Partagez | 
 

 Help me, get my feet back on the ground ~ Aydan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
member ◊ cute little nemo

messages : 174 pseudo : Evanae / Cass avatar + © : Adam Gallagher (angel dust)


âge : 23 ans
statut civil : Lié à Aydan, son amoureux, son petit-ami et son fiancé
adresse : N°0349, Milady
job/études : Barman et guitariste des Shining
MessageSujet: Help me, get my feet back on the ground ~ Aydan   Lun 29 Aoû - 22:08


Aydan & Gabriel

Au moins deux heures que tut tournait en rond dans ton salon. Deux heures depuis que tu étais rentré du boulot. Tu étais censé aller dormir mais un imprévu t'avais coupé le sommeil et tu ne savais pas quoi faire pour arranger la situation. En même temps ce n'était pas toi l'expert pour ce genre de problème. Tu fini par t'arrêter devant le canapé pour regarder Elios qui levait une tête toute fatiguée vers toi. Voilà cinq heures que ton chat est malade. Enfin plus puisque lorsque tu es partit travaillé il allait déjà pas très bien. « He-ey pe-..ti-iit b-.. be-ebé ... » Tu te mets accroupis devant lui, les larmes aux yeux. Ce chat, c'est ta vie. Tu l'as adopté tout chaton quand tu es entré dans ce refuge où tu as rencontré Aydan. Il t'a fait craquer avec ses yeux vairons et tu es revenu le chercher la semaine suivante. Depuis, ce chat fait partit de ta vie et tu ne compte pas qu'il l'a quitte de sitôt. Après avoir passé deux heures à réfléchir, tu ne peux plus attendre. Tu sais qui peut t'aider et il a beau être quatre heures du matin, tu ne peux pas te permettre d'attendre jusqu'au matin et qu'il soit une heure décente pour déranger des personnes. Tu va chercher une couverture dans ta chambre et délicatement tu prends Elios dans tes bras tout en l'enroulant dedans. « Ch-uut.. V-aa.. Va-a al..-le al-le-er. » Tu frotte ton nez sur sa tête et le serre délicatement contre toi avant d'attraper tes clefs, ton portable et de sortir dans la nuit. Si tu avais encore ta voiture le chemin serait très rapide. Mais elle a été réduite en miette pendant ton accident et de toute façon, avec tes troubles de coordination encore un peu présent, tu n'es pas autorisé à conduire. Et puis, tu connais très bien la ville et t'y déplacer est un jeu d'enfant pour toi. Alors tu ne mets pas longtemps à voir l'immeuble que tu veux rejoindre, ton but.

Tu monte quatre à quatre les marches pour rejoindre l'appartement de la seule personne qui peut actuellement t'aider. Tu connais le nombre de marches par cœur, les aspérités de la rambarde sous ta main, les poindre défaut de la porte d'entrée. Tu sonne d'abord plusieurs fois. « D-.. Da-aan ! » Pas de réponses, tu attends deux minutes avant de recommencer et de l’appeler. Il devait être là, il devait te répondre. « Da-aan, i-.. i-il ple.. i-il pa-..ait o.. o-oove o-ov-..ve-re ! » Toujours rien. Finalement il ne dort peut-être pas ici ce soir, finalement, il est peut-être ailleurs avec ses amis ou une autre personne. Tu devrais être content s'il se trouvait dans les bras d'un autre mais pour ton bébé-chat c'était différent. « Da-aan ... » Tu appuie ton front contre la porte en fermant les yeux, quelques larmes coulant sur tes joues. Tu veux pas qu'il arrive quelque chose à Elios ...

copyright acidbrain

_________________
Je t'aime tellement mais je préfère vivre le coeur brisé que tu faire subir les conséquences et ma vie. Tu mérite tellement mieux que moi, moi je suis juste destiné à t'aimer dans l'ombre et te laisser partir. Et pourtant, tu es ma vie. Tu es ma moitié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
member ◊ cute little coral

messages : 751 pseudo : ALLES avatar + © : Luke Hemmings (WILD HEART.)


âge : Vingt-deux ans.
statut civil : Malheureusement célibataire.
job/études : Etudiant vétérinaire, bosse bénévolement dans un refuge pour animaux.
MessageSujet: Re: Help me, get my feet back on the ground ~ Aydan   Mar 30 Aoû - 11:31

gabriel ∞ aydan
Il était déjà difficile d’extirper Aydan du lit à une heure raisonnable, alors à quatre heures du matin… Quand on sonna à la porte il se réveilla en sursaut et crut d’abord à une hallucination. Mais ça recommença encore et encore... A croire qu’on était vraiment pressé de le voir ! A moins que ça ne soit pour Oscar. Se disant qu’il irait forcément ouvrir à sa place à un moment ou à un autre, il ne bougea pas. Avant de se rappeler qu’Oscar n’était pas là cette nuit… Et merde, pas le choix. Il poussa un soupir, maudit la personne qui le dérangeait à cette heure et se leva péniblement. Chez Aydan le sommeil c’était comme la bouffe, c’était sacré. D’autant qu’il devait se lever tôt pour aller au refuge demain… autant dire que c’était plus que compromis maintenant.
Une fois debout il enfila rapidement un t-shirt et déplaça sa carcasse toute endormie jusqu’à la porte. Il ouvrit sans même penser à regarder par le judas et découvrit un Gabriel à l’air désespéré, accompagné de son petit chat. Aydan se frotta les yeux comme pour s’assurer qu’il n’était plus en train de rêver. « Gab, qu’est-ce que tu fais là… ? » Il suffit d’un regard de Gabriel en direction du chat pour que Dan comprenne. Il devait avoir un problème pour que le barman se soit déplacé à cette heure-là – et surtout pour qu’il vienne le voir lui. « Okay je vois… entre. »

Il fut rapidement accueilli par les chats d’Aydan, probablement curieux de voir le nouvel arrivant. « Allez jouer ailleurs. » grommela le blond pour les empêcher de trop s’approcher d’Elios. Il prit la couverture dans ses bras et le posa finalement sur la table de la cuisine pour le regarder de plus près. Gabriel ne le savait pas mais il lui mettait une immense pression sur les épaules, là. Oui, il aimait les animaux. Oui, il voulait tous les sauver. Mais il n’était pas encore vétérinaire ! Quelques années d’étude l’attendaient encore et il avait peur de donner un faux diagnostique. Surtout comme ça, en sortant du lit… et en sachant que Gabriel était juste à côté.
On lui avait appris qu’il fallait tout autant rassurer les animaux que les maîtres. Elios n’était pas turbulent, il semblait un peu endormi. Mais Gab… Aydan le voyait trépigner tout à côté. Il le regarda et attrapa sa main pour essayer de le calmer. « Ca va aller Gab. Faut pas t’en faire okay ? » Il savait que c’était plus facile à dire qu’à faire. Lui-même s’inquiétait assez vite pour ses animaux. Il relâcha sa main pour pouvoir se concentrer sur l’animal et l’observa sur toutes les coutures. Il était vraiment docile, c’était toujours plus facile comme ça ! « Je ne vois rien d’alarmant chez ton chat. Faudrait que tu me dises les symptômes que t’as remarqués… Concentre-toi pour me les dire, c’est pour Elios, tu peux le faire. »
Code by Silver Lungs

_________________


It was a big big world, but we thought we were bigger pushing each other to the limits, we were learning quicker by eleven smoking herb and drinking burning liquor. Never rich so we were out to make that steady figure — 7 years, Lukas Graham.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
member ◊ cute little nemo

messages : 174 pseudo : Evanae / Cass avatar + © : Adam Gallagher (angel dust)


âge : 23 ans
statut civil : Lié à Aydan, son amoureux, son petit-ami et son fiancé
adresse : N°0349, Milady
job/études : Barman et guitariste des Shining
MessageSujet: Re: Help me, get my feet back on the ground ~ Aydan   Mer 31 Aoû - 20:44


Aydan & Gabriel

La porte s'ouvrit devant toi, miracle. Aydan apparut tout endormi. Tu t'en voulais de lui infliger ça, de le réveiller à cette heure non conventionnelle mais tu ne savais pas vers qui te tourner et attendre le matin t'étais une idée non acceptable. Tu lui montras Elios du regard, ne sachant pas quoi dire et ne pouvant de toute façon pas parler. Tu savais qu'il comprendrait rapidement. Tu entras à sa suite et ne regarda pas les animaux de la maison, trop inquiet pour le tien. Tu lui donne avec la couverture, guettant ses gestes pour qu'il fasse preuve de délicatesse avec ton bébé-chat même si tu ne doutais pas qu'il soit doux. Tu l’observas le déposer sur la table de la cuisine avec douceur et ouvrir la couverture. Ton chat était tout patraque et ne bougeait presque pas. En général il faisait de grands câlins à Aydan quand il le voit, un peu jaloux de ton petit-ami. Tu trépignais à ses côtés, stressé, complètement inquiet. Tu t'en rongerais presque les ongles si tu pouvais. La main de Dan prit la tienne et tu lias vos doigts par réflexe, cherchant la proximité de ce geste, le réconfort. Ses mots t'atteignaient à peine mais pour Elios tu respiras un grand coup le laissant te lâcher pour observer le chat. Tu guettais le moindre de ses gestes, priant pour qu'il trouve le problème. Tu savais qu'il n'était pas encore vétérinaire mais au fond tu avais confiance, et puis, au moins son diagnostic te permettrait de savoir si c'était un minimum grave ou non et quoi faire jusqu'au matin, jusqu'à pouvoir aller à la clinique si tu en avais besoin.

Tu ne fis pas attention au coup bas qu'il venait de te faire, de t'obliger à parler pour expliquer les symptômes. Et bien trop stressé pour utiliser ton portable et écrire. « V-vo... Vo-ome. Vo-omi. » Premier mot. Et surtout la première chose que tu avais vue en rentrant après le travail. Déjà que tu avais été inquiet une bonne partie de ton service, tu t'en voulais aussi de n'avoir rien fait avant, lorsque tu avais vu que cela n'allait pas très bien. « P- pa-as me.. me-..en-gee. » Tu ne sais pas si tu es compréhensible. Le stress commence à t'envahir de nouveau et tu bouge tes mains, là tu aimerais tellement réussir à te faire comprendre. Des larmes commencent à couler sur tes yeux et tu ne sais pas quoi faire. Tu te mets à genou devant la table et regarde ton chat, tu es incapable de l'aider, tu fais un mauvais maître. Toujours en larmes, tu pose ton front contre sa petite tête, tu le sens ronronner faiblement et ça te fais encore plus mal. Parce que t'es un incapable, parce que tu ne vaux rien. La brûlure sur les côtés se fait sentir. T'as besoin de nouvelles marques, de nouvelles réprimandes. Mais t'es pas chez toi, tu peux pas le faire. Sauf si … Nan. Tu vas pas laisser Elios tout seul, tu fais assez de dégâts comme ça.

copyright acidbrain

_________________
Je t'aime tellement mais je préfère vivre le coeur brisé que tu faire subir les conséquences et ma vie. Tu mérite tellement mieux que moi, moi je suis juste destiné à t'aimer dans l'ombre et te laisser partir. Et pourtant, tu es ma vie. Tu es ma moitié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
member ◊ cute little coral

messages : 751 pseudo : ALLES avatar + © : Luke Hemmings (WILD HEART.)


âge : Vingt-deux ans.
statut civil : Malheureusement célibataire.
job/études : Etudiant vétérinaire, bosse bénévolement dans un refuge pour animaux.
MessageSujet: Re: Help me, get my feet back on the ground ~ Aydan   Dim 4 Sep - 13:46

gabriel ∞ aydan
A la SPA, les bénévoles avaient des consignes très strictes concernant l’adoption. Ils devaient s’assurer que le futur propriétaire était capable de subvenir aux besoins d’un animal, qu’il réalisait bien les coûts sur le long terme, qu’il était capable de faire avec le passé de celui qu’il adopterait. Ils avaient aussi pour mission de faire une petite visite de contrôle quelques semaines après l’adoption pour s’assurer que tout allait bien. On leur apportait des animaux qui avaient souffert et qui méritaient une meilleure vie, alors tout le monde ne pouvait pas prétendre à l’adoption. Gabriel avait semblé être un maître parfait pour Elios. Le feeling était vite passé entre eux et Aydan avait tout de suite su qu’il n’y aurait pas de problèmes pour eux deux. Et ce soir, impossible de douter de l’amour que portait Gab à ce petit chat, quand on le voyait en train de pleurer pour lui… C’était poignant. Aydan se mordit la lèvre, contourna la table pour poser sa main sur l’épaule du garçon. « Hey… pleure pas. » Il s’accroupit près de lui et posa un baiser sur sa joue pour essayer de le réconforter. « Ton chat c’est un battant, tu le sais ça. Il t’aime beaucoup. »
Ces quelques mots firent tilt dans son esprit. Aydan se redressa et observa un peu plus le chat, tout en prenant en compte les différents symptômes observés par son maître. « Il parait que les animaux sont doués pour ressentir notre état… Depuis combien de temps il est comme ça ? » Si c’était depuis leur rupture, alors peut-être que la dépression de Gabriel y était pour quelque chose. Ou même depuis l’accident d’ailleurs, ça faisait un moment que Gab n’allait plus très bien. « Toi et moi on sait que tu ne vas pas très bien Gabriel… c’est pas un secret, ça. Elios le voit, lui aussi. Tu as moins d’entrain, tu joues peut-être un peu moins avec lui et c’est possible que ça le mine. C’est possible qu’il soit plus triste que malade. » Et sous-alimenté puisqu’il ne mangeait plus beaucoup ces derniers temps. « J’en suis pas certain, tu sais… Faudrait que tu ailles voir un vétérinaire. Mais je ne vois rien de particulier chez ton chat, comme un kyste ou une quelconque infection. Gab… J’pense qu’il va s’en sortir, okay ? Peut-être que toi aussi tu devrais songer à te soigner. Il aimerait bien retrouver son maître tu comprends… ? » Et Aydan son Gabriel. Mais il préféra s’abstenir. « Et sinon, je me dis que ça lui ferait peut-être du bien de jouer un peu avec d’autres chats. Il peut rester un peu ici si tu veux. Ils ont besoin de vie sociale eux aussi. » Mais il était certain que Gabriel ne laisserait pas son chat tout seul ici. Aydan ne faisait que proposer ses idées, à lui de les accepter ou non...
Code by Silver Lungs

_________________


It was a big big world, but we thought we were bigger pushing each other to the limits, we were learning quicker by eleven smoking herb and drinking burning liquor. Never rich so we were out to make that steady figure — 7 years, Lukas Graham.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
member ◊ cute little nemo

messages : 174 pseudo : Evanae / Cass avatar + © : Adam Gallagher (angel dust)


âge : 23 ans
statut civil : Lié à Aydan, son amoureux, son petit-ami et son fiancé
adresse : N°0349, Milady
job/études : Barman et guitariste des Shining
MessageSujet: Re: Help me, get my feet back on the ground ~ Aydan   Dim 4 Sep - 21:37


Aydan & Gabriel

La main de Aydan puis ses lèvres sur ta joue t'avaient un peu rassuré mais ce n'était pas encore totalement suffisant tant que tu ne sauras pas ce qu'à ton compagnon à quatre pattes. Tu ne sais pas vraiment répondre à sa question. L'état dans lequel il est maintenant ça doit dater d'aujourd'hui. Autrement tu te force à réfléchir malgré l'heure et la panique pour savoir depuis quand il n'est pas dans son assiette. Tu dirais plusieurs jours. Peut-être plusieurs semaines. Tu l'écrit avec tes doigt sur la table. Tu sais qu'il saura déchiffrer ce que tu as écrit, parfois cela t'arrivait d'écrire des nombres ou des lettres avec tes doigts pour répondre à ses questions et que tu avais la flemme d'utiliser la tablette ou le téléphone. Tes côtes se mettent à te gratter et par réflexe tu le fais sans penser aux conséquences. Tu veux surtout essayer de trouver ce qui aurait pu changer dans ton comportement pour que cela influence Elios. Après la rupture, il te boudait un peu mais c'était passé et il allait de nouveau mieux, non, cela était plus récent, depuis que … Depuis que tu étais dépressif. Un état dans lequel on t'avait récemment déclaré depuis ta visite à l’hôpital pour tes séances de rééducations et que Zak t'avait très clairement fait comprendre que tu faisais des conneries à cause d'une dépression. Qu'il avait aussi dit comme étant dû à ton handicap et ta rupture.

Tu écoute les commentaires et les conseils de Aydan avec attention, prenant en compte que tu ira chez le vétérinaire dès le matin et l'ouverture. Peut-être même que Aydan pourrait t'accompagner, il saurait peut-être t'aider à t'expliquer parce qu'il était certain que tu allais de nouveau panique là-bas. Par contre tu ne fais que hocher la tête lorsqu'il te demande de prendre soin de toi. Il ne sait rien et ne saura rien. Tu soupiras, considérant sa proposition. Tu n'avais jamais laissé Elios autre part plus longtemps qu'une journée, et c'était chez le vétérinaire. Cela avait beau être l'appartement de Aydan, tu ne te voyais pas laisser ton chat ici. A moins d'y être aussi. Et dans un sens cela lui ferait effectivement peut-être du bien de voir d'autres chats, surtout qu'il avait l'habitude de l’accompagner quand lui-même passait le week-end chez son copain. « D'a-..d'ac-coo-ors. » Tu te redresse en frottant ton nez sur la tête de ton chat et tu te tourne vers ton petit-ami en ta mordant la lèvre. « J.. je-e p-.. pe-eux re-re-es.. re-es-te ? » Tu espérais qu'il te dise oui. Tu serais rassuré de savoir ton chat pas très loin mais aussi si bien entouré. Et au fond, toi aussi tu en avais besoin de tout ça. Tu savais aussi que cela ferait plaisir à Aydan que tu reste ici, même si c'était pour ton chat et non réellement pour lui. Tout du moins c'était ce dont tu essayais de te convaincre.

copyright acidbrain

_________________
Je t'aime tellement mais je préfère vivre le coeur brisé que tu faire subir les conséquences et ma vie. Tu mérite tellement mieux que moi, moi je suis juste destiné à t'aimer dans l'ombre et te laisser partir. Et pourtant, tu es ma vie. Tu es ma moitié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
member ◊ cute little coral

messages : 751 pseudo : ALLES avatar + © : Luke Hemmings (WILD HEART.)


âge : Vingt-deux ans.
statut civil : Malheureusement célibataire.
job/études : Etudiant vétérinaire, bosse bénévolement dans un refuge pour animaux.
MessageSujet: Re: Help me, get my feet back on the ground ~ Aydan   Mar 6 Sep - 12:27

gabriel ∞ aydan
Aydan était à peu près certain que Gabriel refuserait sa proposition. Alors quand Gab accepta contre toute attente, il arqua un sourcil. Finalement, le blond sourit et fut ravi de voir qu’il lui faisait confiance. Enfin… C’était tout d’abord ce qu’il avait cru. Finalement, le garçon rouvrit la bouche pour demander s’il pouvait rester lui aussi. Aydan se sentit peut-être un peu vexé. D’une parce que ça voulait dire que Gabriel refusait de lui confier totalement son chat. Et de deux parce qu’il aurait aimé que Gabriel passe la nuit ici dans d’autres circonstances. Mais il ne montra pas ses états d’âme, se devant de penser à Elios avant de penser à ses sentiments à lui. Même s’il était à peu près sûr de ne jamais réussir à dormir tout en sachant Gabriel dans la pièce d’à côté. Il hocha enfin la tête pour accepter. « Bien sûr que tu peux rester. Tu vas prendre mon lit, demain je me lève tôt pour le refuge, je risquerais de te réveiller. » Il n’accepterait aucune contestation de sa part.

« Je reviens, je vais prendre mes affaires. » Il lui fit un petit sourire avant d’aller dans sa chambre prendre des vêtements pour le lendemain, son portable et une couverture pour poser le tout sur le canapé. Il sourit en voyant un de ses chats déjà dessus et le caressa juste quelques secondes, retournant vers Gabriel pour ne pas le faire trop attendre. « Voilàààà. Tout est prêt pour toi. Du coup pour demain matin… Je serais probablement parti quand tu te réveilleras. Tu connais hein, tu fais comme chez toi, y’a ce qu’il faut pour le petit-déjeuner et tout ça. J’vais pas finir tard, t’auras qu’à me rejoindre chez le vétérinaire ? Je te laisserai les clés sur la table, t’oublieras pas de me les rapporter en même temps ? » Aydan n’avait pas peur de lui laisser l’appartement, il avait confiance en Gabriel. Et puis, ça ne serait pas la première fois. « Le mieux c’est d’aller dormir maintenant… Pour ton chat je ne peux rien faire de plus pour ce soir, de toute façon je pense que tu vas le prendre avec toi dans ma chambre ? Si y’a le moindre problème tu me réveilles. Bonne nuit ? » Il s’approcha et embrassa les lèvres de Gabriel. Oups… mauvais réflexe. Il était tellement fatigué que le blond ne se rendit même pas compte de son geste.
Aydan se sentait un peu couple d’aller se coucher comme ça. Il aurait dû passer la nuit à le rassurer mais il avait déjà fait son possible en lui expliquant que ça n’avait pas l’air grave. De toute façon il connaissait Gabriel, il était têtu ce garçon. Peu importe ce qu’Aydan lui dirait, il continuerait de s’inquiéter. Et c’était tout à fait honorable de le voir aussi apeuré pour son petit animal. Dan ne s’était jamais trompé, il faisait un excellent maître. Aimant, attentif.

Une fois couché sur le canapé, il n’arriva plus à s’endormir, comme prévu. Il caressait son chat alors que ce dernier dormait désormais confortablement installé sur sa poitrine. Il aurait bien voulu être un chat. Leur vie semblait tellement moins difficile...
Code by Silver Lungs

_________________


It was a big big world, but we thought we were bigger pushing each other to the limits, we were learning quicker by eleven smoking herb and drinking burning liquor. Never rich so we were out to make that steady figure — 7 years, Lukas Graham.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
member ◊ cute little nemo

messages : 174 pseudo : Evanae / Cass avatar + © : Adam Gallagher (angel dust)


âge : 23 ans
statut civil : Lié à Aydan, son amoureux, son petit-ami et son fiancé
adresse : N°0349, Milady
job/études : Barman et guitariste des Shining
MessageSujet: Re: Help me, get my feet back on the ground ~ Aydan   Mar 6 Sep - 13:52


Aydan & Gabriel

Tu regarde Aydan s'affairer à préparer se affaires, tu l'entends à peine. Tu ne peux que hocher la tête à chacune de ses questions et tu le laisse faire. Tu sais que ta demande est un peu égoïste parce que tu ne veux pas laisser ton bébé-chat seul. Mais au fond, toi aussi tu as besoin d'être avec quelqu'un, tu es tellement fatigué. Tu sens ses lèvres sur les tiennes et à peine lorsqu'il se détourne tu poses tes doigts sur tes lèvres sans le quitter du regard. Douces et chaudes, comme toujours. Attirantes aussi. Alors tu le laisse s'allonger et devant la porte de la chambre tu le regard tristement. « Bo-bo-oon nu.. nu-uit Da-an. » Je t'aime aussi, mais je ne peux pas t'infliger ce que je suis. Tu regarde le lit et enfile le tee-shirt posé dessus, adorant la prévenance de ton homme. Il porte son odeur et au moins tu peux te débarrasser de ta chemise et ton jean, laissant le jogging de côté, tu ne le mettra que le lendemain. Tu regarde le plafond, pensant qu'au matin tu seras seul, dans cet appartement que tu connais si bien. Un retour au passé qui te fait chaud au cœur parce que ici aussi tu sais que tu es chez toi. Tu sais qu'au matin tu passeras au refuge rendre ses clefs mais tu sais aussi qu'il t'accompagnera au vétérinaire, tu n'auras pas la force d'y aller seul de toute façon.

Tu ne sais pas combien de temps tu te retourne dans le grand lit de ton petit-ami. Ex-petit-ami. Ce lit que tu connais si bien pour y avoir dormit avec Aydan, où vous avez passez des soirées torrides, des siestes crapuleuses aussi. Où tu restais dormir alors qu'il allait en cours et que tu avais la flemme de te lever. Tes côtes te démangent. Alors par réflexe tu les grattes. Au-dessus du tee-shirt d'abord. Puis en dessous, sentant les fins traits qui étaient entrain de cicatriser. Cela n'était pas suffisant. Tu devrais en avoir d'autre à cause de cette soirée. Tu attends de ne plus entendre aucun bruit, que ton hôte et amoureux soit endormit pour te lever discrètement et aller à la salle de bain. Normalement, il ne range pas ses affaires et tu sais comment il s'organise. Alors trouver ton bonheur n'est pas difficile. Alors tu pose le métal froid sur l'intérieur de ta cuisse gauche.

Une pour Elios, pour ne pas savoir s'en occuper. Une pour être venu ici alors que tu voulais laisser Aydan partir. Une pour l'avoir réveillé en pleine nuit. Une pour l'avoir laissé t'embrasser. Une parce que tu l'aime. Une parce que tu as besoin de lui. Une parce que tu es fou de lui. Une parce que tu n'es qu'un pauvre égoïste à le vouloir ainsi. Une parce que tu es un connard dans ta façon d'agir à le laisser venir et à le repousser. Une parce que tu l'aime. Une pour …

Tes yeux sont brouillé par tes larmes et ta main est tremblante alors tu ripe, la coupure est plus profonde que les autres. Normalement tu les faits juste en surface, histoire que la cicatrice ne reste pas. Mais là, tu sais que tu auras toujours une marque. Tu fini par lâcher la lame en voyant le sang couler sur tes cuisses tu plonge ta tête dans tes mains, te moquant de te foutre du sang partout. Tu te laisse aller aux sanglots. Tu es épuisé. Ce n'est pas juste de la fatigue, c'est un épuisement. Tu veux pouvoir t'allonger et dormir, pour toujours. Te laisser aller. Te reposer indéfiniment. Tu veux tellement aller mieux mais y a aucun espoir de guérison, t'es tombé trop bas pour pouvoir remonter, tu t'es fait engloutir et bientôt tu n'auras plus d'air.Tu te laisse glisser sur le carrelage pour t'allonger, toujours en larmes, tu n'arrive pas à te calmer, tu essaye simplement d'être le plus silencieux possible mais tu n sais pas si c'est le cas. Tu sens le sang couler sur tes jambes, chaud et poisseux. Chez toi tu te serais laisser aller à hurler de douleur. Ici tu ne le fais pas mais c'est limite de passer la barrière de tes lèvres. Encore des sons que tu haïs parce que tu arrive à les sortir mais les mots … Les mots eux restent bien à l'intérieur.

copyright acidbrain

_________________
Je t'aime tellement mais je préfère vivre le coeur brisé que tu faire subir les conséquences et ma vie. Tu mérite tellement mieux que moi, moi je suis juste destiné à t'aimer dans l'ombre et te laisser partir. Et pourtant, tu es ma vie. Tu es ma moitié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
member ◊ cute little coral

messages : 751 pseudo : ALLES avatar + © : Luke Hemmings (WILD HEART.)


âge : Vingt-deux ans.
statut civil : Malheureusement célibataire.
job/études : Etudiant vétérinaire, bosse bénévolement dans un refuge pour animaux.
MessageSujet: Re: Help me, get my feet back on the ground ~ Aydan   Lun 12 Sep - 22:39

gabriel ∞ aydan
Aydan se tournait et se retournait sur le canapé, agacé de ne pas trouver le sommeil. Savoir Gabriel dans la pièce d’à côté l’énervait et lui faisait de la peine. Ils n’étaient plus en couple alors ils ne dormaient plus ensemble… C’était bien la première fois qu’Aydan dormait sur le canapé alors que Gab était dans la pièce d’à côté, comme s’ils s’étaient disputés. D’autant qu’en règle générale ils avaient toujours réussi à régler les choses avant d’aller se coucher alors ça lui faisait tout bizarre. Heureusement, ses deux chats étaient là pour lui tenir compagnie ! Ils n’avaient pas voulu s’aventurer dans la chambre sans leur maître, bien qu’ils connaissent bien Gabriel maintenant. Il n’était plus venu ici depuis un moment alors il était normal qu’ils se méfient un peu.
Seulement voilà, ses chats finirent par lui fausser compagnie. Les traîtres… Aydan fit la moue et poussa un long soupire, se blottissant un peu plus contre sa couverture. Les minutes passaient, bientôt elles se transformeraient en heures et très vite son réveil sonnerait l’heure de se lever.

Un bruit finit par attirer son attention. Le blond se redressa un peu et remarqua une fine lumière qui passait sous la porte de la salle de bains. Inquiet, il décida de se lever… Et probablement qu’il aurait préféré ne rien voir et ne rien savoir. Gabriel était étendu sur le sol de la salle de bains, du sang coulant sur ses cuisses, des marques de brûlures un peu partout sur le corps. Aydan se sentit presque partir, pas loin du malaise. Des larmes vinrent vite brouiller sa vue, mais il les essuya presque aussitôt. Tu dois être fort, Dan. Il a besoin de toi. Ne le laisse pas partir, aide-le, sauve-le, aime-le… « G…G…Gab… » Les mots étaient douloureux et lui brûlaient la gorge. Il mit malgré tout un sacré moment à réagir et à s’accroupir auprès de lui pour être certain qu’il était toujours conscient. Dan suréleva sa tête pour la poser sur ses genoux et lui donna quelques petites claques – même si l’envie de lui mettre une vraie baffe était présente. Il était à la fois terrifié et en colère qu’il ait osé faire ça. D’autant que ça semblait ne pas être d’aujourd’hui… « Tu peux pas m’faire ça Gab… t’as pas le droit de t’en aller… Allez ouvre les yeux… » Un immense soulagement quand Gabriel s’exécuta. Il plongea ses yeux dans les siens et quelques larmes coulèrent bien malgré lui. « J’t’aime, t’entends ? Comme tu es… J’m’en fous que tu sois handicapé, je t’aimerais même si t’étais en fauteuil ! J’ai supporté la rupture… » Et encore, c’était beaucoup dire… « Mais jamais j’supporterais que tu t’en ailles pour de bon… J’ai b’soin de toi… » Aujourd’hui, demain, et le restant de sa vie. Il avait besoin de son Gabriel. « Je… Viens j’vais te mettre sur le lit, le temps d’appeler les urgences… » Aydan n’arrivait pas à s’énerver. Tant qu’il n’était pas sûr que tout allait bien il ne pouvait pas le faire. Mais une chose était certaine ; il n’oublierait jamais ce moment et comptait bien faire en sorte que ça ne se reproduise jamais. Aydan tenta de relever son amoureux mais eut un peu de mal. C’était comme si Gab était devenu une loque, un véritable pantin beaucoup trop lourd à soulever pour le blond. « Allez, aide-moi un peu… » J’t’en prie.
Code by Silver Lungs

_________________


It was a big big world, but we thought we were bigger pushing each other to the limits, we were learning quicker by eleven smoking herb and drinking burning liquor. Never rich so we were out to make that steady figure — 7 years, Lukas Graham.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
member ◊ cute little nemo

messages : 174 pseudo : Evanae / Cass avatar + © : Adam Gallagher (angel dust)


âge : 23 ans
statut civil : Lié à Aydan, son amoureux, son petit-ami et son fiancé
adresse : N°0349, Milady
job/études : Barman et guitariste des Shining
MessageSujet: Re: Help me, get my feet back on the ground ~ Aydan   Mar 13 Sep - 19:54


Aydan & Gabriel

Tu ouvris les yeux pour les plonger directement dans ceux emplit de larmes de Aydan. Ses beaux yeux bleus desquels tu es tombé amoureux la première fois. Ceux qui pétillent de joie et de malice, ceux qui brillent d'amour quand vous faites un corps à corps. Et maintenant ceux brisé par l'image que tu donne. Ce que tu es devenu. Tu entends ses mots d'amour, tu sens les larmes couler de tes yeux parce que tu as envie d'y répondre mais ce n'est pas possible. Parce que plus jamais tu ne pourras les lui dire. Tous ces jolis mots que tu lui chuchotais tout les jours, tous ces mots d'amour que tu disais naturellement. Maintenant que tu peux à peine prononcer. Tu le laissais faire, d'une part aucun son n'était capable de sortir de ta bouche, aucun mot mais aussi parce que ce coup qui a ripé t'avais épuisé et tu te sentais trop faible pour tenir debout tout seul. Et aussi parce que ton esprit chauffe et réfléchit comme il peut. Tu viens de faire du mal à ton petit-ami. Encore. Pour ne pas changer depuis ce putain d'accident. Et ça tu n'en peux plus. Tu ne peux plus le faire souffrir comme ça, c'est trop dur pour toi, trop difficile à supporter. Alors tu cherches la solution. Et tu l'as trouve. Tu essaie de faire ton possible pour te retenir et t'appuyer contre le mur pour marcher avec son aide. Essayant de calculer comment tu pourrais faire. Mais pour ça, faut pas que tu te vide de ton sang. C'est pas ton but non plus, de mourir, même si cela aurait du arranger tout le monde dès e début. T'es pas du genre à attenter à ta vie, c'est impensable pour toi. Mais tu peux toujours partir, t'éloigner de lui. Vous deux dans la même ville c'est pas facile, pas évident, il est normal que vous tombiez l'un sur l'autre.

Finalement tu le laisse t'allonger sur le lit et tu attrape son poignet pour écrire des lettres sur sa peau. Aide-moi. Tu ne sais pas pourquoi tu as écrit ça, ni comment il pourrait t'aider alors que tu le repousse et tu veux le laisser partir. Tu es complètement ailleurs, tu ne sais pas trop ce que tu fais mais tu attire Aydan à toi du mieux que tu peux, l'approchant au possible pour finir par combler difficilement le reste de distance et l'embrasser passionnément. Me laisse pas partir. Un de ces baisers que tu fais pour la dernière fois, un dernier qui ne sera pas suivit par d'autres. Tu passes tes mains dans ses cheveux, tu sais que tu fou du sang partout mais c'est ta dernière préoccupation. Tu veux Aydan, une dernière fois. Parce que tu es entrain de prendre une décision qui va encore une fois changer vos vies et qui sera sans retour. Retiens-moi, je t'en supplie. Tu attrape son poignet puis tu le regarde dans les yeux, écrivant les lettres une à une. N'ayant pas conscience de cette foutue situation. Tu agis égoïstement mais tu es tellement épuisé, épuisé de te battre pour le garder loin de toi. Ton idée même de quitter la ville s'envole loin de ton esprit. Tu peux pas faire ça. C'est impossible, tu en mourrais. Sors-moi de tout ça...

copyright acidbrain

_________________
Je t'aime tellement mais je préfère vivre le coeur brisé que tu faire subir les conséquences et ma vie. Tu mérite tellement mieux que moi, moi je suis juste destiné à t'aimer dans l'ombre et te laisser partir. Et pourtant, tu es ma vie. Tu es ma moitié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
member ◊ cute little coral

messages : 751 pseudo : ALLES avatar + © : Luke Hemmings (WILD HEART.)


âge : Vingt-deux ans.
statut civil : Malheureusement célibataire.
job/études : Etudiant vétérinaire, bosse bénévolement dans un refuge pour animaux.
MessageSujet: Re: Help me, get my feet back on the ground ~ Aydan   Lun 19 Sep - 22:47

gabriel ∞ aydan
Aydan faisait toujours en sorte de ne pas se laisser submerger par les mauvais sentiments. Mais ce soir… ce soir il haïssait Gabriel de lui faire subir tout ça. Il haïssait Gabriel de ne pas se battre davantage, de se laisser aller de la sorte. De ne pas lui demander d’aide et de faire le fier… D’un autre côté, ça pouvait être interprété comme un appel au secours. Après tout, le barman avait choisi de faire ça dans sa salle de bains à lui tout en sachant que Dan pourrait l’entendre, le repérer. D’accord, ça partait probablement d’une pulsion à la base mais peut-être qu’inconsciemment Gab avait voulu qu’Aydan voit ça. Pour l’aider à sortir de toute cette merde, le réprimander, l’engueuler mais surtout l’aimer encore plus fort.
Dan ne fit pas attention aux lettres qu’il dessinait sur sa peau. Les larmes lui brouillaient la vue et il était obnubilé par ce sang entre ses cuisses ainsi que les différentes marques de brûlures sur son corps. Surtout, il essayait de réfléchir à ce qu’il fallait faire dans ce cas-là… Autant dire que la situation était toute trouvée mais il avait peur que Gabriel lui en veuille d’appeler les urgences. Tant pis, il n’avait pas le choix, son amoureux avait besoin d’être pris en charge.

Le baiser que lui offrit Gabriel n’arrangeait pas les choses. Si dans d’autres circonstances il aurait été très heureux d’en avoir un, là il avait l’impression que c’était un baiser d’adieu. Alors il ne chercha pas à récupérer ses lèvres une nouvelle fois quand le contact fut rompu, il se contenta de secouer la tête. « On aura tout le temps de s’embrasser plus tard Gab… il faut… je dois… je dois appeler une ambulance… Promis je te laisse pas, je t’accompagne à l’hôpital et je veillerai toute la nuit s’il faut… » Il attrapa sa main, y déposa un petit baiser et la serra fort contre la sienne. Oui, il devait aller au refuge demain. Et il irait probablement même s’il ne dormait pas de la nuit à cause de cette histoire – parce qu’il s’était engagé et pour demander des conseils pour Elios par la même occasion. Merde, Elios… Il y repensa à l’instant. « Ton chat va pas pouvoir nous suivre tu sais, il va rester ici avec les miens… promis je l’emmène au véto demain, on va prendre soin de lui pendant que les médecins prennent soin de toi… » Il essayait de le rassurer. Aydan exagérait peut-être un peu les choses, Gabriel n’était pas en train de mourir. Mais tout ce sang, ces larmes, cette envie de se faire du mal… Il finirait par en arriver là s’il n’agissait pas maintenant c’était certain.

Il alla prendre son téléphone en vitesse et revint vers lui pour ne pas le laisser seul trop longtemps. Il reprit sa main et téléphona tout près de lui, leur disant de faire au plus vite.
« Promis je reste avec toi. » répéta le garçon. Il respira un bon coup pour se calmer et retrouver un peu de sang-froid. « Ils vont arriver… tu tiens le coup hein… »
Code by Silver Lungs

_________________


It was a big big world, but we thought we were bigger pushing each other to the limits, we were learning quicker by eleven smoking herb and drinking burning liquor. Never rich so we were out to make that steady figure — 7 years, Lukas Graham.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
member ◊ cute little nemo

messages : 174 pseudo : Evanae / Cass avatar + © : Adam Gallagher (angel dust)


âge : 23 ans
statut civil : Lié à Aydan, son amoureux, son petit-ami et son fiancé
adresse : N°0349, Milady
job/études : Barman et guitariste des Shining
MessageSujet: Re: Help me, get my feet back on the ground ~ Aydan   Dim 25 Sep - 23:59


Aydan & Gabriel

Tu écoute Aydan te rassurer, tu sens sa peur de te perdre. La même peur qu'il a eût quand tu t'es réveillé à l’hôpital après ton coma. Tu veux le rassurer, tu caresse sa joue avec un pauvre sourire. Tu sais qu'il est prêt à tout sacrifier pour toi. Il est amoureux, trop peut-être, car il te fait passer avant son propre bien-être. Toi aussi tu es comme ça avec lui mais là... Tu sais qu'il est encore plus attentionné depuis ton accident, encore plus aux petits-soins. Et tu regrette de ne pas pouvoir le lui rendre, d'avoir autant besoin de lui. Reste. Tu n'as jamais eût de problèmes avant, à gérer tes émotions, ton contrôle de toi mais depuis ton accident, c'est comme si tu ne pouvais qu'être le spectateur de ta propre vie, ta tête partant dans tout les sens, un jour bien, un jour au plus mal, ne pouvant rien faire d'autre que de te subir toi-même et de te laisser tomber dans cette phase de pré-dépression. C'est ça qui a conduit à votre rupture, à ta rupture parce qu'il est clair pour toi que Aydan n'a pas rompu, qu'il s'accroche à toi, à vous deux, à votre amour. Et ce qui fait que tu veux le laisser partir, parce que tu n'arrive plus à gérer ta vie seul et que tu ne veux pas d'aide. T'as jamais voulu d'aide. Reste. Tu sais pas demander de l'aide. Tu ne veux pas paraître miséreux et attirer la pitié. Alors maintenant t'es en phase de dépression. Pour toute la merde que tu as faite, pour ce que tu fais subir à ton amoureux. Et tu voudrais changer tout ça, tu voudrais que ça redevienne comme avant, que vous soyez de nouveau ensemble. Tu laisse ton petit-ami passer cet appel, d’habitude tu aurais crisé, tu te serais énervé parce que tu n'aime pas aller à l’hôpital, aller chez le médecin, jamais. Mais là tu le laisse faire parce que toi aussi tu as peur, tu as légèrement fait une connerie et tu sais que tu as besoin de soins. Reste. Lorsqu'il raccroche tu prends à nouveau son poignet et tu pose ta main sur sa joue, les larmes aux yeux. Tu t'en veux tellement. Tu tourne son poignet pour toucher la peau fini à l'intérieur, et tu trace des lettres. Pour qu'il reste, pour te faire pardonner, parce que tu l'aime. Tu écris tes suppliques, tes preuves d'amour, tes 'je t'aime', son prénom, tout ce qu'il te passe par la tête et que tu ne peux dire.

Dan...

Tu fini par le tire un peu plus à toi et te redresser un peu sur les oreillers, tu te déplace pour lui laisser un espace et l'oblige à venir prêt de toi, à s'allonger à côté de toi. Tu n'as pas beaucoup de force, tu es trop épuisé pour faire quoi que ce soit. Tu pose ta main sur sa joue et tu viens vers lui pour déposer tes lèvres sur les siennes dans un baiser tendre et doux. Tu te sens mieux pour le moment, plus libéré malgré le mal que tu fais autour de toi. Peut-être que si Aydan arrive à te supporter ainsi, avec tes hauts et tes bas, ta dépression, tu pourrais peut-être revenir auprès de lui sans avoir mauvaise conscience de lui infliger ça. Le baiser prend doucement plus de passion, tu lui montre que tu l'aimes toujours, que tu crèves d'amour pour lui. Tu sais pas s'il est assez fort pour vous deux, mais peut-être que oui, peut-être qu'il saura te gérer. Tu gémis légèrement dans le baiser, tu veux le retrouver, mais la fatigue prend le dessus, ces derniers jours ont été tellement difficile pour toi, trop difficile, au point que tu n'en dormais plus. Tes yeux finissent par se fermer alors que tu murmure sans un bruit son prénom, encore une fois.

Aydan. Je t'aime.

Tu ouvres grand les yeux en sentant que quelque chose n'allait pas. Tu tourne un peu la tête pour voir ce que ta main touchait. Tu tombe sur le visage endormit de Aydan, sa tête posée prêt de ta main qu'il serre dans la sienne. Tu vois les cernes sous ses yeux, preuve de sa nuit que tu lui as volé. Des larmes coulent sur tes joues quand tu penses au mal que tu viens de lui faire. Tu t'en veux terriblement d'infliger ça à ton petit-ami.

copyright acidbrain

_________________
Je t'aime tellement mais je préfère vivre le coeur brisé que tu faire subir les conséquences et ma vie. Tu mérite tellement mieux que moi, moi je suis juste destiné à t'aimer dans l'ombre et te laisser partir. Et pourtant, tu es ma vie. Tu es ma moitié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
member ◊ cute little coral

messages : 751 pseudo : ALLES avatar + © : Luke Hemmings (WILD HEART.)


âge : Vingt-deux ans.
statut civil : Malheureusement célibataire.
job/études : Etudiant vétérinaire, bosse bénévolement dans un refuge pour animaux.
MessageSujet: Re: Help me, get my feet back on the ground ~ Aydan   Lun 3 Oct - 17:41

gabriel ∞ aydan
La nuit avait été longue. Aydan n’avait trouvé le sommeil que tardivement lorsque le médecin lui avait assuré que Gabriel allait bien. Il avait failli s’énerver plusieurs fois contre ce pauvre gars en blouse blanche, lui qui était pourtant si positif et si calme en temps normal. Il n’avait pas aimé sa façon de prendre les choses à la légère et ses sous-entendus sur l’état psychologique de son petit-ami. De plus, il avait voulu renvoyer Aydan chez lui mais ce dernier s’était débattu corps et âme pour avoir le droit de rester dans la chambre. Il n’aurait pas pu laisser Gabriel tout seul ici, il avait promis de le suivre. Comme la première fois. D’ailleurs, le blond s’était montré tout autant désagréable avec ce même médecin lors de son premier accident. Il avait espéré ne plus jamais revenir ici mais Gabriel en avait décidé autrement.
Dan ne s’était pas rendu compte qu’il vivait les choses aussi mal. Il s’en était vaguement douté… Mais il fallait dire que les distances qu’avait instaurées Gabriel entre eux deux les avaient tenu à l’écart trop longtemps pour qu’il ne puisse l’aider. Aussi, même si Dan avait souhaité le faire, il n’aurait pas pu. Il s’en voulut malgré tout de ne pas s’être montré suffisamment insistant.

« Je t’aime Gab… » avait-il murmuré plusieurs fois, même s’il savait que son homme ne l’entendait pas. Il s’était finalement endormi sans s’en rendre compte, tout près de Gabriel. Sa main dans la sienne, quelques larmes sur sa joue.
Un beau rêve l’avait accompagné le reste de cette triste nuit. Il s’était revu en couple avec Gabriel, à se comporter tous les deux comme de vrais amoureux. Quand il ouvrit les yeux, la réalité le rattrapa. Il remarqua leurs mains toujours enlacées, puis la chambre d’hôpital. Dan se redressa doucement et grimaça en sentant la douleur dans son dos, due à sa position assez peu confortable. Un doux sourire étira ses lèvres quand il vit les yeux de Gab ouverts. Sourire qui s’effaça presque aussitôt alors qu’il remarqua les larmes. Il s’approcha doucement et passa son pouce dessus pour les faire disparaître. « Hey. » Il n’avait pas le cœur de l’engueuler. Pas quand il le voyait en train de pleurer comme ça… « Pleure pas. Tout va bien. Tu es en vie, moi aussi. » Il embrassa sa main plusieurs fois. « Plus de peur que de mal… Par contre… t’avises jamais de me refaire ça hein ? » Il lui fit une moue toute triste. « J’ai une question… Je… quand on était ensemble, après ton accident, est-ce que je te rendais encore un peu heureux ? Est-ce que j’y arrivais ? Parce que là tu ne l’es plus du tout… Alors je ne comprends pas que tu ne veuilles pas me donner une autre chance. On a la possibilité d’être heureux tous les deux… »
Code by Silver Lungs

_________________


It was a big big world, but we thought we were bigger pushing each other to the limits, we were learning quicker by eleven smoking herb and drinking burning liquor. Never rich so we were out to make that steady figure — 7 years, Lukas Graham.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
member ◊ cute little nemo

messages : 174 pseudo : Evanae / Cass avatar + © : Adam Gallagher (angel dust)


âge : 23 ans
statut civil : Lié à Aydan, son amoureux, son petit-ami et son fiancé
adresse : N°0349, Milady
job/études : Barman et guitariste des Shining
MessageSujet: Re: Help me, get my feet back on the ground ~ Aydan   Lun 3 Oct - 22:37


Aydan & Gabriel

Les doigts de Aydan caressaient tes joues alors qu'il essuyait tes larmes. Tu fis un signe négatif de la tête. Tu le feras plus jamais de ta vie. Tu as eût trop peur et tu lui as fais trop de mal. Difficilement tu fouille les poches de son pantalon pour en sortir son téléphone. Tu te mords la lèvre en voyant la photo de fond d'écran. Vous deux. Tu ouvre le traitement de texte et commence à taper des mots, les doigts tremblants. Oui. J'étais heureux à tes côtés, je le suis toujours, je le serais à jamais, heureux avec toi. Et ça ne changera jamais, tu sais qu'à ses côtés tu es bien, tu seras toujours bien. Tes doigts retrouvent facilement leur habilité à écrire, tu laisse les mots glisser sous le contact de la technologie comme si cela coulait sur tes lèvres. Il ne manquerait plus que le son. C'est pas toi Dan. C'est moi... C'est toi qui pose problème. Toi qui fait une dépression. Toi qui deviens fou. Tu le sais que quelque chose colle pas avec toi, un moment tout va bien, tu es heureux, tu es toi, l'instant d'après tout s'embrouille dans ta tête et tu perds le contrôle. J'ai un problème, je suis pas débile. Un problème qui se nomme dépression, ou alors folie ? C'est ça, peut-être que tu es fou finalement et que c'est l'accident qui t'a découvert cette tare. Et je te cause assez d'ennuis, tu as déjà beaucoup de choses à faire, tes études, le refuge. Je eux pas être un poids pour toi. Tu as déjà employés ces mots et tu sais qu'il va les refuser alors tu en emploies d'autres, les vrais, ceux que tu voulais qu'il comprenne seul mais qu'il n'a pas su comprendre. Tu veux lui faire comprendre que tu veux te débrouiller seul et qu'il ne soit pas là, toujours à t'aider en dépit de ce qu'il est entrain de faire. Je veux pas que tu rentres et que tu m'aide à faire à manger alors que je galère à tenir une fourchette dans la main. Je veux pas que tu t'occupe de faire les choses à ma place parce que mes mains ont décidées de ne pas être coopérative. C'est dit. Tu n'oses pas regarder Aydan. Tu n'oses pas croiser son regard perdu. Tu sais qu'il veut bien faire et tu l'en remercie pour ça mais pour toi c'est trop, ça te rends dépendant de lui et cette sorte de dépendance finira par avoir ta peau.

Je veux... Tes pensée se mélangent. Tu regarde Aydan, une main écrivant, l'autre prenant la sienne. Tu sers ses doigts entre les tiens. Le sentir si proche de toi te fais tellement de bien que tu en oublierais presque ta folie. Je veux que ça redevienne comme avant... Moment de lucidité parmi ton quotidien actuel. Tu finis par craquer, par lui avouer tes ressentiments, tes peurs. Celle de te perdre parmi toutes ces merdes, celle de le perdre lui. Alors tu lui dit une partie de ton mal. Parce que vous avez besoin de parler, tu as besoin de lui parler, d'arrêter de lui cacher ton mal-être constant, parce que tu veux que son sourire, le vrai, celui qu'il t'offre te remplisse de bonheur. Je veux plus être handicapé Dan... Je peux plus... ça va finir par me tuer, je suis plus capable de rien faire normalement, les gens me regardent avec dégoût, ils te regardent avec pitié. Tu les voyais toi ces regards, tu sais aussi que ton petit-ami s'en moquait totalement mais tu ne voulais pas que tes problèmes lui retombent dessus.

Tu tape les derniers mots à une vitesse folle, ripant sur les touches. Alors que tu t'es redressé dans le lit fin d'être plus proche de lui et de pouvoir le toucher plus facilement, sa main, son bras, son visage. Tu te dépêche d'écrire et à peine ta phrase finie tu abandonne le téléphone dans ses mains, lui laissant à peine le temps de lire. Je veux plus être handicapé, je veux qu'on soit comme avant... Tu poses tes mains sur ses joues et le tire à toi pour l'embrasser amoureusement. Tes mains glissent dans son cou pour l'une sur son torse pour l'autre. Tu le veux. Tu le veux tellement. Comme avant. Les larmes coulent sur tes joues et se mêlent au baiser mais tu ne t'arrête pas pour autant. Tu t'allonge de nouveau sur le lit en l’entraînant avec toi. « Da-an... » Tes mains cherchent l'accès à sa peau, tu passe sous ses vêtements, tu le colle encore plus à toi alors que les larmes coulent plus fort. Tu n'as jamais autant pleuré. « Je-e t'a-aim-ee... » Tu finis par mettre ta tête dans son cou et te laisser aller à tes sanglots, tes mains s'accrochant à Aydan comme à une bouée, serrant sa peau entre tes doigts, le griffant sûrement alors que tu fais une crise de nerfs, de dépression. Il faut qu'il t'aide mais tu sais pas comment il pourrait faire parce que oui, il te rend plus heureux que jamais mais tant que tu es comme ça, rien n'ira. Il peut uniquement être patient et supporter tes hauts et tes bas. « No-ou- de-eu-ux... Ens-en-se-embe. »

copyright acidbrain

_________________
Je t'aime tellement mais je préfère vivre le coeur brisé que tu faire subir les conséquences et ma vie. Tu mérite tellement mieux que moi, moi je suis juste destiné à t'aimer dans l'ombre et te laisser partir. Et pourtant, tu es ma vie. Tu es ma moitié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
member ◊ cute little coral

messages : 751 pseudo : ALLES avatar + © : Luke Hemmings (WILD HEART.)


âge : Vingt-deux ans.
statut civil : Malheureusement célibataire.
job/études : Etudiant vétérinaire, bosse bénévolement dans un refuge pour animaux.
MessageSujet: Re: Help me, get my feet back on the ground ~ Aydan   Sam 8 Oct - 18:22

gabriel ∞ aydan
Aydan n’avait toujours vécu que pour les autres. Il s’occupait d’eux, les écoutait, les consolait. C’était totalement naturel chez lui de se mettre de côté. Alors très sincèrement, prendre soin de Gabriel, il l’avait toujours fait. Avec amour. D’accord, son accident l’avait rendu un peu plus dépendant au blond et ils prenaient parfois plus de temps à faire des choses simples ensemble. Mais Dan s’en fichait, parce qu’il voulait être utile pour son amoureux et lui prouver que, même handicapé, c’était l’homme de sa vie. Alors s’il devait prendre une matinée de congé pour l’emmener quelque part, l’aider à faire quelque chose, c’était sans problème. Dan avait toujours adoré ses études mais pour Gabriel il pouvait très honnêtement les mettre de côté un petit temps. Pas les arrêter, mais prendre comme une année sabbatique et se remettre tranquillement de cet événement tragique tous les deux. Il n’avait pas encore proposé cette idée à Gabriel. Ou plutôt il n’en avait pas eu le temps. Mais de toute façon le barman n’aurait jamais accepté ça.

Il avait mal au cœur quand Gabriel disait ne plus vouloir être handicapé. Malheureusement, Aydan ne pouvait rien faire à ça… Si ce n’était lui dire encore et encore qu’il s’en fichait, lui, et qu’il l’aimait tout autant qu’avant – voire plus. « Et moi je te regarde comme avant. Avec amour, comme je l’ai toujours fait. Je sais que c’est pas suffisant, que ça ne te guérira pas. Mais la vie nous a joué un sale tour, elle t’a joué un sale tour. Tu n’es pas tout seul dans cette épreuve… Je suis avec toi. Et ton chat, aussi. » Il sourit tristement. En parlant du chat… Dan avait promis de l’emmener chez le véto ce matin, il attendrait que Gab se sente un peu mieux pour y aller. En attendant, les deux siens devaient bien prendre soin de lui !

Le baiser fut comme une libération. Aydan était tellement en manque de ses lèvres, de tout ce qu’il était… Il savait qu’il n’aurait pas dû en profiter, qu’il aurait plutôt dû le repousser car Gab n’était pas dans son état normal. Mais il n’y parvint pas et se laissa aller à son baiser, un peu surpris toutefois quand le garçon l’entraîna sur le lit. Chaque larme lui fendit un peu plus le cœur. Cela dit, c’était bien que ça sorte. Il le fallait. Il serra donc Gabriel contre lui et caressa doucement son dos le temps qu’il se calme. « Ca va aller… Moi aussi, je t’aime. » Depuis l’accident, chaque moment où il entendait le son de sa voix était unique. C’était tellement peu souvent… « Ca peut redevenir comme avant… On peut redevenir comme avant toi et moi. » Il embrassa son front puis ses lèvres. Finalement, sans réfléchir, il sortit : « Gab… épouse-moi. » Ca faisait tellement de temps qu’il en rêvait ! Lui demander ça, c’était un peu comme un suicide car il y avait peu de chance que Gabriel n’accepte. Mais il n’avait pas su retenir les mots… Il le voulait pour toute la vie. Son homme. Son mari ?
Code by Silver Lungs

_________________


It was a big big world, but we thought we were bigger pushing each other to the limits, we were learning quicker by eleven smoking herb and drinking burning liquor. Never rich so we were out to make that steady figure — 7 years, Lukas Graham.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
member ◊ cute little nemo

messages : 174 pseudo : Evanae / Cass avatar + © : Adam Gallagher (angel dust)


âge : 23 ans
statut civil : Lié à Aydan, son amoureux, son petit-ami et son fiancé
adresse : N°0349, Milady
job/études : Barman et guitariste des Shining
MessageSujet: Re: Help me, get my feet back on the ground ~ Aydan   Mer 12 Oct - 23:01


Aydan & Gabriel

Soirée merdique, enfin nuit merdique, vu l'heure qu'il devait être. Elios malade comme pas possible, crise de nerf, de stress puis de panique, ta punition, l’hôpital, Aydan. Un gros foutoir dont tu te serais bien passé évidement. Mais peut-être que tu en avais besoin de ce foutoir, pour y voir plus clair, pour montrer à l'homme que tu aimes que oui, tu veux le libérer de toi pour son propre bonheur mais que tu as plus que jamais besoin de lui à tes côtés avant de faire une réelle connerie irrémédiable. « Da-an... » C'est quand tu finis par craquer littéralement qu'il se mets à te parler, du fond de son cœur, des mots qu'il t'a déjà dit des milliers de fois alors que tu commençais à t'éloigner, des mots que tu n'entendais pas auparavant, des mots plus profonds que vos sentiments. « Da-an... » Et puis tu entends ces deux mots à la suite de ton prénom. Deux petits mots qui pourraient être insignifiant mais qui font faire des loupés à ton cœur, affolant un peu la machine à laquelle tu es reliée.
Tu hoche la tête, tu cherche tes mots, non pas parce que tu ne peux pas les dire mais plutôt parce que tu ne les trouves pas. Tu ne sais même pas penser correctement. Alors tu l'attrape par les épaules et tu fonds sur ses lèvres dans un baiser passionné comme jamais. Tu veux te fondre en lui pendant le baiser, tu veux lui donner tout ton amour, tu le veux tiens. Au diable tes résolutions de vouloir l'écarter et de vouloir sombrer seul, au diable ta peur de le détruire avec toi.

Il t'a dit ces mots. Il t'a... Il t'a demandé en mariage bordel !

Tu l'embrasse encore et encore, pleurant de joie cette fois-ci alors que tes mains se font plus pressantes sur sa peau, l'approchant de toi, le touchant où tu le pouvais, ton esprit s'embrouille et tout bourdonne pendant cette étreinte sulfureuse. Tu finis par le lâcher et poser tes mains sur ses joues en collant ton front au sien. « Ou.. Ou-ui. T-toi e-et mo-oi. » Tu poses un doigt sur ses lèvres avant de le laisser parler. Tu attrape la tablette abandonnée à côté de vous et tu écris lentement cette fois, cherchant les bons mots. Ton cœur battait à la folie dans ta poitrine, tu es presque certain de faire un arrêt cardiaque tellement tu es emplit de joie, de bonheur et d'amour pour Aydan. En tremblant tu lui tends l'appareil, le regardant pour voir ses réactions. Je demande juste une faveur. Tu sais d'avance qu'il te l'accordera. Parce qu'il t'aime. Parce qu'il fera tout pour t'avoir à ses côtés comme tu l'étais avant ça. Permets-moi de me laisser du temps. Tu sais que ces mots peuvent être mal interprétés, qu'ils pourraient le blesser. Tu le vois d'ailleurs se tendre, c'est presque imperceptible, seul ceux qui le connaissent sur le bout des doigts pourraient le voir. Toi en l’occurrence. Avec douceur tu poses une main sur les siennes, tapant habilement de l'autre avec un petit sourire sur tes lèvres. L'un des rares ces temps-ci. J'aimerais être capable de pouvoir refaire certaines choses pour pouvoir t'épouser. Comme être capable de m'occuper de toi. De nous. Comme avant. Tu ne prends pas la peine de préciser que tu vas te donner un objectif pour que Aydan puisse te passer la bague au doigt pour toujours. Certes ce n'est pas très fair-play, surtout après ce qu'il fait pour toi et ce que toi tu lui fais subir. Mais tu sais que c'est nécessaire pour toi, pour lui et pour votre avenir ensemble.

Tu reprends une dernière fois la tablette entre tes deux mains écrivant les mots avec soin et hésitation. Tu connais la réponse mais tu as besoin de l'entendre une dernière fois, parce que le fait qu'il t'ai fait sa demande change la donne. Et aussi... Tu es sûr de ce que tu veux ? Tu es sûr de me vouloir avec tout mes problèmes ? Tu respire plus vite alors que tu le laisse lire plus longuement que nécessaire. Tu sais pas vraiment ce qu'il lui est passé par la tête, et puis, vos âges viens s'insinuer dans tes réflexions. Vous êtes encore si jeune. Mais cela importe peu au fond, parce que tu l'aimes et tu sais que tu ne veux que lui.

Une fois les choses mise rapidement au clair, tu ne peux te retenir de profiter de votre nouveau statut. Tu l'embrasse à nouveau en le collant à toi, cherchant à l'avoir toujours plus proche, à rattraper tes erreurs de l'avoir éloigné. Parce qu'il t'a manqué. Il t'a manqué comme jamais et que plus jamais tu ne le laissera s'éloigner de toi, sous aucun prétexte. Après tout, maintenant, il est ton fiancé. Je t'aime Aydan Stokes.

copyright acidbrain

_________________
Je t'aime tellement mais je préfère vivre le coeur brisé que tu faire subir les conséquences et ma vie. Tu mérite tellement mieux que moi, moi je suis juste destiné à t'aimer dans l'ombre et te laisser partir. Et pourtant, tu es ma vie. Tu es ma moitié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Help me, get my feet back on the ground ~ Aydan   

Revenir en haut Aller en bas
 
Help me, get my feet back on the ground ~ Aydan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Laughing Out Loud :: Biarritz, France :: Iraty :: habitations-
Sauter vers: