Partagez | 
 

 sujet commun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
avatar
staff ◊ cute little pearl

messages : 407 pseudo : toujours apy, mais au point où on en est, malo ça marche aussi. avatar + © : d. benjamin.



âge : vingt cinq piges.
statut civil : sentiments d'un jour mais il veut continuer à s'éclater. alors il ignore, et il continue de vivre avec cette idée qu'il va peut-être être père.
adresse : 0269 iraty avec la fratrie.
job/études : arnaqueur, arnacoeur, mais plus officiellement, une sorte de garde du corp pour les streap-teaseuses.
MessageSujet: Re: sujet commun   Lun 25 Juil - 21:45

« j'ai beau être ouverte, je sais garder une part de mystère. » tu souris. bien, d'accord. tu garderas ça dans un coin de ta tête. là, bien précieusement. c'est toujours bon a savoir, non ? quand t'arrives au bar et que tu commandes ce que tu veux, t'attends quelques secondes que mahina fasse son choix. pendant ces quelques secondes, contrairement à ce que tu penses que t'aurais pu faire, dans la même situation, ton regard se ballade sur la silhouette de la brune au teint halé. sur les courbes que lui font la robe qu'elle porte. presque comme si la barmaid, qui à vrai dire était plutôt mise à son avantage avec son uniforme, ne t'intéressait aucunement. quand la brune finit par dire ce qu'elle va boire, un sourire se forme sur tes lèvres. bien, vous allez pouvoir vous amuser ce soir. cette soirée manque de peps, à ton humble avis. euh, retirez le humble. puis tu pars une fois que vous êtes servis, tu t'extirpe de là. tu t'en va de cette foule.t'as l'habitude, au bar où tu bosses. même si la faune est généralement à domination masculine, vieille et qu'on pourrait leur donner un air de parenté avec des porcs. mais à part ça, c'est pareil. pourtant t'aimes pas ce genre de soirée. à parler avec des gens un verre à la main, rire humblement et t'empêcher de boire ce que contient ta coupe cul sec. même si tu sais le faire, y'a pas de soucis là-dessus. mais t'aimes pas, c'est comme ça. tu préfères être entier, devant les gens. quand vous arrivez dehors, et pendant que tu goûtes au cocktail particulier de la barmaid, t'entends mahina répondre à la positive à ta remarque sur ce qui vous entourait. elle te dépasse et se dirige vers un muret pour s'y asseoir. tu l'y rejoins, le pas lent, t'observes. on dirait pas, comme ça, mais au final, t'aimes le calme, t'aime les paysages, t'aime les choses belles -bon, ça, on s'en doute tous, m'enfin-. t'observes mahina, aussi. mahina qui goûte son verre. ça te fait sourire, d'ailleurs, parce que ça se voit que c'est pas trop son truc, ce type de boisson. oh, c'est pas le tient non plus, mais t'as pris l'habitude de boire tout et n'importe quoi, alors maintenant, ton palet te fait plus de crise. t'as que le goût spécial de l'alcool qui reste là, qui chauffe ta bouche, ta gorge. et toi, ça te va. mais ça, c'est pas le genre de truc à boire d'un coup. tu t’assois à côté d'elle. « quitte à passer la soirée en compagnie de l'autre, autant en profiter pour passer outre les apparences, tu ne crois pas ? » tu tourne la tête vers elle pendant qu'elle t'observe. tu lui réponds d'abord au faciès, comme elle, arquant un sourire, relevant le défi de son regard sombre. « pourquoi pas. » tu finis par dire, d'un ton neutre, reprenant ton visage normal, ta tête de nouveau droite, regardant devant toi. quelques secondes. une gorgée, plus grosse, de ton verre. tu te tourne de nouveau vers elle, tu souris. « salut, mercure ethet, trente ans, instituteur , boxeur et jiu-jitsueur à mes heures perdues, ainé d'une famille de quatre, je viens de la réunion, j'suis papa d'un p'tit gars de quatre ans et il est resté à la réunion parce que je voulais pas m'occuper de lui. hum... j'ai une femme à la réunion, mais l'union est pas officialisée, alors j'suis marié aussi en france mais tu vois je sais pas où elle est, je crois qu'elle a disparue, ou qu'elle s'est barrée, je sais pas... » que tu dis, très sérieux. trop sérieux, peut-être. le truc, c'est que tu bluffes bien. mais à côté, toi, instituteur qui abandonne son gosse ? hum, nan. toi, trente piges ? peut-être, après tout, c'est compliqué de mettre un age sur ton visage. m'enfin, mahina n'est pas dupe, tu veux juste rire un peu, avant de passer outre les apparences.

_________________
absente du 9/07 au 13/08, merci de me taguer dans les sujets ou les rps où je dois répondre I love you
Code:
@"mercure ethet"



when you want something, take it.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
member ◊ cute little nemo

messages : 205 pseudo : rosebud. (cynthia) avatar + © : rocky barnes, rosebud.


âge : vingt-quatre ans, trois juin (naissance) / cinq novembre (adoption)
statut civil : sans attache, ne supporte pas porter les chaînes
job/études : championne régionale féminine de jiujitsu brésilien, donne des cours aux juniors depuis peu.
MessageSujet: Re: sujet commun   Mar 26 Juil - 21:04

pourquoi pas. il s'installe à côté de toi et tu soutiens son regard. tu portes ton verre à ta bouche lorsqu'il commence à déblatérer des informations à son sujet. informations qui t'en font presque recracher le contenu de ta gorgée dans ton verre. salut, mercure ethet, trente ans, instituteur , boxeur et jiu-jitsueur à mes heures perdues, ainé d'une famille de quatre, je viens de la réunion, j'suis papa d'un p'tit gars de quatre ans et il est resté à la réunion parce que je voulais pas m'occuper de lui. hum... j'ai une femme à la réunion, mais l'union est pas officialisée, alors j'suis marié aussi en france mais tu vois je sais pas où elle est, je crois qu'elle a disparue, ou qu'elle s'est barrée, je sais pas... t'as l'impression qu'il se présente sur un site de rencontre ou bien un entretien d'embauche. t'as envie de rire parce que t'es certaine que la plupart de ces informations sont fausses - tu saurais peut-être même dire lesquelles - mais tu restes tout à fait sérieuse et neutre face à sa réplique. intéressant ... inquiétant, mais intéressant. tu souris doucement, réfléchis quelques secondes puis te lances à ton tour dans une tirade mi-fausse mi-vraie, suivant son model. mahina chevalier, dix-sept ans, transgenre opérée depuis trois ans, première membre adoptée d'une famille de kidnapeurs d'enfants, laotienne de naissance, en couple avec trois hommes différents tous déjà mariés et âgés d'au moins dix ans de plus, déteste les enfants, a fais de sa passion son métier et aime se la péter en robe de soirée. tu bois à nouveau une gorgée de cette potion qui vient te brûler la gorge tout en lui jetant un coup d'oeil amusé. ce n'était pas ce que t'avais imaginé, mais ça te va tout autant. t'as joué sur ton côté garçon pour t'inventer une vie que tu ne te souhaiterais pas. enchantée et presque intéressée. de l'argent peut-être ? t'arques un sourcil, tu t'en fiches de la réponse, sincèrement. tu joues simplement la croqueuse de diamant, celle que tu n'es pas. t'entres dans ton rôle, manquerait plus que tu te remettes les couilles - que tu n'as plus - en place -question d'habitude- et le tour serait joué. mais tu croises simplement les jambes tout en remettant le bas de ta robe droit, ainsi qu'une mèche qui tente de boire dans ton verre à chaque fois que tu le portes à ta bouche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
staff ◊ cute little pearl

messages : 407 pseudo : toujours apy, mais au point où on en est, malo ça marche aussi. avatar + © : d. benjamin.



âge : vingt cinq piges.
statut civil : sentiments d'un jour mais il veut continuer à s'éclater. alors il ignore, et il continue de vivre avec cette idée qu'il va peut-être être père.
adresse : 0269 iraty avec la fratrie.
job/études : arnaqueur, arnacoeur, mais plus officiellement, une sorte de garde du corp pour les streap-teaseuses.
MessageSujet: Re: sujet commun   Mer 27 Juil - 14:46

la brune ne laisse rien paraître, et ça te fait sourire. puis après quelques minutes de réflexion elle répond, réponse à laquelle tu lui accorde un signe de tête d'accord, et quand elle se met à parler d'elle -ou plutôt d'elle sans être elle- tu l'écoutes, les yeux plissés, tu fais l’intéressé, celui qui comprend. et t'ouvres grand les yeux, faussement choqué par les informations qu'elle te donne. après tout, elle avait suivit ton exemple en racontant des choses parfaitement absurdes. même si, y'a quelques temps, t'aurais pu penser qu'elle était vraiment transgenre. enfin, avant de la voir à poil sous la douche, parce que pas possible d'avoir un corps comme ça, ou alors, elle avait vraiment un bon chirurgien plastique. tu lui tend la main. « ravis d'en connaître plus sur toi. tu pourrais me passer les coordonnées de ton chirurgien ? j'crois que ma femme à la réunion à bien besoin d'une petite retouche un peu partout sur le visage.» moue un peu dégoutée, tu grimaces, les yeux dans le vide, t'imaginant la tête de la femme que tu t'inventes. « enchantée et presque intéressée. de l'argent peut-être ? » tu réfléchis. « férue des jeux d'argent, j'ai tout perdu la semaine dernière. » tu secoues la tête, négativement. avant de voir la brune croiser les jambes, droite, peut-être trop. elle fait distinguée. elle fait l'habituée, de tout ça. et toi, ça te fait sourire, narquois. et la tête sur le côté, légèrement baissé vers l'avant, les coudes sur les genoux, tu la regarde de tes yeux clairs, perçants. avant de porter le verre à tes lèvres, une fois de plus. « tu pourrais intégrer la maison de secrets, nan ? ou alors le coup du transgenre à déjà été prit ? »

_________________
absente du 9/07 au 13/08, merci de me taguer dans les sujets ou les rps où je dois répondre I love you
Code:
@"mercure ethet"



when you want something, take it.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
member ◊ cute little nemo

messages : 205 pseudo : rosebud. (cynthia) avatar + © : rocky barnes, rosebud.


âge : vingt-quatre ans, trois juin (naissance) / cinq novembre (adoption)
statut civil : sans attache, ne supporte pas porter les chaînes
job/études : championne régionale féminine de jiujitsu brésilien, donne des cours aux juniors depuis peu.
MessageSujet: Re: sujet commun   Jeu 28 Juil - 20:12

ravis d'en connaître plus sur toi. tu pourrais me passer les coordonnées de ton chirurgien ? j'crois que ma femme à la réunion à bien besoin d'une petite retouche un peu partout sur le visage. tu te mords la lèvre pour ne pas avoir à rire, pour rester dans ton personnage inventé de toutes pièces. t'arques ensuite un sourcil puis te reluques de haut en bas, comme si tu faisais l'inventaire de ce que le toi transgenre aurait bien pu se refaire faire. seulement le visage ? c'est que ça doit être un avion de chasse ta femme pour que son corps ressemble à toutes ces retouches qu'il m'a fait. comme là, là, ou encore là. tu montres ta poitrine, tes fesses, ton nez, ta bouche en somme toutes les parties qu'il te semble possible de retoucher. d'ailleurs qu'est-ce que tu penses de mes lèvres ? je devrais peut-être aller me les faire repulper encore un peu non ? tu commences à faire une bouche de canard, peut-être un peu trop confiance pour le coup. t'as bu plusieurs gorgées de ta boisson et il se pourrait que tu ne tiennes pas très bien et qu'elle commence à te monter à la tête. parce que tu n'aurais peut-être pas réagis de la même manière, t'aurais sans doute porter un peu plus d'attention au ridicule de la situation. férue des jeux d'argent, j'ai tout perdu la semaine dernière. tu soupires puis le regard faussement outrée. merde, moi qui croyais avoir attraper le gros lot, je vais sûrement passer mon tour ... t'affiches un sourire amusé, taquin. tu t'en fiches en réalité de l'argent, t'es plutôt cérébrale comme nana. tu pourrais intégrer la maison de secrets, nan ? ou alors le coup du transgenre à déjà été prit ? tu hausses les épaules, fais mine de réfléchir. tu connais pas des masses ce genre d'émission, c'est de la merde servie sur un plateau d'argent. oh tu sais je penses que ce genre de secret revient à la mode, alors même s'il avait été pris, j'aurais encore toutes mes chances. tu plonges ton regard dans le sien, profond. puis tu portes à nouveau ta boisson à tes lèvres, laisses le liquide te brûler la langue, puis la gorge et enfin l'estomac.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
staff ◊ cute little pearl

messages : 407 pseudo : toujours apy, mais au point où on en est, malo ça marche aussi. avatar + © : d. benjamin.



âge : vingt cinq piges.
statut civil : sentiments d'un jour mais il veut continuer à s'éclater. alors il ignore, et il continue de vivre avec cette idée qu'il va peut-être être père.
adresse : 0269 iraty avec la fratrie.
job/études : arnaqueur, arnacoeur, mais plus officiellement, une sorte de garde du corp pour les streap-teaseuses.
MessageSujet: Re: sujet commun   Jeu 28 Juil - 22:06

tu l'observe se mater elle-même -tu savais pas qu'on pouvait le faire sans miroir, tiens- les sourcils haussés et une moue taquine sur le visage. c'est qu'elle joue bien, la championne. « seulement le visage ? c'est que ça doit être un avion de chasse ta femme pour que son corps ressemble à toutes ces retouches qu'il m'a fait. comme là, là, ou encore là. » elle montre plusieurs parties de son corps, et toi t'arques un sourcils, t'observes, hochant parfois la tête, comme si t'essayait de comprendre un tableau dans une de ces foutues galerie d'art. mais mahina et bien plus compréhensible que ces toiles qui n'ont ni queue ni tête, à ton avis. « d'ailleurs qu'est-ce que tu penses de mes lèvres ? je devrais peut-être aller me les faire repulper encore un peu non ?» la tête qu'elle fait te fait sourire, mais tu reprends bien vite ton sérieux. mais mahina, elle, elle semble pas. l'alcool est peut-être un peu fort pour elle ? t'observes son verre, oui, bon, elle en est au même point que toi, quoi. mais ça te fait sourire, parce que soit c'est l'alcool, soit elle a vraiment peur de rien la jolie brune. « les femmes des îles sont bien gâtées j'ai envie de dire, de visage, parfois c'est un peu moins, mais je crois que j'étais bourré quand je l'ai rencontré, puis j'ai jamais vraiment beaucoup regardé son visage.» tu lui lances un sourire, provocateur. puis tu lui parles du fameux argent que t'aurais pu perdre... bon, certes, t'aimes les jeux d'argent. ça se joue à tout et rien, tu peux tout perdre, comme tout gagner, en une soirée. mais la semaine dernière, c'était pas le cas. elle annonce sa déception à l'orale, mais son expression montre tout le contraire. bien, continuez à jouez. « oh tu sais je penses que ce genre de secret revient à la mode, alors même s'il avait été pris, j'aurais encore toutes mes chances. » t'hausses les épaules. à vrai dire, t'as sorti la maison des secrets parce que t'avais entendu parler d'un gars transgenre, un jour. sinon, tu regardais pas trop. sur l'île, les filles étaient folle de cette émission. elles se réunissaient chez une, chaque jours, pour les regarder. une fois ça avait été chez vous. ouh, ta mère avait pas été contente au début, mais elle avait regardé, faussement désintéressée. et toi, t'en avais profité pour regarder aussi. tu retiens les embrouilles. « sans doutes, encore faut-il qu'ils t'acceptent, c'est p'tet pas sûr... » tu restes baissé, les coudes sur les genoux, tu la regarde. tu plisses les yeux, tu souris. puis quand elle tourne la tête vers toi après avoir bu dans son verre, et qu'elle te regarde, légèrement à l’interrogative, t'approches ton visage du sien, et tu plaques tes lèvres contre les siennes. quelques instants, ta main au coin de sa mâchoire, retenant une de ses mèches rebelles. quelques instants où tu fermes les yeux. quelques instants ou t'as pas réfléchis. t'as juste fait ce que tu voulais. t'as juste pris ce que tu voulais. puis tu te retire. tu lâches son visage. tu regardes devant toi. tu souris. tu te mord la lèvre, discrètement. avant de faire une moue puis de la regarder à nouveau. « tu peux arrêter, pour la gonflette sur les lèvres.» t'esquisses un sourire.

_________________
absente du 9/07 au 13/08, merci de me taguer dans les sujets ou les rps où je dois répondre I love you
Code:
@"mercure ethet"



when you want something, take it.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
member ◊ cute little nemo

messages : 205 pseudo : rosebud. (cynthia) avatar + © : rocky barnes, rosebud.


âge : vingt-quatre ans, trois juin (naissance) / cinq novembre (adoption)
statut civil : sans attache, ne supporte pas porter les chaînes
job/études : championne régionale féminine de jiujitsu brésilien, donne des cours aux juniors depuis peu.
MessageSujet: Re: sujet commun   Jeu 28 Juil - 22:32

les femmes des îles sont bien gâtées j'ai envie de dire, de visage, parfois c'est un peu moins, mais je crois que j'étais bourré quand je l'ai rencontré, puis j'ai jamais vraiment beaucoup regardé son visage. tu lèves les yeux au ciel, les laissant rouler tout autour de leur orbite. évidemment que ce n'est pas spécialement son visage qui l'intéresse le plus, même si tu sais que rien de tout ça n'est sérieux ni même réel. j'imagine ... que tu dis en laissant bien ta phrase en suspens. parce que oui tu l'imagines derrière elle - cette femme que tu visualises par un simple postérieur abondant - à reluquer ses fesses et seulement ses fesses si rebondie que ça en serait presque inhumain. vous en venez à parler de cet émission débile et puisque t'entres dans son jeu tu te rends bien compte que tu passes pour l'une de ces gonzesses écervelée qui se laissent formater le cerveau par la téléréalité. alors que c'est bien loin d'être le cas, tu détestes l'image que la jeunesse dégage de ces émissions, t'as l'impression de régresser de revenir aussi bête qu'une limace et pire encore. sans doutes, encore faut-il qu'ils t'acceptent, c'est p'tet pas sûr... tu fais la nana surprise, poses une main sur ton coeur, faussement désemparée par cette information. tu penses qu'il pourrait ne pas accepter quelqu'un d'aussi formidable que moi ? tu prends une voix un peu conne, parce qu'au point où t'en es tu te fiches royalement de ce qu'on peut bien penser de toi. t'es un peu aidée par l'alcool, mais tu te serais lâchée de la sorte au naturel si tu t'étais sentie en confiance avec mercure. et c'était bien le cas finalement. tu ne le connaissais pas des masses, c'était certain, mais il t'inspire quelque chose. tu l'appréciais, plus que t'appréciais ce petit jeu en fait. mais t'étais bien loin du compte parce que, sans que tu n'y prennes garde tu vois son visage s'approcher sur sien puis tu sens le contact de ses lèvres contre les tiennes. ça t'électrocute presque alors tu fermes doucement les yeux, laisses tes lèvres aller à la rencontre des siennes, se posent délicatement, profondément. sa main sur ton visage, tu restes confuse, tes deux mains encadrant ton verre comme s'il était ton ancre au monde réel. tu perds le contact et c'est à cet instant que t'ouvres à nouveau les yeux pour le voir sourire. toi, t'as un visage neutre parce que tu ne sais pas quoi en penser, ni quoi dire. t'es encore sur le cul de ce qu'il vient de se passer. parce que c'est soudain, parce que t'étais loin de te douter qu'ici même, à cet instant précis, il finirait par t'embrasser. tu peux arrêter, pour la gonflette sur les lèvres. tu le regardes, t'essayes de décrypter chez lui quelque chose qui pourrait t'orienter, t'indiquer la démarche à suivre. tu finis même par te mordre la lèvre sans t'en rendre compte. puis tu souris à sa répartie. tu trouves qu'elles font assez généreuses et féminines alors ? tu plaisantes à ton tour. oui tu plaisantes, mais t'arrive pas à décrocher ton regard des siennes de lèvres. parce que tu ressens encore l'effet de leur contact. tu te sens toute chose, mais t'en montre rien. tu restes de marbre, comme si c'était tout à fait normal. d'ailleurs je me demande si t'en as pas un peu abusé toi, par contre. tu le vannes, peut-être pour te défendre, pour remettre en place ce bouclier qu'il vient peut-être de fissurer.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
staff ◊ cute little pearl

messages : 407 pseudo : toujours apy, mais au point où on en est, malo ça marche aussi. avatar + © : d. benjamin.



âge : vingt cinq piges.
statut civil : sentiments d'un jour mais il veut continuer à s'éclater. alors il ignore, et il continue de vivre avec cette idée qu'il va peut-être être père.
adresse : 0269 iraty avec la fratrie.
job/études : arnaqueur, arnacoeur, mais plus officiellement, une sorte de garde du corp pour les streap-teaseuses.
MessageSujet: Re: sujet commun   Ven 19 Aoû - 14:51

dire que ça t'avait rien fait, ce serait mentir. bien évidemment que ça t'avais fait quelque chose, là, dans la poitrine, là, dans le bide. mais tu saurais pas exactement dire quoi. comme un choc électrique ? tu sais pas. mais au final, t'as aimé. t'as aimé cette sensation. t'as aimé ce sentiment. et tu recommencerais, sans hésiter. mais ça faisait peut-être trop. et ça faisait peut-être beaucoup. t'aurais pas dû l'embrasser. parce que tu veux que vous continuez à vous voir. parce que tu veux continuer de jouer à ce jeu avec elle. parce qu'un baiser, ça peut être interprété de différentes manières, dans la tête d'une fille. tu le sais. c'était déjà arrivé. c'est pour ça qu'en soit, t'embrasses pas. c'est pour ça qu'en général, c'est des histoires d'un soir, ou avec des nanas qui savent bien que y'aura rien de plus. pourtant, avec mahina, tu sais pas trop toi même. c'est qu'un baiser, après tout. mais est-ce que, même pour toi, ce baiser veut dire plus ? tu chasses cette question de ton esprit. c'est pas le moment. tout ce que tu sais, c'est que t'aurais pas dû. mais tu le diras pas. tu t'excuseras pas. parce que t'es pas du genre à t'excuser pour quelque chose dont t'avais envie. tu t'es jamais excusé d'avoir volé tout ce que t'as pu piquer. parce que tu voulais que ça soit à toi. « tu trouves qu'elles font assez généreuses et féminines alors ?» elle dit en plaisantant. tu réussis pas trop à voir ce qu'elle ressent exactement. t'arrives pas à voir exactement son visage. ses yeux, ses lèvres. ces petits détails du facies qui pourraient te montrer qu'il y a un truc. tu réponds d'un signe de tête, une moue sur les lèvres, approuvant de haut en bas. elle, elle reste neutre. ça te frustre pas. sûrement que t'aurais été pareil, si au final t'avais pas été à l'aise avec tout ça, avec ce genre de rapprochements. au final, le sentiment que t'as là, c'est que c'est une meuf, comme d'autres, que t'as embrassé. et tu veux pas penser plus loin, nan. « d'ailleurs je me demande si t'en as pas un peu abusé toi, par contre. » t'esquisses un sourire. ouais. abuser. c'était le mot. mais t'en avais profité. et t'avais aimé ça. « sans doutes, mais t'avais bien besoin d'un avis, non ?» tu lances, par dessus ton épaule, comme si c'était pas important, comme si ça te faisait rien. machinalement, tu regardes ta montre. machinalement, tu te dis qu'il est tard. machinalement, tu te lèves. est-ce que tu vas partir ? t'en sais rien. est-ce que tu vas la laisser, après ça ? t'en sais rien. t'es imprévisible. tu vis à la minute. tu vis à l'heure. tu vis au jour. tu prévois rien. peut-être que tu devrais commencer, à prévoir.

_________________
absente du 9/07 au 13/08, merci de me taguer dans les sujets ou les rps où je dois répondre I love you
Code:
@"mercure ethet"



when you want something, take it.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
member ◊ cute little nemo

messages : 205 pseudo : rosebud. (cynthia) avatar + © : rocky barnes, rosebud.


âge : vingt-quatre ans, trois juin (naissance) / cinq novembre (adoption)
statut civil : sans attache, ne supporte pas porter les chaînes
job/études : championne régionale féminine de jiujitsu brésilien, donne des cours aux juniors depuis peu.
MessageSujet: Re: sujet commun   Sam 20 Aoû - 15:39

tu ne comprends pas trop ce qui lui a pris, de faire ça. même si au fond cette marque d'impulsivité ne t'étonne pas tant que ça. t'es encore surprise par son geste, peut-être même plus par la sensation qu'il t'a procuré. mais tu fuis, t'évites toute discussion intérieure parce que te prendre la tête c'est pas ton genre et que des mecs comme lui t'en as déjà embrassé des dizaines alors ce n'était pas mercure qui allait changer la donne. ou peut-être que si ? tu fais la nana détachée, parce que c'est ce que t'es, détachée. ouais. sans doutes, mais t'avais bien besoin d'un avis, non ? tu plisses tes lèvres dans un sourire presque forcée, te passes la langue sur les dents machinalement et regarde le sol. c'est donc de ça qu'il s'agit ? juste pour donner un avis. tu sais pas pourquoi, mais t'es légèrement déçue. après coup tu te dis que t'es peut-être un peu conne à te laisser aller alors que tout ça n'est qu'un jeu et tu le sais et t'aimes la situation comme ça, comme elle est. t'en viens même à regretter presque qu'il t'ai embrassé. t'hausses finalement les épaules. tu sais nous les transgenres on est jamais assez satisfaits des résultats alors je finirais peut-être pas claquer quand même ma tune pour aller me les faire gonfler un peu plus ... tu décides de rester dans ton rôle, dans le jeu parce que c'est tout ce qu'il y a entre vous, ce jeu puéril auquel tu tiens. puis tu le vois regarder sa montre, se lever. tu l'observes et t'as comme un pincement au coeur, pincement que tu mets sur le compte de la fierté. il va tout de même pas te planter là, comme ça ? t'as l'impression qu'il hésite et finalement tu te dis qu'il serait peut-être mieux qu'il se barre et que toi tu retournes faire la causette avec ces gens que tu ne connais pas, jouer un rôle derrière ton masque l'instant de la soirée. mais ça te fait chier, qu'il parte comme un voleur. ça te fait chier parce que t'aimais l'idée qu'il modifie le cours de ta soirée. alors tu finis ton verre sans réfléchir et te lèves à ton tour. c'est tout ? je veux dire tu vas partir là, comme ça ? moi qui croyais que t'étais parti pour faire ton numéro de charme, me montrer de quoi t'étais capable, comment tu agissais avec les autres, tu sais pour les avoir pour toi, pour la nuit. tu sens le rouge te monter aux joues. tu sais pas si c'est la colère, l'alcool ou le fait que tu te donnes en spectacle, mais tu continues sur ta lancée. donc j'en conclues que soit t'as une grande gueule, soit ... et ben soit les nanas qui te mettent ta raclée son pas ton genre, mais bizarrement je pencherais plus pour la grand gueule. tu lui lances un regard profond, plein de défis, un sourire sournoisement dessiné sur tes lèvres. tu prends tes affaires et tu prends les devants, t'apprêtant à partir avant de pouvoir lui en laisser l'occasion.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
staff ◊ cute little pearl

messages : 407 pseudo : toujours apy, mais au point où on en est, malo ça marche aussi. avatar + © : d. benjamin.



âge : vingt cinq piges.
statut civil : sentiments d'un jour mais il veut continuer à s'éclater. alors il ignore, et il continue de vivre avec cette idée qu'il va peut-être être père.
adresse : 0269 iraty avec la fratrie.
job/études : arnaqueur, arnacoeur, mais plus officiellement, une sorte de garde du corp pour les streap-teaseuses.
MessageSujet: Re: sujet commun   Sam 20 Aoû - 17:24

d'abord tu ris à sa remarque. à son petit plus. à ce qu'elle ajoute. parce que c'est drôle, non ? ce petit jeu qui vous va bien à tous les deux, ces petites provocations bidons qui sont plus amusantes qu'autre chose. cette histoire de transgenre à dormir debout. c'est drôle, ouais. puis tu sais pas pourquoi. peut-être parce que t'as envie de bouger. parce que t'en a marre d'être assis. parce qu'après tout, toi, t'as l'alcool joyeux, t'as l'alcool qui bouge. tu te lève après avoir machinalement regardé ta montre, et c'est là que tu te dis que t'aurais pas dû. parce qu'elle fait une remarque, que tu comprends acerbe, dure, pleine de reproche, de préjugés. une remarque que t'apprécie pas. parce que tu pars facilement au quart de tour. parce que tu peux être susceptible. parce que y'a le verre pas mal dosé en alcool qui te monte à la tête. la fatigue, l'euphorie, l'adrénaline. « c'est tout ? je veux dire tu vas partir là, comme ça ? moi qui croyais que t'étais parti pour faire ton numéro de charme, me montrer de quoi t'étais capable, comment tu agissais avec les autres, tu sais pour les avoir pour toi, pour la nuit. » et tu le perd, ton sourire taquin, ton sourire malicieux. tes yeux aussi, ils changent, y'a plus cette lueur amusée. on voit que t'es vexé. tu te demande si elle pense vraiment ça. si elle pense vraiment que t'es une espèce de pute au masculin qui couche à tout va. ouais, t'aimes t'éclater. mais pas comme ça, pas lors de ces soirées là. tu t'éclates avec des filles qui en valent pas la peine. tu t'éclates avec les nanas qui se respectent déjà pas. mahina, elle se respecte. et c'est pour ça qu'elle te plait, au final. parce que y'a ce truc, et que t'as simplement pas envie qu'elle finisse comme une autre. c'est pour ça que t'aurais pas dû l'embrasser. parce que c'est passer une étape qui peut mal finir. t'observes la brune les sourcils froncés, la chaleur te monte à la tête. « donc j'en conclues que soit t'as une grande gueule, soit ... et ben soit les nanas qui te mettent ta raclée son pas ton genre, mais bizarrement je pencherais plus pour la grand gueule. » tu clignes des yeux, elle elle se lève, elle te souris, mais pas le même sourire que plus tôt, il veut dire tout autre chose ce sourire, il est différent, il te plait pas ce sourire. elle part. elle part et toi tu reste droit là, t'en reviens pas, au final. « peut-être, ouais. le truc c'est que mon numéro de charme, comme tu dis, je préfère l'utiliser plus en profondeur avec des nanas d'un autre style. puis je t'ai que j'avais ma pute qui m'attendais chez moi.» tu mens pas tout à fait. t'as vraiment une prostituée qui t'attends chez vous, mais c'est ta sœur. tu dis rien d'autres, parce que ça te fout trop les boules pour que tu puisses dire autre chose. grande gueule ou pas, elle t'a montré comment elle te voyait, et t'apprécies pas, mais alors vraiment pas. Alors tu pars toi aussi, tu quittes l'endroit, comme ça.

_________________
absente du 9/07 au 13/08, merci de me taguer dans les sujets ou les rps où je dois répondre I love you
Code:
@"mercure ethet"



when you want something, take it.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: sujet commun   

Revenir en haut Aller en bas
 
sujet commun
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Laughing Out Loud :: La vie en rose :: rps-
Sauter vers: