Partagez | 
 

 you got me ; raphaël ♡

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alma Malverti
member ◊ cute little bubbles

messages : 255 pseudo : NO NAME. avatar + © : kate harrison+ ©POLARIZE (avatar) (signature) NEON DEMON
t'as peur de péter un câble, de lui faire une scène; de lui hurler de foutre le camp, de lui dire qu'il est comme un véritable cancer pour toi; totalement nocif pour ta santé psychologique et émotive. -alma malverti


âge : vingt-cinq ans.
statut civil : closed.
adresse : de retour chez les parents; souhaite reprendre son ancien appartement.
job/études : anciennement danseuse contemporaine.
clubs, associations : -
MessageSujet: you got me ; raphaël ♡   Sam 15 Oct - 17:44


≈ ≈ ≈
{When the fear takes you down
When the doubt takes you under
When you sink like a stone
And you can’t breathe
When the tears take control
When the demons take over
Won’t be in this alone
You got me}
crédit/ tumblr + gavin degraw; you got me (quote) ✰ .

sincèrement, parfois tu te dis que la vie t'en veut. que ça fait parti d'un karma pourri ou quelque chose du genre, pourtant tu en as tellement bavé au cours des dernières années, la vie pourrait te laisser un peu tranquille non? en tout cas, elle a décidée que c'était pas pour ce soir; qu'elle n'avait pas encore fini de te donner la frousse de te faire rencontrer la mort de près. t'as un sacré mal de crâne, t'as le coeur au bord des lèvres tellement que t'es anxieuse, heureusement t'as rien juste une entaille profonde au front et quelques égratignures partielles, tu vas t'en sortir; t'as connu bien pire. les médecins veulent te garder quelques heures encore pour s'assurer que tu n'es pas de commotion dû au choc de l'impact, honnêtement, tu ne comprends pas trop ce qui a pu se produire. après plusieurs mois de silence radio; t'as retrouvée ton ami, cette baume que t'avais besoin pour soigner tes plaies au coeur; il est venu te chercher et vous aviez décidés de sortir en ville pour discuter; il faisait un temps de chien à l'extérieur, mais dans la bagnole c'était la fête, la musique résonnant, vous chantiez à gorge déployé comme de vrais tarés. au début, tu pensais que vos retrouvailles seraient gênantes, maladroites, puis tu prends conscience que c'est comme si vous vous étiez vus la veille. il t'a manqué l'artiste, terriblement manqué et tu lui en veux de l'avoir tenu à l'écart de ta vie pendant tout ce temps. puis soudainement, tout à basculé d'un coup et y'a eu cet impact violent qui vous envoya valsé contre un mur. probablement, une voiture qui a perdu le contrôle à cause de la chaussée glissante, c'était quoi l'idée de sortir alors qu'il fait ce temps pourri aussi? ton regard est perdu dans le vague, tu attends patiemment qu'on te dise que tu peux partir, évidemment tu ne partiras pas; tu vas tenter de le trouver et demeurer à son chevet, comme il a fait pour toi. « mademoiselle malverti, je viens signer votre congé; vous avez quelques blessures partielles, par contre si jamais vous ne vous sentez pas bien, vous devez aussitôt venir à l'urgence.» tu acquiesces doucement et ta gorge se noue, puis tu oses demander; « docteur, dites-moi.. comment va raphaël, raphaël fauvette?» le docteur t'observe et il demande; « vous étiez avec lui?» à nouveau, tu acquiesces et ton regard se pose sur tes doigts, tes mains qui tremblent un peu, tu ne peux pas le perdre; t'as déjà perdu trop de gens, tu ne peux pas le perdre. « il est stable, vous voulez aller le voir?» tu relèves les yeux, tu sens la lueur d'espoir et à nouveau tu acquiesces, ce dernier te sourit et décide de te guider jusqu'à sa chambre. lorsque tu arrives et que tu le vois dans ce lit, ton coeur se tord et ta vue s'embrume un peu, tu prends une grande inspiration « merci docteur..» ce dernier te laisse et tu pénètres dans la chambre doucement, t'immobilises ton fauteuil roulant près du lit et aussitôt tu t'empares de sa main d'une manière douce. « hey raph, c'est moi; c'est ta alma-jolie.» ta voix est faible, t'as l'impression que tu pourrais fondre en larmes là maintenant. « je suis là, je suis avec toi et je vais nul part...» que tu annonces toujours de manière douce.

_________________


Nothing's gonna hurt you baby
As long as you're with me you'll be just fine
Nothing's gonna hurt you baby
Nothing's gonna take you from my side♡
crédit/ tumblrnothing's gonna hurt you baby;cigarettes after sex.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raphaël Fauvette
staff ◊ cute little pearl

messages : 139 pseudo : cupcake avatar + © : ezra miller + angel dust
âge : 25 ans.
statut civil : célibataire, au coeur libre. pour le moment.
job/études : ni étudiant, ni au boulot, il dessine et bulle chez lui.
MessageSujet: Re: you got me ; raphaël ♡   Dim 16 Oct - 1:34

• il avait ressenti ce besoin de la voir, de lui parler. il ne s’était pourtant pas passé grand-chose dans sa vie, il n’y avait pas eu de danger mortel qui aurait conduit une épiphanie. il s’était dit qu’il avait besoin de discuter avec elle, de rire avec elle, comme il le faisait il y a quelques mois, avant qu’ils ne cessent de se donner des nouvelles, chacun absorbé dans son quotidien. il pleuvait des cordes dehors, et ce n’était certainement pas u temps pour sortir, mais ce n’était pas ça qui allait empêcher les deux amis de se retrouver non ? alors, les voilà en train de rire, sous la protection de la petite voiture de raphaël, chantant, criant, lâchant leurs poumons, avant de partir ‘un fou rire incontrôlable. se lancer des regards malicieux plein d’amitié. ‘artiste se dit même qu’ils devraient avoir plus de moments comme ça. parce qu’il se doute que ça ne doit pas être rose tous les jours dans la vie de son alma-jolie, et lui qui essaie d’arrêter l’ecstasy, c’est pas toujours facile non plus. alors ça pourrait être une bonne idée.
• seulement voilà, les histoires qui se finissent bien, ce n’est que dans les contes de fées. là, on est dans la vie réelle. là, quand on sort par temps de tempête, alors que le météorologues conseillent plutôt de rester à la maison, quand on est pas foutus de faire les choses bien, on se retrouve fracassé contre un mur et emmené l’hôpital. il ne sait pas vraiment ce qui se passe, il ne sent pas tellement les mains des infirmières et des médecins sur lui. il ne sait même pas comment il est arrivé là. certainement que quelqu’un a du assister à la scène et appeler les secours. il est dans un état second. et il a sommeil, tellement sommeil. mais on lui demande de ne pas se laisser aller. de ne pas dormir, qu’il pourra dormir plus tard, s’il en a encore envie. alors, il lutte contre ses paupières, il lutte contre cette léthargie qui envahit lentement son corps et il espère que ce n’est pas grave. qu’en tout cas, il pourra toujours dessiner. ils seraient beau avec alma sinon, à pas pouvoir faire le métier de leurs rêves, chacun à cause d’un foutu accident.
• son état est stable, qu’ils lui disent. il va s’en sortir. il a un bras dans le plâtre et un de ces bandages ridicules autour du crâne. mais c’est qu’il a eu un sacré coup à la tête. ils ne vont pas le laisser sortir de sitôt. lui qui n’aime pas les hôpitaux, qui les méprise par-dessus tout, il va devoir y rester un moment. il espère que sa petite sœur ne s’inquiétera pas trop. il entend des voix dans le couloir, alors il ferme les yeux et tente de se concentrer. il a quelques difficultés à se souvenir de tout, mais c’est presque négligeable, on pourrait même mettre ça sur le dos du choc psychologique. il voit alma-jolie, dans l’encadrement de la porte. il la voit un peu flou. elle se rapproche de lui, elle lui prend la main, et elle lui parle tout aussi doucement. elle lui dit qu’elle est là. qu’elle ne partira pas. et tout ce qui sort de la bouche de raph’, à ce moment c’est « t’en veux pas. c’est pas ta faute alma-jolie. » il caresse tendrement sa main. il ne veut pas qu’elle s’en veuille ou qu’elle commence à imaginer n’importe quoi, à se dire que c’est de sa faute. non, il ne le faut surtout pas. elle n’y est pour rien, c’est le destin. même s’il n’est pas sûr de vraiment se rappeler de ce qu’il s’est passé dans la soirée. « t’es blessée ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alma Malverti
member ◊ cute little bubbles

messages : 255 pseudo : NO NAME. avatar + © : kate harrison+ ©POLARIZE (avatar) (signature) NEON DEMON
t'as peur de péter un câble, de lui faire une scène; de lui hurler de foutre le camp, de lui dire qu'il est comme un véritable cancer pour toi; totalement nocif pour ta santé psychologique et émotive. -alma malverti


âge : vingt-cinq ans.
statut civil : closed.
adresse : de retour chez les parents; souhaite reprendre son ancien appartement.
job/études : anciennement danseuse contemporaine.
clubs, associations : -
MessageSujet: Re: you got me ; raphaël ♡   Dim 16 Oct - 19:44


≈ ≈ ≈
{When the fear takes you down
When the doubt takes you under
When you sink like a stone
And you can’t breathe
When the tears take control
When the demons take over
Won’t be in this alone
You got me}
crédit/ tumblr + gavin degraw; you got me (quote) ✰ .

c'est vrai que tu te sens coupable, que t'as l'impression que c'est de ta faute; que tu attires la poisses, que les emmerdes te collent à la peau et que tu ne peux rien faire pour changer ça, mais au final c'est pas de ta faute c'est dame nature avec sa température pourrie qui n'a pas facilité les choses c'est le destin. tu demeures à ces côtés, tu lui tiens doucement la main alors que ces grands yeux noisettes se posent sur toi. « t’en veux pas. c’est pas ta faute alma-jolie. » qu'il te souffle doucement comme s'il avait pu lire en toi, comme s'il savait déjà que tu culpabilisais pour votre accident, ta vue s'embrouille et tu ressers ta main dans la sienne alors que tu peux sentir qu'il caresse ta main d'une manière a te rassurer, il est tellement bon et gentil raphaël avec toi que tu te demandes comment il peut être ton ami, c'est vrai t'as l'impression de ne pas toujours être une bonne amie, d'être à la hauteur. « t’es blessée ? » tu secoues doucement la tête en répondant; « non, quelques égratignures; mais rien de grave...» ton regard se pose sur son pansement autour de sa tête et son plâtre pour son bras, puis tu laisses entrevoir un sourire amusé sur tes lèvres en disant; « toi par contre, tu ne fais pas les choses à moitié...»tu laisses un petit rire nerveux s'échapper de ta bouche, puis tu te pinces les lèvres doucement. « ça te fait pas trop mal?» que tu questionnes, tu connais très bien l'hôpital pour y avoir passer des mois, alors si jamais il a besoin de quelque chose, tu sais qui demander. tes yeux se baissent un instant et tu reprends en disant; « en tout cas, pour des retrouvailles on est allés en force.» à nouveau, tu souris timidement et tu plonges ton regard dans le sien, puis tu demandes; « t'as besoin de quelque chose?» tu joues les infirmières et tu t'assumes pleinement, tu le fais de façon naturelle parce que t'es attachée à raphaël et tu n'aimes pas les voir dans un piteux état ou souffrir.

_________________


Nothing's gonna hurt you baby
As long as you're with me you'll be just fine
Nothing's gonna hurt you baby
Nothing's gonna take you from my side♡
crédit/ tumblrnothing's gonna hurt you baby;cigarettes after sex.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: you got me ; raphaël ♡   

Revenir en haut Aller en bas
 
you got me ; raphaël ♡
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Laughing Out Loud :: Biarritz, France :: Aguiléra, Braou, Ranquine :: centre hospitalier-
Sauter vers: