Partagez | 
 

 (oramis) paris, ville souvenir.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
staff ◊ cute little pearl

messages : 273 pseudo : apy. avatar + © : sean grace.
âge : 20 piges, c'est un bon âge pour crever.
statut civil : célibataire, pas trop le choix, t'as pas envie de refiler ta merde à un autre, même s'il y a quelqu'un...
adresse : une chambre à l'hôpital, tu sais pas encore pour combien de temps. mais sinon, saint charles, maison 002, dans l'auberge.
job/études : survivre. et caissier, à l'accueil du zoo.
MessageSujet: (oramis) paris, ville souvenir.   Dim 28 Aoû - 19:03

paris. paris, tu étais revenu. paris, après deux ans de fuite, deux ans sans nouvelles, deux ans sans voir la ville lumière. c'est jude, qui t'a convaincu. faute de pas partir pour de bon, t'avais besoin de changer d'air. et t'avais besoin de retrouver l'oxygène qui te manquait, dans ta ville natale. la ville de tes souvenirs. ça faisait une semaine, peut-être deux, que t'y étais. que tu revivais chez tes parents. que t'avais repris ta chambre. tu leur avait annoncé, au bout de cinq jour, quelque chose comme ça, que t'étais séropositif. ils se sont coupés, dans leurs conversations, dans ce qu'ils voulaient te dire. parce qu'en deux ans, il s'en passait des choses, parce que tu leur avait manqué, parce qu'ils t'avaient cherchés, sans annoncer aux services de police ta disparition. parce qu'ils avaient bien compris que t'avais besoin de quitter ça. ta mère, elle s'est mise à sangloter. parce qu'elle venait de retrouver son seul enfant restant, et qu'il lui apprenait que dans moins de trois ans ce serait finit. ton père, il l'a consolé, il l'a prise dans ses bras, mais il t'a jeté ce regard, ce regard triste, ce regard de regret. regrets de ne pas avoir profité de ces années après la mort d'adélie pour les passer avec toi, regrets que le décès de ta soeur jumelle ait engendré ton départ, ta fuite, regrets de ne plus avoir beaucoup de temps... parce que trois ans, c'est seulement quelques mois. parce que trois ans, c'est pas sûr. parce que trois ans, c'est court pour une vie de vingt ans qui aurait pu durer encore soixante ans de plus. vous vous étiez rapprochés, après ça, tous les trois. les repas, les moments ensembles, ça se passait bien, ça se passait mieux qu'avant ton départ. vous parliez de toi, de tes deux années, de l'auberge, de biarritz. ils te parlaient de leur boulot, de leurs voyages. et puis un jour t'as quitté la maison. pour te balader, pour retrouver tes repères dans ta ville. et il y a eu cette fusée brune, cette petite fusée, cette crevette, à vrai dire. et ses yeux bleus qui aurait pu devenir noir tant la colère se reflétait à l'intérieur de ses iris. et sa voix qui te réprimande, qui t’engueule, d'être parti, de pas avoir donné de nouvelles, de rien n'avoir dit, à personne, même pas à elle. « moi aussi, je suis content de te voir orane. »

@orane klein

_________________
absente du 9/07 au 13/08, merci de me taguer dans les sujets ou les rps où je dois répondre I love you
Code:
@"aramis d'albon"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
(oramis) paris, ville souvenir.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Laughing Out Loud :: others :: Flashback-
Sauter vers: