Partagez | 
 

 un goût amer (ilino)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité

MessageSujet: un goût amer (ilino)   Sam 23 Juil - 17:11

Les yeux rivés sur ton téléphone, tu hésites encore quelques secondes, te demandant si c'est réellement la meilleure solution qui s'offre à toi. Tu as beau chercher, elle te semble être la seule capable de le faire réagir. Pensive, tu relis pour la dixième fois le message que tu t'apprête à lui envoyer, après l'avoir soigneusement rédigé. Un message reflétant un doux mensonge. Ce n'est pas dans tes habitudes de chercher à piéger ton entourage, ni même à leur mentir, il faut croire que Nino est suffisamment différent des autres pour parvenir à te faire réaliser des choses insensées. Il va t'en vouloir certainement, mais tu t'en fous, il l'aura bien cherché. Des jours qu'il t'as laissé sans nouvelles, tu pensais valoir un peu mieux que ça, tu pensais compter un peu plus à ses yeux, il faut croire que non. Tu devrais rien attendre de lui pourtant, c'est pas nouveau tu le sais mais c'est plus fort que toi. Il s'est barré sans rien dire, certainement encore à cause de ces types qui l'embarque dans de mauvais plans. S'en est trop, tu laisses le message s'échapper jusqu'à lui en appuyant sur le fameux "envoyer". La maison est bien vide, aucun de tes colocataires ne s'y trouve en ce moment même, c'est bien rare mais tu as choisi le bon moment. Personne ne pourra t'empêcher de lui crier ses quatre vérités, ni même de le frapper de toutes tes forces tant tu es remonté contre son indifférence. Son absence. Encore faut-il qu'il se ramène, s'il est à l'autre bout du pays inutile d'espérer quoi que soit. En réalité, tu t'attends plutôt à recevoir un sms de sa part en retour et encore, s'il a gardé ton numéro. Cette attente t'agace, tes yeux ne cessent de se poser sur ton téléphone dans l'attente d'une réponse. Sans que tu t'y attendes c'est à la porte que l'on vient frapper, tu es persuadée qu'il s'agit de n'importe qui sauf de celui que tu attends, pour autant, tu te lèves pour aller ouvrir sans oublier d'emporter ton téléphone dans ta poche. Soucieuse, tu ouvres la porte avant de relever les yeux vers l'inconnu pour découvrir qu'il s'agit bien de Nino.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
member ◊ cute little coral

messages : 670 pseudo : rosebud. avatar + © : gilinsky, rosebud (av)


âge : dix-neuf ans, deux mai.
statut civil : sans valise, ou presque.
job/études : nageur-sauveteur cet été. deuxième année de fac d'informatique en sept, mais se voit plus partir sur les routes pour suivre la tournée des red hot, par exemple.
MessageSujet: Re: un goût amer (ilino)   Dim 24 Juil - 19:13

après la réunion que tu as eu avec bendo et les autres, tu t'es attaqué à ta mission non sans rétissance, parce que tu sais pas si tu dois vraiment leur faire confiance. tu sais que c'est vous deux qui serez sur le terrain et qui, par conséquent, risquez le plus gros. t'es assis sur ton banc depuis des heures, tu fumes clope sur clope, fais mine d'attendre quelqu'un. t'es face à la banque que tu surveilles depuis plusieurs jours, t'as même commencé à noter ce que tu avais compris de la ronde des gardes. tout ce qui pourrait vous servir en soit. là, ce que t'attends c'est de vérifier si ta théorie est bonne, si ce que t'as noté n'était pas erroné. selon toi, le prochain garde devrait prendre la relève dans dix minutes. alors t'attends, sagement, discrètement. tu veux le voir entrer, tu veux voir l'autre sortir. tu veux être certain de ce que tu apporteras aux autres, parce que t'as pas envie de tout foutre en l'air pour si peu. mais ton portable vibre dans ta poche, t'annonce un message que tu survoles. tu le lis à peine, avant de revenir dessus et d'en comprendre le sens. ton regard se fixe sur le nom de l'expéditeur. ilinca. ton coeur fait un raté, t'as l'impression d'avoir des nouvelles d'un fantôme et tu te sens coupable. c'est vrai, tu ne lui as plus donné de nouvelles depuis des mois, depuis que t'es parti comme un voleur. t'as même pas songé à lui dire que t'étais de retour, pour la simple et bonne raison que t'es pas fait pour elle. elle est bien trop adorable, belle, sincère pour qu'un type comme toi vienne la briser. mais tu sais pas pourquoi, son message te fais réaliser à quel point t'as été con. tu ranges ton portable dans ta poche, regarde l'heure. t'hésites, tu sais pas si tu dois attendre. sept minutes c'est rien, c'est pas long. tu pourrais juste vérifier si le garde sort bien de la banque. sept minutes, elle pourrait les attendre après des mois d'absence. et puis merde. tu te lèves et te barres à vive allure. tu t'en moques, tu pourras recommencer ta surveillance demain. t'arrives devant la maison de sa colocation en moins de temps qu'il n'en faut. tu t'es pressé, inconsciemment et t'arrives presque épuisé devant la porte sur laquelle tu toques fort. pas de réponse, tu t'apprêtes à frapper de nouveau quand la porte s'ouvre doucement sur elle. ilinca. tu la regardes, la dévisages presque. t'essayes de chercher sur son visage des indices, quelque chose qui te mènerait sur les raisons de son message. tu t'approches d'elle, ne sais pas comment réagir. la serrer dans tes bras ? non. alors tu restes là à quelques centimètres d'elle. tu la regardes, l'interroge du regard. qu'est-ce qu'il se passe ? que tu finis par lâcher, légèrement paumé et anxieux à l'idée qu'il puisse lui être arrivé quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: un goût amer (ilino)   Mer 27 Juil - 1:46

Nino sous tes yeux. Nino devant ta porte, comme si de rien était. Comme s'il n'avait pas disparu pendant des mois, comme s'il avait toujours été présent, soucieux de ton bien-être. Tu devrais pas y accorder autant d'importance, après tout il peut bien faire ce qu'il veut de sa vie, il ne te doit absolument rien, pourtant tu ne parviens pas à rester indifférente face à Nino. Inconsciemment, c'est son attention que tu cherches à attirer, par différents moyens. Il y a Maona, tu le sais que trop bien mais vous n'avez réellement rien fait de mal jusqu'à présent et ce n'était pas dans tes projets, du moins ça c'est ce que tu t'évertuais à te répéter, c'est juste que tu tenais à lui. Visiblement plus que l'importance que lui t'accordais en retour. Finalement, il ne devait pas être dépassé par les événements, puisque lorsqu'il s'agit d'une urgence, Nino est capable de se manifester assez rapidement, bien qu'en dehors de cela, tu aurais pu l'attendre encore longtemps. Au fond, tu ne t'attendais tellement pas à ce qu'il se trouve devant ta porte que tu es prise au dépourvu et ne sait pas quelle réaction adopter. Cela fait des jours que tu bouillonnes d'agacement et de colère devant son comportement mais tu ne t'attendais pas à le revoir de si tôt devant ta porte. Étrangement, malgré l'énervement et la frustration, le retrouver juste devant toi te procurait une curieuse sensation. Il t'avait manqué, mais tu lui en voulais vraiment. Ce n'est pas sa gueule d'ange qui allait y changer quoi que ce soit, tu avais bien l'intention de lui faire comprendre ton état d'esprit. D'autant plus qu'il te lance directement un pauvre que se passe-t-il, sans aucune explication sur son absence. « Ah, tiens ? T'es toujours vivant finalement ? » répliques-tu un peu sèchement, sans répondre réellement à la question posée. « Ravie de le savoir. », poursuis-tu avant relâcher la porte pour retourner à l'intérieur, lui laissant la liberté d'entrer s'il le voulait. S'il prenait le risque de te rejoindre, tu ne comptais pas t'arrêter là ni opter pour de la tendresse exprimée à son égard. Néanmoins, il était vivement conseillé qu'il te suive et s'explique s'il ne voulait pas s'attire plus de foudres.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
member ◊ cute little coral

messages : 670 pseudo : rosebud. avatar + © : gilinsky, rosebud (av)


âge : dix-neuf ans, deux mai.
statut civil : sans valise, ou presque.
job/études : nageur-sauveteur cet été. deuxième année de fac d'informatique en sept, mais se voit plus partir sur les routes pour suivre la tournée des red hot, par exemple.
MessageSujet: Re: un goût amer (ilino)   Ven 5 Aoû - 11:01

t’es planté là comme un abruti. tu la regardes et t’attends. t’attends qu’elle t’explique ce qu’il se passe, ce qu’il ne va pas et en somme la raison de son message sos. ah, tiens ? t’es toujours vivant finalement ? t’arques un sourcil face à tant de sécheresse de sa part, ton regard se referme et t’essayes de décrypter l’expression de son visage. ravie de le savoir, qu’elle enchaîne finalement te laissant encore plus perplexe. sa réaction de déstabilise, tu ne comprends pas bien comment elle avait pu changer d’humeur en l’espace de quelques minutes, temps qu’il t’avait fallu pour recevoir son message et arriver jusque chez elle. elle finit par rentrer dans la maison, laissant la porte entre-ouverte, sûrement pour t’indiquer que tu as tout le loisir de la suivre. c’est ce que tu fais, tu pousses la porte dans un sens pour entre, puis dans l’autre pour la laisser claquer au vent. t’avances avec elle, sans la quitter des yeux parce que t’essayes toujours de savoir quelle mouche l’a piqué. mais puisqu’elle ne parle pas, ne réponds pas à ta question, tu prends la mouche à ton tour et ça t’énerve. parce que t’as quitté ta planque pour elle, parce qu’il va te falloir l’expliquer à bendo, parce que t’as l’impression qu’elle te fait tourner en bourrique et que tu détestes être pris pour un con. tu te fous de ma gueule c’est ça ? dis tout de suite pourquoi tu m’as envoyé ce message, ça nous fera économiser du temps … t’es droit comme un piquet, les mains dans tes poches pour masquer tes poings qui se serrent doucement parce que tu t’impatientes. tu la regardes intensément, pas forcément méchamment, mais t’essayes de lui faire comprendre que même si t’es venu tu pourrais tout aussi bien te barrer maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: un goût amer (ilino)   Sam 6 Aoû - 12:24

T'y vas pas en douceur, t'as pas envie d'être tendre avec lui. Tout simplement parce que lui, quand il disparaît il te ménage pas. Il veille pas à te prévenir, à te rassurer pour éviter que tu restes dans l'attente à imaginer mille et une choses. Il fait ce qu'il veut mais il se rend pas compte que certains tiennent à lui. L'incompréhension se lit sur son visage tandis que tu lui balances ses paroles sans plus d'explication. Il doit bien se douter que t'allais pas l'accueillir comme une fleur ou peut-être pas finalement. Nino il est là, face à toi et il semble ne rien comprendre. Pas un mot ne s'échappe de ses lèvres, déconcerté, il attend peut-être que ce soit toi qui reprenne la parole. Seulement tu ne dis rien et lui tourne le dos pour entrer à nouveau dans la maison. T'entends la porte claquer et tu devines qu'il t'a suivi à l'intérieur. Il te laisse à nouveau une chance de t'exprimer alors que tu te retournes vers lui mais sans un mot. Il ne te lâche pas des yeux. Il s'énerve Nino, t'as l'impression que c'est le monde à l'envers. Il s'impatiente, comme si tu avais intérêt à avoir une bonne raison, une vraie urgence pour justifier le fait que tu l'ai dérangé. Il semblait sous-entendre que tu lui faisais perdre son temps et ça te blesse. « Et toi tu te fous pas de ma gueule peut-être ? », rétorques-tu sur la défensive. Tu sais pas comment lui dire, t'as l'impression qu'il comprend pas, qu'il veut pas comprendre, faut que tu lui fasses un dessin ? C'est dingue, comme s'il avait rien à se reprocher. « C'est le seul moyen de te faire réagir c'est ça, l'unique condition pour que tu réapparaisses ? », t'oses demander sans que ce soit vraiment une question mais plutôt une constatation. Ton cœur bat fort, il bat vite, un peu trop. Toi non plus tu ne quittes plus son regard et t'attends. T'attends de voir ce qu'il va bien pouvoir trouver à te répondre. « J’espérais me tromper. », finis-tu par souffler plus calmement en détournant la tête. La colère venait doucement de laisser place à la déception. C'était vrai, t'aurais presque préféré qu'il ne vienne pas, qu'il ai une vrai raison, quelque chose de valable, le retenant, l'empêchant de prévenir, de revenir.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: un goût amer (ilino)   

Revenir en haut Aller en bas
 
un goût amer (ilino)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Laughing Out Loud :: La vie en rose :: rps-
Sauter vers: