Partagez | 
 

 puériles bêtises (catherine)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
member ◊ cute little nemo

messages : 144 pseudo : HYA, pauline. avatar + © : DASHA SIDORCHUK (c) fassylover
âge : vingt-deux ans
statut civil : vol terre
job/études : étudiante en droit, écrivaine de discours
MessageSujet: puériles bêtises (catherine)   Jeu 4 Aoû - 17:44

je marche et tout s'éveille en moi. je marche et je vois que tout vas aller mieux, que c'est fini, terminé. pour aujourd'hui, c'est juste pour ce jour-ci. il me reste une épreuve à passer. une seule. affronter un parent. dieu sait que c'est difficile avec le gosse à côté mais bon. je m'arme de courage, avec mon sac sous le bras, le portable vibrant dans ma poche, sonnant la fin d'une dure journée de travail. la fin. enfin. ça m'énerve d'être là. entouré de gamins qui n'arrêtent pas de crier. j'ai mal à la tête. j'ai envie de partir. je prends le petit gars par la main, pour éviter qu'il s'enfuie je ne sais où, en criant à l'aide. il s'appelle Mathéo. il est soulant. une bêtise par minute, au bout d'un moment, on peut plus le supporter. l'élève pénible dans toute sa splendeur. j'avais demandé à avoir un rendez-vous avec la mère ou le père pour parler de ce manque de discipline, mais apparemment on m'ignorait totalement en me laissant me démener avec lui. ça me révoltait mais d'un sens ça me montrait à quel point les gens se souciaient de l'éducation de leur enfant dans certaines familles. je m'avance vers le portail et je passe la porte. je salue les collègue d'un morne à demain, et je demande au p'tit qui vient le chercher et où se trouve la personne concernée. au lieu de me répondre comme il le devrait il court vers une dame. ça doit être sa mère. je n'ai vu que son père, vu que dans la plupart des cas il rentre avec lui. je m'avance vers elle. je ne lui trouve aucun trait de ressemblance avec le gosse, mais si ça se trouve il tient plus du père. elle est jolie en tout cas, sa mère. je m'approche d'elle, et de but en blanc, je lui annonce la couleur de ce court entretient. je n'ai pas l'intention de m'éterniser avec d'interminables politesses. Madame, bonjour. Je suis le professeur de votre enfant. Je suis peiné de le voir de jour en jour transgresser les règles de l'école. Nous avons essayé de le dissuader de recommencer ses bêtises, mais il ne semble pas comprendre. Je voudrais donc que vous vous occupiez vous même de lui infliger une bonne correction. Apprenez lui la discipline, nous n'en pouvons plus. j'omets de lui dire que si son enfant continue dans cette voie ce sera le renvoi et tant pis pour lui. ça me fait de la peine de penser ça mais au moins on sera tranquilles. je fronce les sourcils. j'ai pas envie de lui parler, mais c'est le seul moyen de lui signifier que le comportement de son fils est irresponsable et désagréable, puisqu'elle ne veut pas me voir. D'ailleurs je vous signale que j'avais demandé un rendez-vous avec vous. La demande est parvenue par lettre et normalement vous l'avez reçue. A quoi ça vous sert de refuser de me voir ? ça y est, je m'énerve. fatigué, fatigué. j'en ai marre. je veux partir. mais je veux quand même lui faire comprendre qu'on ne joue pas à ce jeu dangereux avec moi.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: puériles bêtises (catherine)   Lun 8 Aoû - 21:46

T'as fait une longue promenade aujourd'hui. T'as revisité pour la millième fois, et plus encore, les mêmes chemins, les mêmes lieux, ceux que tu aimes tant, ceux qui signifient tout pour toi. Ces endroits qui étaient un jour inconnus, et qui sont aujourd'hui ton chez toi. Tu pourrais partir de Biarritz, si le cours de ta vie te force à le faire, tu le sais très bien, si t'es attachée à un endroit, tu n'y es pas pour autant ancrée dedans. C'est pas tes racines ici, tu ne les connais pas les tiennes d'ailleurs, t'as toujours pensé qu'un jour où l'autre la vie te remettrait sur le chemin d'où tu viens. Ce n'est pas encore arrivé. Alors en attendant tu profites de ta ville chérie, de ces routes que tu abordes avec fierté, de ce soleil qui caresse durement ta douce peau, de ces habitants que tu reconnais parfois. Carnet en main, tu cherches l'inspiration. T'as besoin d'écrire ces derniers temps, comme un sixième sens, comme un besoin que t'es obligée de combler, à tout prix. Tu lèves les yeux partout, tu observes, tu souris. T'es jolie quand tu réfléchis comme ça, quand tu rêvasses et que tu vois que ce qu'il y a de plus beau autour de toi. Rien ne peut t'atteindre quand tu es dans cette bulle. T'as fait quelques pauses, où tu as écrit ce qui te venait en tête dans ce carnet noir. Tu sens ton portable vibrer dans ta poche. Tu sors un peu de ta bulle. C'est un message de ta voisine, qui est aussi une amie chère à tes yeux, qui t'as d'ailleurs trouvé ton appartement. Elle te demande si tu peux aller chercher son fils, elle a un empêchement de dernière minute. Elle travaille beaucoup. Célibataire depuis peu, le père ne sait pas gérer sa famille, et a beaucoup de mal à lui venir en aide. Alors si de ton côté tu peux, c'est avec plaisir. Tu l'aimes beaucoup en plus son petit bout de chou. Tu réponds positivement et tu te mets en route vers l'école. T'es pas tout à fait certaine d'être dans le bon bâtiment, mais quand tu vois Mathéo se ruer vers toi, tu souris et tu tends les bras pour l'enlacer. Tu t'entends avec tout le monde, adulte, personne âgé, enfant, animal, tu fais pas de distinction, et on t'apprécie facilement en retour. Encore un peu dans ta bulle, tu sens celle-ci éclater quand tu vois un homme se rapprocher, et venir non seulement reprocher au gamin de mal se comporter, mais en plus à sa mère, ton amie, de mal l'élever, et d'être elle-même très peu polie. Il parle tellement que tu attends un miracle pour pouvoir répondre. "Si vous aviez un minimum de courtoisie, j'aurais pu vous dire que je ne suis pas sa mère, mais une amie de celle-ci, je viens simplement le récupérer." T'essaies d'être polie, comme à ton habitude, même t'as juste envie de lui coller une baffe. "Au lieu d'émettre des jugements à tout va, ce serait sympa de vous renseigner, parce que sa mère s'acharne au travail, tout le monde n'a pas le privilège d'avoir la sécurité de l'emploi et les longues vacances." T'as rien contre les professeurs, au contraire, mais celui-là doit redescendre sur terre. "Et devant lui en plus. J'en informerai sa mère. Ne vous dérangez pas, je connais la sortie." Tu lèves les yeux au ciel, tournes les talons et t'avances vers la sortie en tenant fermement la main de Mathéo. Toi qui avais passé une bonne journée, il fallait qu'un crétin vienne la gâcher.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
member ◊ cute little nemo

messages : 144 pseudo : HYA, pauline. avatar + © : DASHA SIDORCHUK (c) fassylover
âge : vingt-deux ans
statut civil : vol terre
job/études : étudiante en droit, écrivaine de discours
MessageSujet: Re: puériles bêtises (catherine)   Mar 16 Aoû - 13:29

à l'intérieur de moi, tout explose en multiples confettis qui se déposent sur ma peau. petits bouts de colère qui me poussent à dire la première chose qui me passe par la tête. je l'enverrai bien se faire voir, à la dame qui se prend pour une je-sais-tout. en plus, le gosse a l'air de la chérir autant que celle qui lui a donné la vie, donc pour moi qu'elle soit sa mère ou non, je m'en fiche, ça revient au même. oh, et puis, je m'en fiche de savoir à qui appartient le gamin, tant que je ne l'ai plus sous les pattes. pourquoi je me casse pas de cette endroit, en plantant tout le monde, comme ça ? pourquoi je dois faire un effort pour lui parler, elle qui me reproche de n'avoir pas assez de courtoisie ? elle ne sait pas ce que c'est, elle, la fatigue ? d'avoir un minot comme Mathéo dans sa classe tous les jours d'école ? elle me fait remarquer aussi que je ne devrais pas porter des jugements n'importe comment, réfléchir et me renseigner. qu'est-ce qu'elle voudrait encore ? que j'aille voir les parents dans leur maison ? là, elle m'enverrai sur les roses en me disant que je fais de la violation de territoire. je la trouve assez cavalière, elle aussi, à me dire ce que je dois faire. je suis pas un office de tourisme, je suis un enseignant. et puis, elle qui dit si bien qu'apparemment la mère de l'enfant s'acharne au travail, elle n'a pas idée que je fais la même chose malgré le rythme assez calme de mon métier ? le week-end, je vais pas faire joujou sur la plage, châteaux de sable et fêtes foraines non plus, je travaille. je rédige les exercices, et ça me fait bien suer. eh bien, madame, moi aussi je travaille dur, et pourtant j'arrive à placer des rendez-vous dans mon emploi du temps. j'ai pas vraiment l'impression qu'elle comprend ce que je veux dire. elle fait quoi, comme boulot, elle ? elle nettoie les toilettes ? je comprends mieux. et puis elle a des enfants ? apparemment non, parce qu'elle n'a pas le physique de la mère très bien informée de comment éduquer un enfant. elle doit être comme la mère du bambin qui se retient à sa jupe. bordélique. et surchargée de boulot. je ricane. peut-être que moi j'ai des vacances, mais au moins j'ai pas de gamin qui faire n'importe quoi. j'ai conscience que y a le petit à côté, qu'écoute, mais j'en peux plus. et puis, s'il arrêtait de faire des bêtises, au moins, il n'y aurait pas besoin de rendez-vous. je hausse un sourcil, et les épaules par la même occasion. rien de plus simple. je ris. elle dit qu'elle connaît la sortie, mais on est déjà dehors. je me radoucis. c'est pas contre elle, c'est contre le petiot que j'en veux. c'est nul, d'ailleurs, d'avoir tant de haine contre un garçon comme lui, mais j'en ai vraiment marre. désolé, je suis fatigué. las, je suis. elle peut peut-être le comprendre, mais vu comment je l'ai envoyé balader, je suis quasiment sûr qu'elle ne peut pas me mettre en peinture. tant mieux, moi non plus.

Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: puériles bêtises (catherine)   

Revenir en haut Aller en bas
 
puériles bêtises (catherine)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Laughing Out Loud :: La vie en rose :: rps-
Sauter vers: