Partagez | 
 

 Bon endroit, mauvais moment (azick)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar
member ◊ cute little coral

messages : 898 pseudo : Apy avatar + © : Stefanos Milatos + © moi



âge : 26 ans
statut civil : tu lui a écrit une chanson.
adresse : 194, un loft à braou. seul avec ton chien. t'es bien comme ça.
job/études : un album en cours de production, mais toujours barman.
MessageSujet: Re: Bon endroit, mauvais moment (azick)    Mar 14 Juin - 19:51

vicktoria elle te répond pas. vicktoria elle fait que te regarder avec ses yeux bleus, vicktoria elle fait que se rapprocher de toi. et elle se colle, et elle t'embrasse, encore. alors vicktoria n'est plus en colère ? alors vicktoria ne t'en veut plus ? tu sais pas quoi penser, tu sais pas si elle va se décoller de toi, te foutre une seconde baffe, et partir vraiment cette fois. tu sais pas si elle va péter un câble ou rester. et toi, tu sais pas ce que tu veux. si tu veux qu'elle reste, si tu veux qu'elle parte. t'as pas le temps d'y penser plus en l'embrassant, parce qu'elle s'éloigne brusquement de toi, les joues roses et aux aguets. toi aussi t'entends quelques chose. plus tard qu'elle, sans doutes. et tu t'en rend compte plus tard, aussi. tu t'en rend compte quand la porte s'ouvre, que la tête blonde de ta colocataire dépasse l'entrebâillement et qu'elle rentre en s'annonçant. t'as juste le temps de t'éloigner aussi de là où t'étais et de prendre -ou d'essayer- un air naturel. de toutes manières, vicktoria s'était éloignée aussi. la blonde à les mains pleines de sacs de courses, et avant de s’intéresser à vicktoria et toi, elle va les poser. t'en profite pour lancer un regard à vicktoria qui, à ta non grande surprise, évite tes yeux. « Salut toi, je pensais pas te trouver ici.» que dit la blonde en s'avançant vers vicktoria, tout autant qu'elle te lance un regard et qu'elle te sourit d'un air assez moqueur, dans le bon sens du terme. t'hausses les épaules, t'auras un interrogatoire après le départ de vick', de toutes façons. « Je sais pas vous, mais moi j'ai eu une journée d'enfer; j'ai eu une tonne de clients au cours de surf, on commence à gagner en popularité.» tu souris, l'enthousiasme légendaire de romane. « j'ai dormis toute la journée..» tu lances à la volée, essayant de reparler, peut-être recréer un contact oral avec vicktoria. puis romane annonce qu'elle va prendre sa douche. d'un signe de tête et un geste de la main, donnant l'illusion que tu fais une légère révérence, tu l'encourage plus ou moins à ne pas se gêner pour y aller. de toutes manières, elle se gêne jamais, romane. alors, quand elle est partie, quand elle a quittée la pièce, tu pousses un soupires de soulagement. plus ou moins. tu t'approches un peu de vicktoria, mais elle, elle recule. alors tu fermes les yeux, hausses les sourcils et tu la contournes, pour rejoindre le salon, pour trouver une bière -non, deux, pour quand romane reviendra. c'est que tu la connais ta colocataire.-, et pour te l'ouvrir. « t'en veux une ?» tu demande, t'en que t'es encore devant le frigo. puis tu repars à la table, et tu t’assois, négligemment. t'attends un peu tu sais pas si vicktoria va ouvrir la bouche ou pas. puis tu finis par l'ouvrir. toi qui parle pas beaucoup, toi qui parle pas souvent. « je sais pas à quoi tu joues, si tu joues à quelque chose. je sais pas si tu veux quelque chose, et j't'avoues que j'ai aucune idée de si même moi j'ai envie de quelque chose, avec tout ce qui a commencé, comment tout ça a tourné. j'veux juste savoir, que tu me dises, qu'on soit réglos.» tu sais pas si tu vas regretter tes paroles. tu sais pas si tu vas être déçu, si elle te répond quoi que ce soit. tu sais pas si au contraire, tu vas être heureux. tu sais rien, t'attends, c'est tout. il se passe du temps, il se passe des paroles, et romane revient, toute pimpante. elle ne manque pas d'afficher son sourire habituel, et s'adresse directement à vicktoria. après tout, toi, elle t'a toute la journée, toute la nuit. quand elle veut te parler, elle hésite pas à te réveiller pour te le faire savoir. alors tu dégustes tranquillement ta bière, l'oreille attentive cependant à ce qu'elles se disent. puis vient le moment où romane pose la question qu'il faut pas poser. la question à laquelle tu réponds pas, parce que tu serais du genre à répondre que oui vous vous connaissez. mais tu sais pas ce que la brune va dire, elle, et si vous vous retrouvez à dire le contraire, romane, si ce n'est pas déjà le cas, elle va se douter de quelque chose. et c'est pas comme si t'avais vraiment envie d'affronter la prof' de surf. « tiens ro, une bière. » tu lances, l'air presque absent en lui tendant la bière décapsulée que tu lui avais sorti.

_________________
absente du 9/07 au 13/08, merci de me taguer dans les sujets ou les rps où je dois répondre I love you
Code:
@"azel mordoh"


et moi je suis tombé en esclavage, de ce sourire de ce visage et je lui dis emmène moi. et moi je suis prêt à tous les sillages, vers d'autres lieux, d'autres rivages mais elle passe et ne répond pas. les mots pour elle sont sans valeur. pour moi c'est sûr, elle est d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
member ◊ cute little nemo

messages : 241 pseudo : Nevaeh avatar + © : Barbara Palvin - Stolen Paradise



âge : 25 ans
statut civil : Il met en doute ma solitude amoureuse
adresse : Dans le quartier de Milady, n°0112
job/études : Éducatrice spécialisée & artiste refoulée
MessageSujet: Re: Bon endroit, mauvais moment (azick)    Lun 25 Juil - 15:42

Bon endroit, mauvais moment

Tu aimerais savoir ce qu'il se passe dans ta tête. Pourquoi tu réagis comme ça alors que deux secondes avant tu avais envie de le tuer. Mais si ce n'était pas ta tête qui avait un problème ? Si ça venait d'ailleurs ? Des milliards de frissons parcourent ta peau, descendant jusque dans le bas de ton dos sans que tu puisses savoir si c'est Azel qui en est le responsable ou bien tu as encore mit le doigt sur quelque chose. À moins que ce ne soit l'adrénaline causé par le son métallique de la serrure de l'entrée. Peut-être même que ce sont ces trois éléments combinés qui te font trembler de la tête au pied. Tu essuies les quelques larmes qui se sont échappées de tes beaux yeux et repasse une mèche folle derrière ton oreille. Romane entre, chargée comme une mule par ses courses de la semaine. Elle a mal choisit son moment pour apparaître … Et elle le sait cette saloperie. Tu sais qu'elle sait, et ça te fait rougir encore plus. La petite blonde sourit doucement en s'avançant dans la cuisine, t'accueillant innocemment d'un « Salut toi, je pensais pas te trouver ici. » en posant ses affaires. Ceci fait, elle vient te prendre dans ses bras et t'embrasser avec trop d'enjouement pour qu'elle ne se doute de rien. Plus mal à l'aise que jamais, tu trouves tout de même la force de faire comme si de rien n'était en lui retournant un sourire plus expressif que le sien. « Je sais pas vous, mais moi j'ai eu une journée d'enfer; j'ai eu une tonne de clients au cours de surf, on commence à gagner en popularité. » s'exclame-t-elle alors que tu ne préfères pas parler de ton début de journée. Oui, mieux vaut éviter ce sujet. Ce qui est bien, c'est qu'Azel détourne l'attention en expliquant son programme chargé du jour : dormir. Tu souris un millième de seconde, évitant toujours de regarder le jeune homme même une fois sa coloc partie à la douche. La tête toujours baissée, tu sens qu'il se rapproche de toi. Tout ton être se met en ébullition au fil de la distance qui rétrécit, au point de te faire reculer pour éviter qu'il ne soit trop proche. Levant légèrement les yeux, tout juste à temps pour voir sa réaction face à ta fuite. Il est vexé. Enfin tu crois. Et ça te fait mal au ventre, bien que ça vaille mieux comme ça. « T'en veux une ? » te propose-t-il en quête d'une conversation. Nouveau coup d’œil, nouveau silence. Tu ne peux pas accepter de boire avant de reprendre le travail. De toute manière, tu n'as même plus de voix après ce grand-huit des émotions. Une seconde. Cinq secondes. Neuf secondes qu'il s'est assit sur cette chaise sans rien dire. Onze secondes et il explose. « Je sais pas à quoi tu joues, si tu joues à quelque chose. Je sais pas si tu veux quelque chose, et j't'avoues que j'ai aucune idée de si même moi j'ai envie de quelque chose, avec tout ce qui a commencé, comment tout ça a tourné. J'veux juste savoir, que tu me dises, qu'on soit réglos. » avoue-t-il sans trop hausser le ton pour que Mademoiselle Blondel n'entende rien. Tu oses enfin le regarder, mais gardant pour toi tes pensées incohérentes. La seule chose que tu trouves à faire est de te mordre la joue, réfléchissant au truc le moins débile à lui répondre. « J'en sais rien … » finis-tu par murmurer en te prenant la tête entre les mains. L'incroyable Vick qui n'arrive pas à prendre de décision ? C'est bien une première. « La vérité, c'est que tu vas me rendre complètement dingue. Ouais c'est ça, t'es entrain de me rendre folle. » finis-tu par lâcher, autant par colère que par désespoir. Tu fuis à nouveau ses iris, ne voulant pas voir son jugement à travers elle. Mais qu'est-ce que tu fiches encore là ? Pourquoi tu fuis pas comme il a fait la dernière fois ? Ce serait la meilleure solution pour vous deux actuellement ...


HRP:
 

_________________



PERFECT NIGHTMARE

Tu m'as regardé une seconde de trop. C'est comme ça que tu m'as rendu folle.
©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
member ◊ cute little coral

messages : 898 pseudo : Apy avatar + © : Stefanos Milatos + © moi



âge : 26 ans
statut civil : tu lui a écrit une chanson.
adresse : 194, un loft à braou. seul avec ton chien. t'es bien comme ça.
job/études : un album en cours de production, mais toujours barman.
MessageSujet: Re: Bon endroit, mauvais moment (azick)    Mar 26 Juil - 14:02

vicktoria c'est la fleur qui veut pas être cueilli. vicktoria c'est l'oiseau qui prend son envol seul. vicktoria c'est la brebis qui s'éloigne un peu. et toi t'es la main qui va insister. et toi t'es la branche sur laquelle elle va se poser. et toi t'es le loup qui va la suivre. parce qu'au final, maintenant, tu te rend compte que tu pourras pas la laisser, cette fleur, trop belle pour ta main. tu sais que, où que t'ailles, tu penseras quand même à ces yeux azur et à ces cheveux châtains. et tu sais que d'une manière ou d'une autre, tu lui feras toujours comprendre que t'es là, quelque part, que tu penses à elle. quoi qu'elle te dise aujourd'hui. « J'en sais rien … » tu fronces les sourcils. ça va t'avancer. ça t'avances toujours, ce genre de réponse. tu la quitte pas des yeux. t'essayes de capter son regard. tu joues avec le feu. si elle te regarde, si elle plonge ses yeux bleus dans les tiens, tu sais que tu tiendras pas longtemps avant que tu ne craques de nouveau et que t'ailles près d'elle. c'est peut-être pour ça, qu'en continuant, vicktoria, elle évite ton regard. « La vérité, c'est que tu vas me rendre complètement dingue. Ouais c'est ça, t'es entrain de me rendre folle. » cette fois, c'est à ton tour, de baisser les yeux. la rendre folle. c'est ce que tu fais. et elle, elle te rend fou. elle te rend indécis. elle fait de toi quelqu'un que t'as jamais été, que t'as jamais pu être. « alors qu'est-ce que tu veux faire ? » partir, rester, t'ignorer, te crier dessus, te foutre une baffe, t'embrasser... t'accepteras tout. parce que t'es trop perdu pour l'empêcher de faire quoi que ce soit. parce que si elle part, tu la regarderas partir. parce que si elle reste, tu pourras pas t'empêcher de vouloir coller tes lèvres aux siennes. parce que si elle t'ignore, tu l'ignoreras aussi. parce que si elle te cri dessus, tu trouveras quelque chose pour lui donner tord. parce que si elle te claque, tu porteras simplement ta main sur ta joue. parce que si elle t'embrasses, c'est toi, qui pourrais la repousser...


pas de soucis, on verra si on fait partir romane ou si on la fait rester

_________________
absente du 9/07 au 13/08, merci de me taguer dans les sujets ou les rps où je dois répondre I love you
Code:
@"azel mordoh"


et moi je suis tombé en esclavage, de ce sourire de ce visage et je lui dis emmène moi. et moi je suis prêt à tous les sillages, vers d'autres lieux, d'autres rivages mais elle passe et ne répond pas. les mots pour elle sont sans valeur. pour moi c'est sûr, elle est d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
member ◊ cute little nemo

messages : 241 pseudo : Nevaeh avatar + © : Barbara Palvin - Stolen Paradise



âge : 25 ans
statut civil : Il met en doute ma solitude amoureuse
adresse : Dans le quartier de Milady, n°0112
job/études : Éducatrice spécialisée & artiste refoulée
MessageSujet: Re: Bon endroit, mauvais moment (azick)    Jeu 28 Juil - 16:22

Bon endroit, mauvais moment

Un aveu. Quelques mots lourds de sens murmurés contre le gré de ta tête. Ceux qui te connaissent bien, ceux qui te répètent que tu réfléchis trop, eux qui te trouvent trop silencieuse quant à tes sentiments seraient étonnés de ce souffle qui glisse entre tes lèvres roses. Même toi tu ne réalises pas ce que tu viens de faire. T'as dit la vérité, mais une vérité que tu ne voulais même pas t'avouer. Parce qu'Azel a pour effet de déconnecter ton cerveau trop longtemps pour pouvoir garder le contrôle sur la situation. En temps normal, t'aurais rien dit de tel. Mais avec lui t'es pas normale. Avec lui t'es pas cette fille froide qui sait ce qu'elle dit et qui n'en démord pas. Lui il te fait douter. Il pourrait réussir à te faire croire que la terre est plate, que les martiens existent. Il pourrait te faire admettre que les oiseaux chantent sur la lune et que les étoiles sont habitées par des petits princes qui dessinent des moutons pour leurs amis les animaux et les plantes. C'est ça l'effet qu'il a sur toi. Un peu comme la drogue, il t'enlève toute notion de la réalité. Il met en branle toutes tes croyances d'un simple regard. Mais il chasse aussi les mauvaises pensées, même si c'est lui qui les a induites. Et pour toi, c'est inadmissible que quelqu'un puisse à ce point te déséquilibrer. T'as pas envie de le laisser faire, t'as pas envie qu'il prenne connaissance du pouvoir qu'il a sur toi. Sauf qu tu fais tout le contraire en le disant. Ce n'est pas parce que tu le chuchotes que c'est moins vrai. Pauvre folle. Tu aurais du partir tant que tu le pouvais. Le rembarrer quand l'occasion se présentait. Maintenant, c'est trop tard. « Alors qu'est-ce que tu veux faire ? » demande-t-il, presque lasse de ce jeu du chat et de la souris. Enfin tu relèves la tête. Enfin tu diriges tes iris dans sa direction. Mais seulement pour constater que c'est lui qui, à son tour, te fuit. Tu veux pas devenir dingue. Tu veux pas qu'il s'éloigne non plus. T'en sais rien et il t'aide pas. Pourquoi ce serait à toi de choisir ? Pourquoi il dit pas ce qu'il pense lui ? « Qu'est-ce que toi tu veux faire. Toi aussi tu as le droit d'avoir ton mot à dire. » réponds-tu calmement. T'es trop posée soudainement. Il y a quelque chose qui cloche. T'as l'air d'une prédateur, d'une lionne qui attend le faux pas fatal. Mais quel sera-t-il ? La fuite ou l'affrontement ?

_________________



PERFECT NIGHTMARE

Tu m'as regardé une seconde de trop. C'est comme ça que tu m'as rendu folle.
©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
member ◊ cute little coral

messages : 898 pseudo : Apy avatar + © : Stefanos Milatos + © moi



âge : 26 ans
statut civil : tu lui a écrit une chanson.
adresse : 194, un loft à braou. seul avec ton chien. t'es bien comme ça.
job/études : un album en cours de production, mais toujours barman.
MessageSujet: Re: Bon endroit, mauvais moment (azick)    Lun 1 Aoû - 20:14

Tu dirais pas que t'en a marre, nan. Mais tu veux savoir.  Tu veux savoir si tu dois te poser, en fonction d'elle,  ou si tu peux continuer de vivre ta vie. De voir les personnes que tu veux. De partir et de revenir à ta guise, sans donner de nouvelles, sans rien attendre en retour. Et ne pas savoir, ça te fout les boules. T'es du genre à pas prévoir. T'es du genre à décider, comme ça,  sans te caler sur des trucs précis. Le boulot, tu peux prendre des congés. Payés ou pas payés.  Tu t'en fou, au final. Généralement,  tu prends pas des payer. Tu leur laisse leur fric, t'en a assez en réserve pour toi seul comme ça.  Alors ouais, tu prévois rien. Et t'as envie que ça continue. Et tu sais pas, t'es comme elle, t'es indécis.  Tu sais pas ce qu'il est en train de se passer.  Et tu sais pas si tu veux savoir, au final. Alors quand elle te pose les questions, quand elle te demande ton avis, tu l'a regarde. Neutre. Ton visage, il laisse rien paraître.  Ça faisait un moment, que ça t'étais pas arrivé.  Pour de vrai, avec elle. Au final, t'avais sans doutes jamais vraiment été comme ça.  Au final, c'etait peut-être arrivé une fois. Deux, tout au plus, depuis que vous vous connaissez.  Mais lors de ces moments y'avait toujours une pointe d'émotion,  cachée là, quelque part. Aujourd'hui, c'est comme si tu ressentais rien. Comme si t'étais dépourvu de toute source émotionnelle.  Comme si ton coeur avait arrêté de battre. Comme si y'avait que ton cerveau qui s'activait encore, et qu'il en avait pleins les couilles de tourner en boucle sans arrêt. « Tu veux vraiment mon avis ? » tu la regardes dans les yeux. T'es toujours aussi neutre. Tu portes ta bière à la bouche. Puis tu te dis que tu te fumerais bien une clope. Alors t'en sors une de tes poches, ton briquet avec. Et tu l'allume. Comme ça,  dans le loft. T'ouvriras les fenêtres après.  « J'en ai pas d'avis.  J'm'en tape de mon avis. J'veux pas en avoir, d'avis. » c'est tout ce sue tu trouves à dire. Tu te ferme. Incontestablement.

_________________
absente du 9/07 au 13/08, merci de me taguer dans les sujets ou les rps où je dois répondre I love you
Code:
@"azel mordoh"


et moi je suis tombé en esclavage, de ce sourire de ce visage et je lui dis emmène moi. et moi je suis prêt à tous les sillages, vers d'autres lieux, d'autres rivages mais elle passe et ne répond pas. les mots pour elle sont sans valeur. pour moi c'est sûr, elle est d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
member ◊ cute little nemo

messages : 241 pseudo : Nevaeh avatar + © : Barbara Palvin - Stolen Paradise



âge : 25 ans
statut civil : Il met en doute ma solitude amoureuse
adresse : Dans le quartier de Milady, n°0112
job/études : Éducatrice spécialisée & artiste refoulée
MessageSujet: Re: Bon endroit, mauvais moment (azick)    Lun 8 Aoû - 13:48

Bon endroit, mauvais moment

Il ne s'attendait pas à ce retournement de situation. Le silence s'installe entre vous, presque invisible. Tu en as besoin pour te conforter dans l'idée que tu ne peux pas prendre cette décision pour deux. Comment le faire alors que tu n'en as jamais eu l'occasion avant ? Ce serait risquer de faire le pire choix de toute ta vie. Devenir prisonnière de tes propres mots. De lui. D'une relation. C'est à peine si tu te sens prête à t'engager sur une chose pareil. Deux secondes, il n'a jamais été question de ça ... Si. Si, dans ta tête c'est bien ce que tu cherches. Alors que tu sais pertinemment que tu ne peux pas te le permettre. Il y a d'autres choses à faire dans la vie que de batifoler. Penser juste à toi. Toi avec lui. C'est pas compatible avec ton travail, pas compatible avec les enfants. La seule chose que tu sais faire c'est t'occuper d'eux, mais avec lui dans les parages tu n'es plus à cent pour cent de tes capacités. T'es distraite, tu te tracasses d'un rien. Il n'est pas si bon pour toi finalement. « Tu veux vraiment mon avis ? » te demande-t-il après un certain temps. Tu crains sa réponse. Plus les secondes défiles, plus tu la redoute. D'un côté tu veux une chose, de l'autre … tu espères l'inverse. Et sa réponse après ton acquiescement ne va pas te décevoir. « J'en ai pas d'avis. J'm'en tape de mon avis. J'veux pas en avoir, d'avis. » admet-il un peu trop brutalement pour toi. Quelque chose se brise en toi. Un petit truc de rien du tout que tu espères masquer avec aisance pour pouvoir repartir la tête haute. Mais ton piteux sourire trahit cet étrange sentiment. Alors, tu voulais quoi déjà ? « C'est clair au moins. T'aurais pu le dire autrement, ou être honnête en disant tout simplement que tu veux continuer à courir les jupons des nanas que tu sers au bar. Enfin bon, je vois pas pourquoi je suis toujours là alors que j'ai perdu assez de temps comme ça. Dis à Ro que je l'appellerais. » réponds-tu en attrapant ton sac avant de tourner les talons. Tu sais pas ce que tu ressens, mais t'as pas envie qu'il soit là quand tu en prendras pleinement conscience.

_________________



PERFECT NIGHTMARE

Tu m'as regardé une seconde de trop. C'est comme ça que tu m'as rendu folle.
©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
member ◊ cute little coral

messages : 898 pseudo : Apy avatar + © : Stefanos Milatos + © moi



âge : 26 ans
statut civil : tu lui a écrit une chanson.
adresse : 194, un loft à braou. seul avec ton chien. t'es bien comme ça.
job/études : un album en cours de production, mais toujours barman.
MessageSujet: Re: Bon endroit, mauvais moment (azick)    Jeu 18 Aoû - 15:04

l'indécision. ton indécision. ce truc qui te bouffe, qui te tord, qui t'empêche d'avoir les idées claires. mais au final, est-ce que tu le veux vraiment ? t'en sais rien. vicktoria, c'est quelque chose. vicktoria, c'est tout un monde. vicktoria, c'est une question importante. mais c'est comme à l'école. si y'a des niveaux, c'est pas pour rien. bah toi, t'as pas encore le niveau de trouver réponse à cette question qu'est la jolie brune. c'est pour ça que tu te contente de répondre aussi sèchement, aussi nettement, aussi clairement. parce qu'au final, tu t'en veux. et tu te le fait payer, de pas savoir répondre. et elle aussi, elle te le fait payer. « C'est clair au moins. T'aurais pu le dire autrement, ou être honnête en disant tout simplement que tu veux continuer à courir les jupons des nanas que tu sers au bar. Enfin bon, je vois pas pourquoi je suis toujours là alors que j'ai perdu assez de temps comme ça. Dis à Ro que je l'appellerais. » alors c'est comme ça qu'elle te voit ? un coureur de jupon ? vicktoria, ça doit être la seule que t'as suivis aussi loin, après ton service. la seule que t'as voulu revoir. la seule qui a eu cet impact sur ta vie. mais t'acceptes. au final t'as rien à redire, si c'est ce qu'elle veut penser. t'as pas la foi de la contredire, t'as pas la foi de l'empêcher de croire ces choses là. tu réponds pas. tu regardes le sol, clope au bec, bière dans une main. t'entends ses talons résonner sur le sol, tu vois ses pieds s'éloigner, la porte qui s'ouvre, puis qui se referme. et t'as pas bougé d'un poil. et quand tu pourras répondre à la question que vicktoria provoque en toi, ce sera trop tard.

_________________
absente du 9/07 au 13/08, merci de me taguer dans les sujets ou les rps où je dois répondre I love you
Code:
@"azel mordoh"


et moi je suis tombé en esclavage, de ce sourire de ce visage et je lui dis emmène moi. et moi je suis prêt à tous les sillages, vers d'autres lieux, d'autres rivages mais elle passe et ne répond pas. les mots pour elle sont sans valeur. pour moi c'est sûr, elle est d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Bon endroit, mauvais moment (azick)    

Revenir en haut Aller en bas
 
Bon endroit, mauvais moment (azick)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Laughing Out Loud :: La vie en rose :: rps-
Sauter vers: