Partagez | 
 

 (adino) le boxeur et la ballerine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
member ◊ cute little coral

messages : 1239 pseudo : sweet pea avatar + © : Clayton Straker (sweet pea)
« D’façon je ne serais pas un bon exemple pour les jeunes. J’ai bien vu comment ils me regardaient frapper quand j’étais sobre, seulement, je ne veux pas qu’ils voient comme leur champion est devenu... »


âge : vingt-cinq ans
statut civil : c'est quoi l'amour au juste ? une belle connerie pour les filles célibataires devant leurs navets romantiques
adresse : #2015 milady w/ isaïse
job/études : se reprend en main, retourne à la salle de boxe pour retrouver son niveau de pro
clubs, associations : club de boxe
MessageSujet: (adino) le boxeur et la ballerine    Ven 9 Sep - 22:14

Son portable à la main, le jeune italien envoie un message à sa sœur benjamine. Voilà un petit moment qu’il n’a pas vu la petite dernière de la famille Favre. Mino n’a pas été présent pour elle cet été. Enfin, il ne l’a été pour personne. Il s’est plongé corps et âme dans sa destruction. Ne sortant jamais ou que rarement dans le vrai monde, toujours l’esprit embrumé par les effets de l’alcool. Il n’est pas fier de lui, mais c’était une façon de se punir. Se punir d’avoir été faible et d’offrir son cœur sur un plateau d’argent. Il ne sait même pas si Ade est au courant pour l’histoire qu’il a eu avec Gaby. Sa petite sœur a déjà rencontré sa meilleure amie un bon nombre de fois. La tatoueuse fessait un peu partie de sa famille depuis plus de sept ans. Ils avaient été de bons amis, des confidents, jusqu’à ce qu’ils deviennent amants. Leurs corps se sont enlacés, aimés, une seule et unique fois quand le mariage de celle-ci soit un désastre, quand son fiancé la laisse tomber devant l’autel. Trois mois plus tard, elle revient à lui et ils sont trois, un petit être est le résultat de leur unique union. Il prend ses responsabilités, devient un homme, un futur père. Seulement, le bonheur qui commençait à se rependre en lui s’est vite stopper. Un départ, un adieu sans mot, une fuite. Gaby est partie, sans une explication, sans lui dire pour le bébé. Il a sombré dans l’alcool, dans les jeux dangereux, dans ses mauvaises habitudes. Matilda a essayé de le sortir de sa descente aux enfers en vain. C’est une cause perdue, enfin, c’était. Un soir, de l’alcool en trop dans son sang, sa colocataire qui semble sortir du même moule que lui et le voilà revenir à la vie. Trois mois que l’enfer s’est abattus sur lui, trois mois qu’il n’a pas revu sa famille, son sang. Aujourd’hui, il compte remédier à ça. Il vient d’envoyer un message à sa petite sœur pour lui informer qu’il ne l’attend pas loin de son lycée. Mino veut lui épargné la honte de venir, se faire chercher par son grand-frère puis il ne veut pas qu’elle est honte de lui. Il y encore sur son visage, les marques de son entrainement intensif à la boxe. Son portable vibre, pensant qu’il s’agit de sa sœur, il l’ouvre rapidement. Son cœur fait un bon. Gaby. Mino, je suis désolée. Je suis désolée, d’être partie comme ça, de ne pas avoir donné de nouvelles plutôt. Pour ce qui est du bébé, il n’est plus là. Si ça peut te rassurer, il n’était pas de toi, mais Edouard. Je suis partie parce qu’on se laisse une dernière chance. Je suis désolée de mettre servie de toi… Bonne continuation Mino, je te souhaite de trouver cette fille qui découvrir quel mec bien tu es au fond. Il ne lui répond pas. Est-ce qu’il est soulagé de savoir que le petit n’était pas de lui ? Est-ce qu’il est heureux pour elle ? Il ne sait pas, mais il ne ressent plus cette étrange boule dans l’estomac qu’il avait son départ, pas depuis sa conversation avec Isaïse. Aujourd’hui, il va mieux, c’est un nouveau Mino qui se tient là. Il aperçoit enfin sa petite sœur et lui fait un petit signe de la main. Elle est avec des copines, il ne la presse pas, il peut attendre. Il l'a déjà fait assez attendre. Elle est encore jeune, elle a une adolescence à croquer à pleines dents. Une adolescence que lui n’a pas su vivre à cause de ses conneries. Ade est son opposé, pas tant par leur différence de sexe, mais par leur mode de vie. Lui, le boxeur. Elle, la douce ballerine.
@Ade Favre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
member ◊ cute little nemo

messages : 45 pseudo : Nath' avatar + © : Mimi Elashiry + © Morrigan


âge : 17 ans (3/4 )
job/études : Lycéenne
MessageSujet: Re: (adino) le boxeur et la ballerine    Dim 18 Sep - 19:46

Le cours de littérature se terminait et la table devant Ade était dans un bazar monumental, ça arrivait souvent à l'adolescente de tout éparpiller et donc d'être la dernière à sortir de la salle de classe. Son professeur (qui était probablement le mec le plus beau de la terre selon elle) la regardait ranger, c'était un jeune professeur, c'était probablement sa première année d'enseignement... La jeune fille caquait complètement mais bon c'était son professeur, c'était bizarre. Son téléphone vibra une petite seconde et la jeune fille le regarda discrètement tout en rangeant sa trousse dans son sac. Mino, son frère l'attendait dehors, un large sourire étira ses lèvres et Ade se dépêcha de sortir de la classe pour prendre les escaliers et rejoindre la porte de sortie. Une fois dehors deux filles de sa classe vint vers elle pour parler du cours mais surtout du professeur, Ade rit doucement avec elle, la jeune fille n'avait pas vraiment d'amis, plus au lycée du moins, cette année était sa seconde année de terminale, la première avait était chaotique et elle avait demandé à redoubler pour décrocher le bac plus facilement.. ; c'est ce qu'elle avait déclarée aux parents mais en réalité, elle avait surtout peur de l'avenir.
Ade aperçu Mino qui lui faisait signe, elle lui adressa un grand sourire et lui rendit son signe de main, ses camarades en restèrent bouches bées et lui demandèrent qui était le beau gosse devant le portail, l'adolescente eut un léger rire mais ne leur répondit pas allant simplement vers lui et les laissant en plan se jetant dans ses bras. « Hey ne te comporte pas comme un grand frère pendant quelques minutes, le temps qu'on s'éloigne, elles sont trop jalouses j'adore ! » C'était puéril mais Ade avait envie de l'être pour une fois, même si ça ne durerai que cinq minutes. La petite sœur embrassa la joue de son frère et lui tendit son sac bien trop lourd pour une fille aussi menue qu'elle.
« Comment tu te sens ? » L'adolescente était redevenue sérieuse car sa famille c'était tout pour elle et ces derniers mois avaient étaient assez éprouvants pour les Favre.

_________________
Come on, turn the radio on
I don't need no money As long as I can feel the beat I don't need no money As long as I keep dancing.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
(adino) le boxeur et la ballerine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Laughing Out Loud :: Biarritz, France :: Centre ville, Port Vieux :: commerces-
Sauter vers: