Partagez | 
 

 Louka Friedrich

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
member ◊ cute little nemo

messages : 137 pseudo : emeline (mysterydisease). avatar + © : max riemelt © BALACLAVA.


ismaël - le petit ami à l'handicap étouffant ; l'homme de sa vie depuis six ans, malgré le mensonge dans lequel il l'a plongé durant plusieurs mois.
elias - l'ami, l'écrivain qu'il aide en listant des anecdotes de ses combats. Avec lui, il se livre à une sorte de thérapie où la parole prime, pour une fois. C'est surtout un coup de main qui lui donne.
avery - l'ex commandant, l'ami complice dont on ne se passe pas.
aydan - le conseiller pour l'adoption de son nouveau chien, qui lui sert pour se promener et se vider la tête ; mais aussi un semblant de confident qui s'intéresse à sa situation. Il s'ouvre petit à petit, au fil de ses visites dans son appartement pour constater si tout roule comme il faut.

rps en cours : #2 isma ; aydan (prochainement)
rps finis : #1 isma

âge : 27 ans.
statut civil : en couple avec Ismaël depuis six ans, l'homme qui reste coincé au creux de son coeur chaque fois qu'il doit se rendre à l'étranger.
job/études : militaire de l'armée de terre (combattant de l'infanterie sur engin blindé, plus précisément tireur véhicule de l'infanterie 12,7)
MessageSujet: Louka Friedrich   Dim 16 Oct - 14:26




Prenom Nom
Adresse

Prenom Nom destinataire
Adresse du destinataire

Dear destinataire,

S
ed si ille hac tam eximia fortuna propter utilitatem rei publicae frui non properat, ut omnia illa conficiat, quid ego, senator, facere debeo, quem, etiamsi ille aliud vellet, rei publicae consulere oporteret?
Quam ob rem ut ii qui superiores sunt submittere se debent in amicitia, sic quodam modo inferiores extollere. Sunt enim quidam qui molestas amicitias faciunt, cum ipsi se contemni putant; quod non fere contingit nisi iis qui etiam contemnendos se arbitrantur; qui hac opinione non modo verbis sed etiam opere levandi sunt.
Siquis enim militarium vel honoratorum aut nobilis inter suos rumore tenus esset insimulatus fovisse partes hostiles, iniecto onere catenarum in modum beluae trahebatur et inimico urgente vel nullo, quasi sufficiente hoc solo, quod nominatus esset aut delatus aut postulatus, capite vel multatione bonorum aut insulari solitudine damnabatur.

Eodem tempore Serenianus ex duce, cuius ignavia populatam in Phoenice Celsen ante rettulimus, pulsatae maiestatis imperii reus iure postulatus ac lege, incertum qua potuit suffragatione absolvi, aperte convictus familiarem suum cum pileo, quo caput operiebat, incantato vetitis artibus ad templum misisse fatidicum, quaeritatum expresse an ei firmum portenderetur imperium, ut cupiebat, et cunctum.

Ton nom et prénom.
© sobade.




Code:
    <link href='http://fonts.googleapis.com/css?family=Kaushan+Script' rel='stylesheet' type='text/css'>
    <link href='http://fonts.googleapis.com/css?family=Devonshire' rel='stylesheet' type='text/css'>
    <center><div style="background: url('http://i57.servimg.com/u/f57/18/41/76/42/paper_10.jpg'); width: 500px; box-shadow: #000000 0px 0px 10px; border-radius: 30px;">
    <div style="text-align:left;font-size: 13px; color: #000; margin-left: 20px; ">Prenom Nom<br>Adresse</div>
    <div style="text-align:right; font-size: 13px; color: #000; margin-right: 20px; margin-top:-30px;">Prenom Nom destinataire<br>Adresse du destinataire</div>
    <div style="text-align: center; font: 30px 'Kaushan Script'; color: #332D26;">Dear [i]destinataire[/i],</div>
    <div style="width:410px; padding: 10px; font-size: 12px; font: 'Times new roman'; line-height: 1,10;text-align: justify; color:#000;"><div style="font-size:300%;float:left; font-family:'Kaushan Script'; color: #332D26; margin-right:8px;margin-left:2px">S</div>ed si ille hac tam eximia fortuna propter utilitatem rei publicae frui non properat, ut omnia illa conficiat, quid ego, senator, facere debeo, quem, etiamsi ille aliud vellet, rei publicae consulere oporteret?
    Quam ob rem ut ii qui superiores sunt submittere se debent in amicitia, sic quodam modo inferiores extollere. Sunt enim quidam qui molestas amicitias faciunt, cum ipsi se contemni putant; quod non fere contingit nisi iis qui etiam contemnendos se arbitrantur; qui hac opinione non modo verbis sed etiam opere levandi sunt.
    Siquis enim militarium vel honoratorum aut nobilis inter suos rumore tenus esset insimulatus fovisse partes hostiles, iniecto onere catenarum in modum beluae trahebatur et inimico urgente vel nullo, quasi sufficiente hoc solo, quod nominatus esset aut delatus aut postulatus, capite vel multatione bonorum aut insulari solitudine damnabatur.

    Eodem tempore Serenianus ex duce, cuius ignavia populatam in Phoenice Celsen ante rettulimus, pulsatae maiestatis imperii reus iure postulatus ac lege, incertum qua potuit suffragatione absolvi, aperte convictus familiarem suum cum pileo, quo caput operiebat, incantato vetitis artibus ad templum misisse fatidicum, quaeritatum expresse an ei firmum portenderetur imperium, ut cupiebat, et cunctum.
    </div>
    <div style="margin-top:15px; margin-right:20px;text-align: right; font: 20px 'Devonshire'; color: #332D26;">Ton nom et prénom.</div><div style="margin-left: 20px;text-align:left;font: 11px 'Times new Roman';color:#332D26">© sobade.</div>
    </div>
    </center>

_________________
Flames so hot that they turn blue, palms reflecting in your eyes, like an endless summer. That's the way I feel for you. If time stood still, I'd take this moment make it last forever.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
member ◊ cute little nemo

messages : 220 pseudo : Maev20 avatar + © : Jeremy (Chou) Frérot ©.lovely



âge : 25
statut civil : en couple
job/études : ex cavalier pro
MessageSujet: Re: Louka Friedrich   Dim 16 Oct - 21:59




Mon amour
Chez nous

Mon Louka,
dans notre nid d'amour

Mon amour,

T
u es là, en train de dormir à mes côtés. Si proche et pourtant si loin. Tu sembles à la fois si apaisé et si tourmenté à la fois. Tu es pourtant là en train de dormir, et je peux dire que tu me manques atrocement. Tu m’échappes et je ne sais pas quoi faire, à part écrire alors que la nuit est déjà bien entamée. Tu as fermé les yeux sur tes prunelles qui m’envoûtent pendant des heures, à me faire perdre la tête. Tu ne sais pas l’effet dévastateur que tu as sur moi. Tu m’hypnotises, tu me rends dingue. Avec toi je me sens vivant, Louka. Sans toi, je ne sais pas ce que je deviendrais.
Je n’arrive pas à dormir, alors je peux à loisir t’observer dormir, et à chaque fois je me dis que j’ai énormément de chance. Tu es la perfection. Je me sens flatté que tu sois à mes côtés, et pas que depuis ton retour. J’ai toujours cru que je ne méritais pas ton attention, je suis si terne à tes côtés. Pourtant tu m’as choisi, et égoïstement, j’aimais me montrer à ton bras, je me sentais beau tout contre toi, et plus invisible. Aujourd’hui tout a changé, et pourtant tu restes.
Aujourd’hui tout a changé et je sais que j’en suis le seul fautif. J’assume complètement cela, et je suis prêt à supporter le poids de la pénitence. Alors chaque soir je me demande pourquoi tu restes alors que l’on s’éloigne de plus en plus. Restes-tu par pitié ? Je ne l’espère pas, tu sais que je déteste ça. Je suis prêt à te laisser ta liberté. Je te demande juste une chose, si tu m’aimes, ne me laisse pas dans le doute. Je sais que tu es franc, et tu sais combien j’admire cette qualité chez toi. Pars si tu ne supportes plus cette situation, je le comprendrais mon amour. Mais, cette distance que tu instaures, j’ai du mal à le supporter. J’ai l’impression de mourir à petit feu à chaque fois que je te sens distant. Je me sens impuissant, j’ai envie de tendre le bras pour te capturer entre mes bras et ne plus jamais te lâcher, mais je serais trop égoïste.
J’ai déjà du mal à supporter qu’une partie de moi s’en est allé. Et que je ne peux plus t’apporter certaines choses. La frustration de voir tes hanches (actuellement dénudé, tu es un démon) et de ne pouvoir les posséder est vraiment déprimante. Moi qui déteste me laisser totalement faire, je suis obligé de subir les conséquences de mon handicap, laissant une trace douloureuse dans mon cœur, conscient de ne pas t’apporter tout le plaisir que tu mérites. Tu mérites tellement mieux. J’aimerais tellement que tout ça soit un mauvais rêve si tu savais… que je me réveille de ce cauchemar dans tes bras. Mais pourtant tout est bien réel. Je veux que tout s’arrête. Je n’en peux plus, mais je tiens pour toi. Je ne veux plus de la douleur Louka, je ne la supporte plus.
Ton amour me fait tout oublier, j’ai tellement besoin de toi, Lou, tellement.
Je crois qu’il est temps que je te rejoigne dans les bras de Morphée. Je ne sais pas quand tu liras cette lettre, peut-être jamais, mais ça me fait du bien de t’écrire, de reprendre cette habitude entre nous.
Je t’aime.


Ton Isma.
© sobade.



_________________

Pausé sur un rocher
Se laisser aller
À pas de géants
Le Cœur éléphant
On prendra notre temps
Pour découvrir la vie
Aimer les gens
Énormément
Sur les épaules des géants
Le cœur éléphant

(c) acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
member ◊ cute little nemo

messages : 220 pseudo : Maev20 avatar + © : Jeremy (Chou) Frérot ©.lovely



âge : 25
statut civil : en couple
job/études : ex cavalier pro
MessageSujet: Re: Louka Friedrich   Mer 19 Oct - 22:13




Mon amour
Chez nous

Mon Louka,
dans notre nid d'amour

Mon cœur,

J
e suppose, que, comme d’habitude, j’avais encore la tête ailleurs. Peut-être que c’était ce qu’il fallait. Pour crever l’abcès. Peut-être qu’écrire m’aide à mettre des mots sur ce que je ressens intérieurement. Et, maintenant que je sais que tu l’as lu, je me sens en quelque sorte soulagé. Comme si tout n’était pas cassé entre nous, je ressens encore plus fort ce lien si spécial entre nous. Poser des mots sur ce que je vis aujourd’hui, et savoir qu’il n’y a que toi qui peut les lire me soulage. Je ne me suis pas confié vraiment, et même depuis ton retour j’ai encore du mal.

Idiot je suis et je resterais. Et ne dis pas que si je change tu aimerais ça. Pourtant j’aimerais. J’aimerais être moins anxieux vis-à-vis de nous. De plus avoir peur de te perdre. Parce que j’ai bien conscience que parfois, mes angoisses sont dures à gérer pour toi. Mais aussi pour les autres. J’ai bien conscience que ma situation n’a rien arrangé. Tout est exacerbé peut-être parce que je reste la plupart du temps à gamberger ici, parce que j’ai plus de temps pour penser. Moi qui était habitué à ne pas avoir assez de temps, qui trouvait même que je ne te voyais pas assez. Même si je sais que je m’en sortirais, en ce moment ça me paraît insurmontable. Et ça serait pire si tu ne serais pas là. Même si on s’éloigne indubitablement, je sais que ta présence m’apaise. Tu crois que je ne le sais pas, tout ce que je te fais subir, mais aussi à mes ais. Ce sentiment de culpabilité est encore plus lourd à porter, peut-être encore plus que mon handicap. J’aimerais n’avoir jamais eu à vous infliger ça. Chaque jour mon cœur se serre un peu plus rien qu’à l’idée que tu souffres par ma faute.
Parfois je me dis que si j’avais disparu, sans rien te dire, tu aurais trouvé ton bonheur ailleurs. Je préfère être malheureux à vie en sachant que tu as trouvé ton bonheur ailleurs. Mais je préfère être égoïste et que tu sois à mes côtés. Je l’assume, parce que je suis incapable d’aimer quelqu’un d’autre. Personne d’autre pourrait m’apporter ne serait-ce qu’un dixième de ce que tu m’apportes.
Je ne peux pas imaginer ma vie sans toi, et je ne pourrais jamais m’excuser assez pour avoir envisager de le faire. Je fais vraiment n’importe quoi quand tu es loin de moi, ça prouve combien tu es essentiel dans ma vie, Lou.

Ton Isma.
© sobade.


[/quote]

_________________

Pausé sur un rocher
Se laisser aller
À pas de géants
Le Cœur éléphant
On prendra notre temps
Pour découvrir la vie
Aimer les gens
Énormément
Sur les épaules des géants
Le cœur éléphant

(c) acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Louka Friedrich   

Revenir en haut Aller en bas
 
Louka Friedrich
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Laughing Out Loud :: Les réseaux sociaux :: Boîte aux lettres-
Sauter vers: