à tout ça. allez, on sait tous les deux que tu peux continuer de t'en occuper, de ton horian. » puis là, isma il commence à lui parler de le monter. et lo, ça la tente. peut-être même trop. mais elle s'en sent pas capable. après tout, elle a jamais vraiment monté de cheval. après tout, elle est pas non plus rassurée, avec la hauteur que ce truc il aura. elle a pas l'habitude d'être si loin du sol, la brune. mais ce que lui dit isma, ça l'intéresse, ça la fait rêver un peu, ça la fait se dire qu'elle trouvera de quoi s'occuper, un loisir qui pourrait lui plaire. ah, si aaron savait ça. il se foutrait de sa gueule, c'est sûr. lo et les animaux, ça a jamais fait un. alors elle, monter un cheval ? il se roulerait par terre, oui. puis mo, val et les autres aussi. pour sûr, ouais. « haha, très drôle, c'est que tu sais rassurer les nanas toi. ouais, il me fera tomber, c'est sûr, vu comment il me regarde là. » elle continue de se marrer, mais elle en reste pas moins sur ses gardes. elle pèse le pour et le contre. elle réfléchit à tout. « si j'accepte, tu viendras, hein ? j'veux dire, tu seras là quand je le monterais ? genre, tu me diras comment faire ?» elle se mord la langue. elle reste pas rassurée, ouais.

aaargh, désolée, c'est tout pourrie

_________________

when I fell you caught up with me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: ismaël | bouge ou tu vas t'enraciner.   

Revenir en haut Aller en bas
 
ismaël | bouge ou tu vas t'enraciner.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Laughing Out Loud :: Biarritz, France :: Iraty-
Sauter vers: