Partagez | 
 

 sujet commun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité

MessageSujet: Re: sujet commun   Jeu 30 Juin - 9:40

Qu’est ce qu’elle lui à trouver ? Sara se pose encore la question aujourd’hui. « Je ne sais pas. J’étais seule, dans une ville que je ne connaissais pas. Il a dit de belles choses et je suis tombée dans ses filets. Si ça n’avait pas été lui, ça aurait été un autre. » Marc était un homme comme un autre, il approchait la trentaine, il devait surement faire sa crise et avait essayé de se prouver des choses en filtrant avec Sara. Avait-il fallu qu’Eneko rentre dans sa vie pour qu’elle se rende compte des choses ? Peut-être. Elle secoue la tête quand il lui demande s’il la déjà embrasser comme ça. L’alcool coule doucement dans sa gorge. Non, elle n’a jamais été embrassée de la sorte. Même les simples baisers qu’ils partagent ne lui produisent pas le même effet dans le bas-ventre que ceux de Marc. C’était platonique avec lui, là, avec Eneko c’est volcanique, explosif. C’est tellement différent, mais c’est bon, trop bon. « Utiliser ? Vraiment ? Tu me fais avoir d’autres idées un peu mois sage à cette instant. » dit elle toute sourire avant embrasser ses lèvres. « Si j’ai ta permission, je veux bien… » Elle n’a pas le temps de terminer sa phrase qu’elle s’en une main lui caresser le dos. Elle sursaute, elle se dégage de l’étreinte de son compagnon et regarde qui s’autorise à la caresser de la sorte. « Bonsoir Sara. Tu es magnifique ce soir » Marc ! Elle l’aurait pariée. Ne peut-il donc pas la laisser tranquille ? Il se penche alors vers elle, caresse son bras avant de murmurer « Laisse tomber ce mec qui n’en vaut pas la peine. Rejoint moi derrière. » Est-il sérieux ? Marc tient-il à sa vie ? Se rend-il compte qu’il ne dit pas cela à voix basse ? Sara cherche du bout des doigts la main de l’architecte. Une fois chose faite, elle mêle ses doigts au sien, elle ne veut pas mal réagir. Il n’en vaut vraiment pas la peine. Si elle monte dans les tours, il aurait gagné. C’est ce qu’il veut, elle voit son sourire lubrique se peindre sur son visage.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
member ◊ cute little nemo

messages : 205 pseudo : rosebud. (cynthia) avatar + © : rocky barnes, rosebud.


âge : vingt-quatre ans, trois juin (naissance) / cinq novembre (adoption)
statut civil : sans attache, ne supporte pas porter les chaînes
job/études : championne régionale féminine de jiujitsu brésilien, donne des cours aux juniors depuis peu.
MessageSujet: Re: sujet commun   Jeu 30 Juin - 14:45

tu ne sais même plus comment tu as été mise au courant de l'événement, ni même ce qui t'avait conduit à mettre un mémo dans ton portable pour t'en souvenir, mais c'est en te réveillant se matin que tu t'es rendu compte que ta soirée était d'ors et déjà bookée. t'hésitais toute la journée à annuler ton invitation, surtout après l'entraînement éreintant de cet après-midi, mais c'est en rentrant chez toi que tu t'es finalement décidée à dénichée une ancienne robe dans ta penderie. tu n'avais pas du la porter depuis des années, toi qui n'aimais pas en faire des tonnes concernant ton style vestimentaire. alors, quand tu te regardes finalement dans le miroir, magnifiquement habillée, tu t'étonnes toi même de ton apparence. tu conclues que cette soirée serait une bonne occasion pour faire ressortir la féminité qui sommeille en toi. c'est pourquoi tu prends soins de maquiller tes yeux et tes lèvres, de façon assez discrète, mais élégante. tes cheveux détachés retombent parfaitement sur tes épaules par de fines boucles. t'es prête à partir, pochette en main, taxis en bas de l'immeuble. lorsque t'arrives enfin, tu remarques que beaucoup de personnes sont arrivées avant toi. t'avances dans la foule à la recherche d'un regard, de traits que tu pourrais reconnaître. ton masque sur le visage, tu te rends compte que ton maquillage était certainement superflue. t'avances donc, doucement, te retournes à chaque fois qu'une épaule frôle la tienne. t'es aux aguets, parce que si tu ne croise personne, cette soirée reste d'être bien plus longue que ce que tu t'étais imaginé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
staff ◊ cute little pearl

messages : 407 pseudo : toujours apy, mais au point où on en est, malo ça marche aussi. avatar + © : d. benjamin.



âge : vingt cinq piges.
statut civil : sentiments d'un jour mais il veut continuer à s'éclater. alors il ignore, et il continue de vivre avec cette idée qu'il va peut-être être père.
adresse : 0269 iraty avec la fratrie.
job/études : arnaqueur, arnacoeur, mais plus officiellement, une sorte de garde du corp pour les streap-teaseuses.
MessageSujet: Re: sujet commun   Jeu 30 Juin - 15:13

t'avais entendu parler de cette soirée, au bar où tu bossais. les nanas ne parlaient que de ça, et toi, bah, comme t'étais censé leur coller au cul -façon de parler, même si tu te faisais un plaisir de le faire réellement-, t'avais entendu. t'avais dit que t'irais pas, pour pas avoir à t'en coltiner une au bras. et t'aurais espéré que vénus accepte de t'y accompagner. parce que t'avais pas eu de détails sur la soirée, mais s'il y avait des jeux -d'argent, de préférence- tu voulais en être. seulement vénus savait pas. elle devait s'occuper des filles et des gars qu'elle gérait, alors elle t'as pas donné de réponse exacte. peut-être qu'elle passerait, peut-être pas, mais dans tous les cas, vous n'iriez pas ensembles. tant pis, tu profiteras du buffet seul. t'avais prit tout ce qu'il pouvait y avoir de plus simple. costume noir, chemise blanche, mais sans cravate. t'étais pas au boulot. mais t'étais bien habillé, et vénus avait réajusté ta veste avant que tu quittes la maison, soit disant qu'elle était mal mise, enfin. même ton masque était basique. après tout, tu venais pour jouer, pas pour faire le beau -mais si tu voyais une nana qui te plait, t'hésiteras pas à te pavaner-. t'avais sauté sur ta moto pour rejoindre le terrain où la fête aurait lieu. y'avait du monde. beaucoup de monde. et toi, tu cherchais le bar et les tables de jeu. y'avait le bar. par les tables, ou du moins, pas tout de suite. alors, un verre de cidre à la main -bah attendez, c't'une cidrerie- tu regardais les nouvelles -ou non- arrivées. féminines, évidemment. quand un visage -caché sous un masque- et une silhouette te rappelle quelqu'un. les cheveux, tu les reconnaissais. même si aujourd'hui, ils étaient lâchés. et ce corps... ouais. ce corps, tu l'avais vu de prêt, et totalement nu, quelques jours plus tôt, dans les douches. nan, alors c'était sérieux ? genre, officiel ? c'était une nana, une vraie de vrai ? sourire aux lèvres, tu prend un nouveau verre dans ta main libre pour te frayer un passage jusqu'à la brune qui t'étonnait à avoir mis des talons. d'ailleurs, maintenant, elle avait presque atteint ta taille, même si tu restais plus grand, à ton soulagement. « tiens tiens, comme on se retrouve. alors championne, comme ça t'aimes autre chose que ton kimono et ta ceinture ? » tu lances, aussi taquin qu'à ton habitude avec elle, en lui tendant le verre.

_________________
absente du 9/07 au 13/08, merci de me taguer dans les sujets ou les rps où je dois répondre I love you
Code:
@"mercure ethet"



when you want something, take it.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
member ◊ cute little nemo

messages : 205 pseudo : rosebud. (cynthia) avatar + © : rocky barnes, rosebud.


âge : vingt-quatre ans, trois juin (naissance) / cinq novembre (adoption)
statut civil : sans attache, ne supporte pas porter les chaînes
job/études : championne régionale féminine de jiujitsu brésilien, donne des cours aux juniors depuis peu.
MessageSujet: Re: sujet commun   Jeu 30 Juin - 16:33

t'es un peu perdue au milieu de tout ce monde. alors tu marches sans vraiment où aller. tu te souviens avoir cru apercevoir le bar un peu plus loin et t'essayes de te freiller un chemin jusqu'à lui. étonnement c'est l'endroit le plus peuplé de la soirée. tiens tiens, comme on se retrouve. tu relèves les yeux vers l'homme qui se trouve face à toi et te bloque désormais le passage. tu les plisses doucement, fait mine de ne pas savoir de qui il s'agit derrière le masque. alors championne, comme ça t'aimes autre chose que ton kimono et ta ceinture ? un sourire en coin se dessine sur tes lèvres pulpeuses. tu tends la main pour attraper le verre qu'il te tend et le porte doucement à tes lèvres. bien que sa voix te soit familière et que ce surnom t'évoque qu'une seule personne, il te suffit de regarder sa carrure et la manière dont il porte son costume pour que tu le reconnaisses désormais. kimono, robe, ce sont que des artifices ... tu fais la philosophe, jugeant que tu restes la même que se soit sous ton kimono ou ta robe de soirée. tu vois qu'il te reluque, comme l'autre jour et ça te flatte. toi même, tu t'étais trouvé très élégante dans cette tenue et tu dois dire que ça te plait de plaire aux autres. t'arques un sourcil en remarquant qu'il pose son regard sur ton corps, mais sous ce masque t'es pas vraiment certaine qu'on puisse le remarquer. en tout cas je suis contente de voir qu'elle te plait. tu lui souris, doucement et fière et tu portes à nouveau la coupe de cidre à ta bouche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: sujet commun   Ven 1 Juil - 1:01

Elle est tombée sur un mauvais numéro et il n’aime pas que ce dernier soit dans les parages. Eneko affiche un sourire, amusé par les idées qui prennent forme dans sa tête. A dire vrai, en cet instant, il a d’autres idées lui aussi et il s’apprête à les lui faire part lorsqu’un homme vient se joindre à eux. Lui qui n’a aucun scrupule à se rapprocher de Sara, à la complimenter même. Il ne comprend pas très bien comment il peut avoir un air aussi désinvolte alors qu’il est accompagné, que son épouse peut d’un instant à l’autre le découvrir en charmante compagnie, mais pas la sienne. Il y a vraiment un truc qui cloche chez lui et lorsqu’il parle de lui alors qu’il est présent, Eneko ne peut garder le silence plus longtemps. « Le manque de discrétion ne vous étouffe pas. » Pour qui se prend-il ? Il est juste là, sous ses yeux. Pense-t-il sincèrement qu’il va se taire ? Il caresse la main de sa partenaire avec son pouce afin de l’apaiser, mais lui, il ne l’est pas. « N’était-ce pas votre femme avec qui vous étiez il y a encore quelques minutes ? » lâche-t-il, sèchement, sans le quitter des yeux, sans lui donner l’occasion de lui répondre. « D’après vous, quelle serait sa réaction si elle apprenait votre tentative désespérée d’attraper la femme à mon bras ? » Cette question n’a pas besoin de réponse, elle est là pour le mettre mal à l’aise. « Et ce, juste pour une affaire de quelques minutes ? » C’est bien ce qu’il souhaite faire, profiter, puis ensuite retrouver son épouse, comme les autres fois. Son confort, son intérêt avant tout. « Vous auriez dû en profiter lorsque vous en aviez encore l’occasion. » Et peut-être agir mieux que ça. « Mais puisque je suis très sympathique, je m’en chargerai à votre place. Observez, c’est bien tout ce que vous allez pouvoir faire. » Là, il tire sur la main de Sara et sans même lui demander la permission, il presse ses lèvres contre les siennes, pose sa main sur le bas de son dos afin qu’elle ne s’éloigne pas. Eneko lui a dit de l’utiliser et il l’aide à ça. Il sent que ça déplait à ce type et ça lui convient.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff ◊ cute little pearl

messages : 407 pseudo : toujours apy, mais au point où on en est, malo ça marche aussi. avatar + © : d. benjamin.



âge : vingt cinq piges.
statut civil : sentiments d'un jour mais il veut continuer à s'éclater. alors il ignore, et il continue de vivre avec cette idée qu'il va peut-être être père.
adresse : 0269 iraty avec la fratrie.
job/études : arnaqueur, arnacoeur, mais plus officiellement, une sorte de garde du corp pour les streap-teaseuses.
MessageSujet: Re: sujet commun   Ven 1 Juil - 1:30

t'imaginais pas qu'elle serait venue. ni que t'aurais pu la voir elle, dans tout ce monde. mais au final, c'était pas si mal. une bonne surprise, ça. elle répond pas de suite. peut-être qu'elle ne te reconnait pas ? nan, n'importe quoi. qui ne peut pas te reconnaître, toi ? ou alors peut-être qu'elle a gardée un souvenir plus ou moins différent de toi et de ton physique. sans tous ces habits, par exemple. « kimono, robe, ce sont que des artifices ...» t'arques un sourcil. alors les habits ne sont que des artifices ? madame serait donc artificielle ? et complètement impudique, un plus de ça. mais ça te fait sourire. surtout qu'elle accepte la coupe de cidre. au pire, tu l'aurais bu. ça se boit tellement facilement, ces choses là. mais après tout, c'est de la galanterie, dont tu fait preuve en cet instant. elle n'aurait pas pu te retirer se plaisir, ou même se le retirer à elle même. « en tout cas je suis contente de voir qu'elle te plait. » t'entre-ouvre la bouche, pris de court. nan. fausse accusation. elle a inventé quelque chose. ou pas, finalement. c'est sûr que tes yeux se décollaient pas de sa robe, des formes qu'elles lui faisaient, même si d'un autre côté, tu la voyais aussi nue qu'habillée. « si tu veux tout savoir, j'ignorais pouvoir avoir un jour l'immense privilège de te voir avec une robe. c'est une agréable surprise. » t'avais décidé de virer la carte du chieur pour la soirée. t'avais commencé dans la galanterie -enfin, plus ou moins vu comment une fois de plus tu débutes le dialogue-. c'était une soirée masquée. alors fais en sorte qu'il y ait un masque sur ta personnalité aussi. ou bien d’ôter celui que tu as déjà.

_________________
absente du 9/07 au 13/08, merci de me taguer dans les sujets ou les rps où je dois répondre I love you
Code:
@"mercure ethet"



when you want something, take it.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
member ◊ cute little nemo

messages : 205 pseudo : rosebud. (cynthia) avatar + © : rocky barnes, rosebud.


âge : vingt-quatre ans, trois juin (naissance) / cinq novembre (adoption)
statut civil : sans attache, ne supporte pas porter les chaînes
job/études : championne régionale féminine de jiujitsu brésilien, donne des cours aux juniors depuis peu.
MessageSujet: Re: sujet commun   Ven 1 Juil - 11:56

c'est étrange de le voir par ici. tu te serais jamais douté qu'il serait le genre de personne à se rendre à un bal masqué. non, toi tu l'imaginais plus dans des soirées en boîte ou des conneries comme ça. alors tu te dis que s'il est venu c'est certainement parce qu'on lui a forcé la main, ou alors qu'il s'est dit qu'il y aurait des nanas à choper, ou les deux. oui, ça doit être ça, un peu des deux. mais ça te fait plaisir, finalement, de te retrouver face à lui. tu ne t'y attendais pas et c'est une plutôt bonne surprise que tu as face à toi. tu étais à la recherche de compagnie et il est arrivée sur ta route. t'aurais peut-être pu trouver mieux, t'aurais sans aucun doute trouver pire. si tu veux tout savoir, j'ignorais pouvoir avoir un jour l'immense privilège de te voir avec une robe. c'est une agréable surprise. tes sourcils se soulèvent. tu ne comprends pas bien où il veut en venir, à quel jeu il a décidé de jouer ce soir. tu t'attendais à une phrase cinglante, à un pique brûlant, mais non rien de ça. un simple compliment, appuyé, lâché entre ses lèvres. t'en restes presque abasourdie. tout le privilège est pour moi. t'entame une légère révérence de la tête. j'aimerais pouvoir dire la même chose, mais il me semble en avoir déjà eu l'honneur. tu fais référence à l'autre jour où tu le mâtais bien contre toi en train d'enfiler son costume pour aller travailler. t'es venu seul ? tu poses la question et porte immédiatement la coupe à tes lèvres, innocemment. comment ça ça t'intéresse ? c'est pas comme si tu lui demandais s'il était venu avec une demoiselle qu'il enfourcherait une fois la soirée terminée. non ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: sujet commun   Ven 1 Juil - 15:32

Il a du culot de venir vers eux et d’annoncer de but en blanc qu’il souhaiterait la sauter – on va pas se cacher que c’est ça qu’il a en tête. Sara sent le pouce d’Eneko amorçait une douce caresse sur sa main. Il arrive à la calmer un peu, il l’apaise, seulement elle n’a qu’une idée en tête c’est de mettre sa main dans la figure. Elle écoute attentivement ce que dit Eneko. Le visage de Marc se décompose. Il n’a pas l’air d’aimer ce que son compagnon est en train de lui dire. Il se prend une réalité en pleine face. Personne n’avait jamais encore dit ce genre à Marc, c’était évident. Il n’avait pas l’air d’apprécier. De plus, Eneko ajoute qu’il ne sera plus qu’un simple spectateur. Sara ne comprend pas où il veut en venir. Elle se sent tirée en arrière, se retrouve la poitrine contre le torse d’Eneko. Il presse ses lèvres contre les siennes, elle se sent revivre. Elle avait l’impression d’être devenu terne depuis qu’elle avait vu Marc. Eneko presse sa main dans son dos, comme s’il avait peur qu’elle s’échappe. Elle ne partira jamais, en aucune façon, elle pourrait se passer de ses lèvres pour aller rejoindre Marc. Il n’y a pas photo. Elle prolonge se baiser, Sara entend les grommellements de Marc et elle en a que faire. « Espèce de sal… » Elle s’en qu’il lui agrippe ferment l’épaule, la tire vers elle pour la retirer de l’étreinte agréable d’Eneko. Là, elle sent son sang bouillir, elle sent la rage monter en elle. Sa main vit claquer contre la joue du blond. « Maintenant, tu vas m’écouter un bonne fois pour toute. C’est fini ! Tu as eu ta chance et je ne reviendrais jamais vers toi Marc. Je ne mérite pas d’être dans l’ombre d’une quelconque épouse. Maintenant, tu me laisses tranquille vivre ma vie » La queue entre les jambes, une main sur la joue, Marc s’éloigne. Sara sent un poid en moins dans sa poitrine, faillait-il qu’elle lui disant les choses ? Elle se tourne une fois de plus vers Eneko et lui demande avec un petit sourire « Tu crois que je peux t’utiliser pour une danse ou deux pour que j’use un peu cette nouvelle robe et qu’on aille ailleurs ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff ◊ cute little pearl

messages : 407 pseudo : toujours apy, mais au point où on en est, malo ça marche aussi. avatar + © : d. benjamin.



âge : vingt cinq piges.
statut civil : sentiments d'un jour mais il veut continuer à s'éclater. alors il ignore, et il continue de vivre avec cette idée qu'il va peut-être être père.
adresse : 0269 iraty avec la fratrie.
job/études : arnaqueur, arnacoeur, mais plus officiellement, une sorte de garde du corp pour les streap-teaseuses.
MessageSujet: Re: sujet commun   Sam 2 Juil - 3:45

t'étais pas un mauvais gars. t'avais jamais été un mauvais gars. tu sais être galant. tu sais être respectueux. tu sais être discret. tu sais être sincère. mais t'exploites pas souvent, ces facettes de ta personnalité. parce que tu les a plus utilisées, depuis un moment. parce qu'elles restent cloîtrées dans un coin de ton être, sans trouver un moment pour sortir. aujourd'hui, il y a une faille. ce soir, il y a une opportunité. et elles sortent. elle rentreront sans doutes, jusqu'à sortir, une nouvelle fois, plus tard, dans un autre contexte, avec une autre personne, peut-être. presque comme si mahina avait été choisie. « tout le privilège est pour moi. » tu souris, un geste de la tête en réponse à sa révérence discrète. elle aussi, elle pouvait être surprenante, mais tu l'avais déjà vu quelques jours plus tôt. « j'aimerais pouvoir dire la même chose, mais il me semble en avoir déjà eu l'honneur. » tu souffles, amusé. c'est vrai que le costume n'était pas quelque chose d'inédit, pour toi. ce qui était inédit, c'était que tu sois uniquement en chemise, neutre et sans aucune veste, sans pantalon de ville non plus. mais tu t'étais jamais habillé de cette manière. jamais pour sortir. et tu ne le feras sans doutes jamais. « t'es venu seul ? » elle te demande, innocemment. tu t'empêches pas de sourire. « ça t'intéresse ? » t'arque un sourcil, rictus sur les lèvres. tu tournes la tête, te grandit autant que tu peux, bombant le torse, semble chercher quelqu'un. puis tu te retourne vers elle, haussant les épaules. « j'pensais être venu avec une pute, mais elle doit déjà être au bar à l'heure qu'il est. » tu lèves les yeux au ciel, mimant de t'interroger. « ou alors c'était pas une pute. » tu fais une légère grimace, désolée. sous-entendu que tu serais seul. c'était ce qu'elle voulait entendre, non ? « t'es venue avec une pute ou avec ton dealer, toi ? » tu souris. drôle de manière de lui retourner la question, m'enfin. c'était toi, ça.

_________________
absente du 9/07 au 13/08, merci de me taguer dans les sujets ou les rps où je dois répondre I love you
Code:
@"mercure ethet"



when you want something, take it.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
member ◊ cute little nemo

messages : 205 pseudo : rosebud. (cynthia) avatar + © : rocky barnes, rosebud.


âge : vingt-quatre ans, trois juin (naissance) / cinq novembre (adoption)
statut civil : sans attache, ne supporte pas porter les chaînes
job/études : championne régionale féminine de jiujitsu brésilien, donne des cours aux juniors depuis peu.
MessageSujet: Re: sujet commun   Sam 2 Juil - 17:47

tu le vois s'agrandir son sourire et tu t'empêches de faire monter le rouge à tes joues. t'es cramée autant ne pas lui donner encore matière à te charrier. ça t'intéresse ? t'hausses une épaule en penchant la tête sur le côté. t'as pas le temps de répondre à sa remarque qu'il se tend de tout son être pour explorer les horizons par dessus la foule. et toi t'as presque le nez dans son torse qu'il bombe comme le ferait un animal qui fait le beau. et tu décolles pas tes yeux de ces boutons de chemise qui se tendent et de ses muscles qui se dessinent à travers le tissu. tu dévies le regard seulement lorsqu'il redescend de son échelle imaginaire, parce que t'as beau te rincer l'oeil t'as pas vraiment envie de te rincer l'oeil et de te faire choper. j'pensais être venu avec une pute, mais elle doit déjà être au bar à l'heure qu'il est. tu pouffes doucement, la main portée à ta bouche. ou alors c'était pas une pute. à ton tour tu lèves les yeux au ciel. tu l'imaginais bien être venu au bras d'une demoiselle bien proportionnée et à l'intelligente inférieure à la moyenne nationale chez les moins de sept ans, alors la comparaison aux putes étaient plutôt appropriée à l'idée que tu t'en faisais. ou t'as simplement oublié de la payer et elle s'est trouvé un type plus ... fourni, disons. au niveau du porte-feuille, évidemment. tu portes ton verre à tes lèvres pour ponctuer ta phrase. non pas que tu insinues quoi que ce soit concernant un certain membre, d'une certaine personne ou quoi que ce soit du genre. non, ce n'est absolument pas ton style ... quoi quoi ? t'es venue avec une pute ou avec ton dealer, toi ? tu fais mines de réfléchir puis de soupire. t'as pas envie de lui balancer que t'es venue seule, tout comme lui ne te la pas dit directement. alors tu joues le jeu, t'entres dans le sien. je suis venue trouver une pute ou un dealer, ou encore les deux. tu grimaces, faussement déçue par le résultat. mais je suis tombée sur toi ... t'hausses les épaules, montrais que t'as accepté cette fatalité, ce tour du destin. alors qu'au fond t'es plutôt contente de te trouver en sa compagnie. parce que cette soirée qui de loin te semblait morose, prenait une toute autre tournure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
staff ◊ cute little pearl

messages : 407 pseudo : toujours apy, mais au point où on en est, malo ça marche aussi. avatar + © : d. benjamin.



âge : vingt cinq piges.
statut civil : sentiments d'un jour mais il veut continuer à s'éclater. alors il ignore, et il continue de vivre avec cette idée qu'il va peut-être être père.
adresse : 0269 iraty avec la fratrie.
job/études : arnaqueur, arnacoeur, mais plus officiellement, une sorte de garde du corp pour les streap-teaseuses.
MessageSujet: Re: sujet commun   Dim 3 Juil - 3:01

au moins, tes affirmations l'avaient amusée. ou tes interrogations camouflées. à voir. la chose étant que t'exagérait, ça ne voulait pas dire pour autant que t'en est incapable. de venir avec une pute au bras. enfin, c'est assez comique, en sachant maintenant que ta sœur l'est, occasionnellement. ou que tu en connais, des filles qu'elle gère et qui auraient pu t'accompagner. pourtant, t'en avais proposé à aucune, en apprenant que vénus ne viendrait pas. t'aurais pu. mais tu l'as pas fait. « ou t'as simplement oublié de la payer et elle s'est trouvé un type plus ... fourni, disons. au niveau du porte-feuille, évidemment. » tu souris, soufflant amusé. bien sûr. quoi d'autre que le porte-feuille n'aurait pas pu convenir à une femme qui attendrait d'être payée ? tu voyais le sens caché de la phrase de mahina, et à la vue de son visage innocent, c'était bien de ça, qu'elle parlait. « moi oublier de payer une prostituée ? tu me prend pour un homme sans parole, c'est pas possible. » tu lances en haussant les sourcils, faussement outré. quand tu lui poses la question, elle fait mine de réfléchir. t'as envie de lui dire de ne pas se fouler, de te dire qu'elle est venue seule, et puis comme ça c'est réglé. l'ironie du sort était que vous vous retrouviez tous les deux seuls, que vous ton regard était tombé sur elle, portant cette robe, mettant en valeur ses courbes féminines qui t'avaient semblé inexistantes, sous son kimono habituel dans lequel tu la voit. « je suis venue trouver une pute ou un dealer, ou encore les deux. » t'acquiesces. bien trouvée, l'esquive. « mais je suis tombée sur toi ... » elle hausse les épaules, et toi tu grimaces, désolé. mais ça ne dissimule pas la légère courbe qui se dessine au coin de tes lèvres. « j'ai deux ou trois contacts féminins, si tu veux, qu'accepteraient un plan à trois. d'ailleurs je pensais pas que ce genre de pratiques pouvaient t’intéresser. » t'es cash mais tes paroles sentent l'ironie à plein nez. t'arques les sourcils, mimant un intérêt pour cette nouvelle.« je pense qu'on va tous les deux devoirs supporter l'autre durant cette soirée, alors. t'as une idée de ce qu'ils préparent ? » tu demandes en portant ton verre à ta bouche, en buvant tout le contenue restant d'un coup sec. « qu'est-ce que tu dirais d'aller trouver quelque chose de plus fort, au bar. non ? » tu demandes, innocent, en montrant ton verre vide.

_________________
absente du 9/07 au 13/08, merci de me taguer dans les sujets ou les rps où je dois répondre I love you
Code:
@"mercure ethet"



when you want something, take it.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
member ◊ cute little nemo

messages : 205 pseudo : rosebud. (cynthia) avatar + © : rocky barnes, rosebud.


âge : vingt-quatre ans, trois juin (naissance) / cinq novembre (adoption)
statut civil : sans attache, ne supporte pas porter les chaînes
job/études : championne régionale féminine de jiujitsu brésilien, donne des cours aux juniors depuis peu.
MessageSujet: Re: sujet commun   Dim 3 Juil - 18:06

moi oublier de payer une prostituée ? tu me prend pour un homme sans parole, c'est pas possible. t'hausses les épaules amusée par sa réponse. t'en conclues un peu rapidement qu'il est habitué à ce genre de pratiques pour ne jamais oublier de payer l'addition. toutes mes excuses dans ce cas, je ne pensais pas que t'étais du genre à devoir payer des femmes - mêmes des prostituées - pour pouvoir coucher avec. sous cette pointe de sarcasme se cacherait-il un compliment caché ? peut-être bien. parce que tu l'imagines assez bien se faire plaisir partout où il passe, mais pas de là à se payer une prostitué lorsque les temps sont difficiles. toi en tout cas, tu ne pourrais pas l'envisager. parce que c'est un métier que tu ne comprends pas. parce que même si t'es d'accord pour dire que certaine personne sont assez dans la galère pour l'envisager, il y a des dizaines d'autres solutions largement préférables à celle-ci. mais il en faut bien pour tous les goûts, pour ces hommes prêts à payer pour s'envoyer en l'air. j'ai deux ou trois contacts féminins, si tu veux, qu'accepteraient un plan à trois. d'ailleurs je pensais pas que ce genre de pratiques pouvaient t’intéresser. c'est à ton tour d'hausser les sourcils, outrée par cette proposition. qu'est-ce qui te laisse à croire que ce genre de pratiques m'intéressent ? ou qu'un plan à trois ne se résume qu'à deux femmes et un homme, d'ailleurs. tu l'as envisagé, un jour, il est vrai. mais il ne t'ai pour l'instant jamais arrivé de te retrouver en compagnie de plus d'une personne à la fois. t'es plutôt ouverte comme nana pourtant, mais t'es du genre à partager assez difficilement ce que tu juges tiens, et ce même le temps d'une soirée. je pense qu'on va tous les deux devoirs supporter l'autre durant cette soirée, alors. t'as une idée de ce qu'ils préparent ? tes lèvres se courbent en un fin sourire qui macule ton visage avec malice. est-ce une proposition que j'entends là ? t'as toujours un sourcil légèrement arqué. tu aurais très bien pu le laisser et retourner à tes occupations - qui ne se résumaient à pas grand-chose, il faut le dire - et tu n'étais donc pas forcée de passer la soirée en sa compagnie. mais tu dois avouer que cette vision te ravie plus ou moins. si je te dis que je n'ai aucune idée du sujet de la soirée, ça répond à ta question ? c'est vrai. tu t'es pointée sans vraiment connaître les détails de l'invitation. seul le thème du bal masqué était en ta connaissance, pour ce qui est du reste tu te laissais le plaisir de le découvrir au cours de la soirée. qu'est-ce que tu dirais d'aller trouver quelque chose de plus fort, au bar. non ? tu siffles d'une traite le fond de ta coupe de cidre, à ton tour. avec plaisir. que tu répliques, un sourire aux lèvres. et t'avances donc en direction du bar qu'il te semblait avoir entrevu à quelques pas de là. mais t'es bien forcée de te frayer un chemin à travers la foule de plus en plus dense. tu te retournes pour voir s'il te suit et n'a pas perdu ta trace et continues ton bout de chemin jusqu'à arriver à destination.

( réponses courtes, je sais, mais je me suis un peu lâchée .... )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: sujet commun   Dim 3 Juil - 20:10

Le baiser avait une utilité, mas très vite, il oublie le reste, l’homme qui se tient à leur côté. Il oublie ce pour quoi il agit de la sorte pour se focaliser sur le brin de femme qu’il a dans ses bras, mais cette étreinte ne dure pas et une gifle part avant même que Marc n’ait eu le temps de terminer sa phrase. Elle le marque d’une belle trace rouge sur la joue et ça surprend. Le bruit a d’ailleurs attiré l’attention de quelques personnes, mais ça, il s’en fiche bien. Sans demander son reste, il s’en va, la laisse gagner et elle rebondit sur ses pattes comme si rien ne s’était passé et ça lui convient parfaitement. Dans sa jeunesse, il aurait doucement refusé une telle proposition, ne sachant pas trop danser, mais il a appris pour son premier mariage, alors c’est sans hésiter qu’il lui tend son bras avec un léger sourire. « Bien sûr. » dit-il, en reposant sa coupe sur le buffet. Il dépose un baiser sur sa tempe et l’attire vers la piste de danse pour profiter un peu de cette dernière, pour lui faire oublier ce qui vient de se passer, aussi. Marc a eu une place particulière dans la vie de Sara et il se doute bien que ce ne doit pas être évident de tirer un trait sur cette relation puisqu’il vit la même chose avec Maona. Mais parfois, c’est tout simplement mieux d’aller de l’avant et ils s’aident. « Cela dit, si un jour, je te dis quelque chose qui ne te plait pas… Evite de me donner une pareille gifle. » lui souffle-t-il, sur une touche d’humour. Elle était violente, cette gifle. Il n’aurait pas aimé être à la place de Marc, la sienne était très bien, très avantageuse.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff ◊ cute little pearl

messages : 407 pseudo : toujours apy, mais au point où on en est, malo ça marche aussi. avatar + © : d. benjamin.



âge : vingt cinq piges.
statut civil : sentiments d'un jour mais il veut continuer à s'éclater. alors il ignore, et il continue de vivre avec cette idée qu'il va peut-être être père.
adresse : 0269 iraty avec la fratrie.
job/études : arnaqueur, arnacoeur, mais plus officiellement, une sorte de garde du corp pour les streap-teaseuses.
MessageSujet: Re: sujet commun   Lun 4 Juil - 23:31

« toutes mes excuses dans ce cas, je ne pensais pas que t'étais du genre à devoir payer des femmes - mêmes des prostituées - pour pouvoir coucher avec. » t'hausses les sourcils. touché. elle t'as eu, la brune. bravos. tu souris, t'inclines la tête, en signe que tu te rend. tu voyais pas quoi rajouter, et t'étais un mauvais perdant, quand il était pas question de fric. et puis, c'était plutôt valorisant, pour toi, d'entendre ça. et ça te faisait d'autant rire qu'elle te faisait plus ou moins un compliment, de cette manière. tu parles de tes "contacts", de cette manière légère, ironique, mais qu'est possible. tout est possible, avec toi. « qu'est-ce qui te laisse à croire que ce genre de pratiques m'intéressent ? ou qu'un plan à trois ne se résume qu'à deux femmes et un homme, d'ailleurs. » tu souris devant son air, avant d'hausser les épaules. « j'ai aussi des contacts masculins, si tu préfères être entourés par deux hommes. et on sait jamais, avec toi, tu pourrais révéler d'autres surprises, dont celle-ci.» tu souris. toi, t'avais jamais essayé. le plan à trois. ça t'intéressait pas vraiment. t'aimes l'exclusivité. pourtant ça t'était arrivé de flirter ou de te frotter à deux filles en même temps. ou à un gars et une fille. seulement ça allait jamais sous les fringues. « est-ce une proposition que j'entends là ? » tu lui réponds par le même sourire qu'elle t'offre, cependant peut-être un peu plus mystérieux. t'aimais laisser planer le doute, alors tu réponds pas, uniquement et seulement une moue; qui voudrait dire que t'es pas contre, et un haussement des sourcils, à qui voudra bien le voir. puis elle répond à ta question sans vraiment y répondre, mais ça t'éclaires assez pour te donner l'envie de rejoindre le bar. avec la brune qui finit son verre d'une traite sur tes talons, et qui te dépasse même. c'est qu'elle est pressée la championne. derrière elle, t'essayes de garder son bassin formé qui chaloupe dans ton champ de vision, parce que des brunes aux cheveux ondulés, y'en avait pas mal à cette soirée. puis si tu disais que t'en profitais pas pour le bonheur de tes yeux, ce serait mentir. alors quand elle arrive au bar, et toi après elle. t'appelles l'un des barmans -enfin, une barmaid, en l’occurrence- d'un signe de la main. « bonsoir je vous prendrais ce que vous avez de plus fort, pour la soirée, et pas besoin de me dire ce que c'est, je le devinerais. et.... ?» puis t'interroges mahina du regard, sourcil arqué. elle prendra la même chose que toi, ou est-ce qu'elle sera une petite joueuse ? tu souris, ce petit air mesquin sur le visage quand elle passe commande et vous attendez quelques courtes minutes le temps que vos verres arrivent. et quand ils arrivent enfin, tu commences à te frayer un passage pour sortir de cette cohue en vérifiant que mahina te suive comme elle l'avait fait avec toi, pour rejoindre les jardins et ainsi sortir de cette chaleur épouvantable et de cette foule. quand elle arrive près de toi, tu souris, satisfait qu'elle t'ai suivi pour entamer ta boisson. « c'est que c'est pas mal, par ici. » tu lances après un sifflement en ayant observé l'environnement dans lequel vous êtes.

_________________
absente du 9/07 au 13/08, merci de me taguer dans les sujets ou les rps où je dois répondre I love you
Code:
@"mercure ethet"



when you want something, take it.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
member ◊ cute little nemo

messages : 205 pseudo : rosebud. (cynthia) avatar + © : rocky barnes, rosebud.


âge : vingt-quatre ans, trois juin (naissance) / cinq novembre (adoption)
statut civil : sans attache, ne supporte pas porter les chaînes
job/études : championne régionale féminine de jiujitsu brésilien, donne des cours aux juniors depuis peu.
MessageSujet: Re: sujet commun   Mer 6 Juil - 21:44

j'ai aussi des contacts masculins, si tu préfères être entourés par deux hommes. et on sait jamais, avec toi, tu pourrais révéler d'autres surprises, dont celle-ci. tu hausses les épaules doucement. peut-être bien finalement. j'ai beau être ouverte, je sais garder une part de mystère. t'en dis pas plus, tu fais référence à ton impudeur. mais il est vrai que tu ne te dévoiles pas si facilement, tout du moins celle que tu gardes en toi. t'avances à travers la foule, tes pas te mènent jusqu'au bar où une demoiselle vient vous servir. t'aurais sans douter préféré te retrouver face à un homme, même barman, car tu sais que t'aurais été en meilleure posture. bonsoir je vous prendrais ce que vous avez de plus fort, pour la soirée, et pas besoin de me dire ce que c'est, je le devinerais. et.... ? tu t'attendais à ce qu'il profite de la situation, qu'il fasse une tentative malgré ta présence, juste pour te montrer de quoi il est capable - bien que tu ne doutes pas de ses capacités de séduction. parce qu'elle est plutôt mignonne la barmaid. tu sens son regard posé sur toi, tu sens qu'il te met au défis, qu'il t'interroge pour voir si t'es capable de le suivre, de tenir le coup. et même sans ça tu n'aurais pas fait la fiotte. pareil pour moi. tu souris doucement. t'es prête à te déchirer l’œsophage même si tu sais que tu ne tiens pas l'alcool aussi bien que tu l'espérerais. tu tiens désormais ton verre dans la main et tu le portes à ton nez pour essayer d'en deviner le contenu. à l'odeur t'es pas bien sur, t'as presque l'impression que c'est imbuvable. tu le vois partir et tu le suis, t'essayes de t'extirper de cette masse de personne pour te retrouver à l'écart. c'est que c'est pas mal, par ici. tu regardes autour de toi, t'observes le paysage et tu ne peux qu'approuver sa remarque. tu ne te serais jamais douté qu'un tel endroit pouvait exister dans ces lieux à la vue de la foule que vous avez quitté. c'est vrai que tout à coup l'atmosphère est plus agréable. tu viens t'asseoir sur un petit muret avant de porter le verre à ta bouche. c'est fort, t'as presque envie de recracher, mais tu avales parce que tu ne veux pas flancher. tu sais que ce verre aura ta fin alors tu décides de le boire doucement, pour ne pas finir la tête dans un caniveau. tu observes les environs et te regard fini par se poser sur mercure. ça te fait étrange de te retrouver à nouveau seule en sa compagnie. à quelques choses prêts - autant dire vos vêtements et le lieu - tu serais presque en train de revivre une scène du passé. quitte à passer la soirée en compagnie de l'autre, autant en profiter pour passer outre les apparences, tu ne crois pas ? t'as un sourcil arqué, un demi-sourire en coin et tu le toises guettant sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: sujet commun   

Revenir en haut Aller en bas
 
sujet commun
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Laughing Out Loud :: La vie en rose :: rps-
Sauter vers: