Partagez | 
 

 we only see what we want to see (w/ maïa)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité

MessageSujet: we only see what we want to see (w/ maïa)    Jeu 28 Juil - 19:59

tôt ce matin dans les environs de sept heures, tu as vu celle qui t'as mise au monde. tu venais d'ouvrir les yeux, encore collés par la fatigue dont t'arrivais pas à te débarrasser, et alors tu l'avais vu, juste là, assise au bord du lit et penchée sur toi. pour être honnête tu t'attendais vraiment pas à la voir, pas après toutes ses années sans aucunes nouvelles de sa part. et pourtant soudainement elle avait sourit et ouvert ses bras, comme si elle attendait que tu viennes te blottir dedans de la même façon que lorsque tu étais petite. bien sûr t'avais hésité quelques secondes, tu trouvais ça plutôt étrange en réalité ce regain d'intérêt, et puis finalement t'étais venue te coller doucement à elle. c'est ta mère après tout, il te reste plus grand monde à part elle. mais c'était trop beau pour être vrai tu le sais maintenant, et après l'avoir entendu prononcer quelques mots, « tu ne pouvais pas être normale comme tous les autres? » elle avait finalement disparue alors que tu te réveillais en sursaut dans ton lit. c'était un simple cauchemar certes, mais de ceux qui parviennent à te tirer quelques larmes tout de même. quelle naïveté que de croire que ta mère pourrait réellement t'accepter telle que tu es. tu essuies les larmes qui perlent sur tes joues d'un revers de la main, et tu te lèves pour venir ouvrir la fenêtre de ta chambre. il fait beau, et les rayons du soleil qui trouvent le chemin vers ta peau te font un bien fou. tu souris, tu ne veux pas que la vision de ta mère te gâche la journée. tu décides de te faire un petit-déjeuner copieux, à base de trucs salés parce que t'adores ça, et tu dévores ça dans ton canapé, devant la télé. oui t'es grande t'as vingt deux ans, mais les dessins animés auront toujours une place spéciale dans ton cœur. et puis finalement tu restes là jusqu'à onze heures, heure à laquelle tu décides de sortir faire un tour. tout de suite tu penses au marché pas très loin, t'as eu ta paie hier alors tu peux te permettre d'acheter quelques fruits et légumes pas trop chers. tu te prépares rapidement, pas la peine de te mettre sur ton trente et un pour faire un peu de courses, et puis tu t'en vas en claquant la porte. une fois là-bas tu sais plus où donner de la tête, il y a des petits stands partout que t'aimerais voir. t'arrives à la première intersection et tu hésites, gauche? droite? finalement c'est la silhouette d'une jeune femme qui te pousse à choisir la gauche. au début t'es pas certaine de qui tu vois, et puis quand t'arrives à sa hauteur tu reconnais la demoiselle. il s'agit de la copine de jude que t'as déjà croisé par hasard et qu'il t'a présenté rapidement. tu sais que la demoiselle est enceinte, ça se voit d'ailleurs, et quand tu l'as vois galérer avec ses sacs, t'es obligée de venir l'aider. « bonjour! » que tu lances d'abord pour pas l'effrayer. « tu te rappelles de moi? alaska, l'amie de jude. » un sourire s'installe sur tes lèvres et tu baisses les yeux sur les sacs qu'elle tient difficilement. « je t'ai vu avec tous tes sacs, je me suis dis que peut-être tu voudrais de l'aide? pour pas trop te fatiguer. » tu tends une main vers maïa, en espérant qu'elle veuille bien de ton aide.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
member ◊ cute little nemo

messages : 100 pseudo : HYA, pauline avatar + © : hailee steinfeld (c) azel.apy


âge : vingt et un dans... un mois.
statut civil : en couple avec jude.
adresse : saint charles depuis peu.
job/études : tromboniste, mais bientôt maman.
MessageSujet: Re: we only see what we want to see (w/ maïa)    Mer 10 Aoû - 16:29

.


tu marches dans la rue, allure un peu fantomatique dans les rues de biarritz. t'as décidé de faire les courses, ce matin. t'avais rien à faire d'autre, de toute manière. et puis il était temps. encore un peu et puis t'avais plus que du riz à manger. t'as de la chance, t'es pas loin du centre ville et aujourd'hui c'est le marché. t'as pas besoin de faire trop d'effort, ni de prendre la voiture, donc faire de l'exercice. quand t'arrives enfin devant les premiers stands avec tes sacs vides tu soupires. ça y est, t'y es. tu vas pouvoir te reposer cinq minutes avant de continuer ta course lente. t'es une tortue, maïa, mais ta carapace est sur le ventre, et elle est fragile. tu la portes, ça devient dur, t'as mal, mais tu veux y arriver. tu dois arriver à faire tes courses. seule. t'as besoin de te prouver que t'es encore capable de faire ça, avec ton ventre énorme. tu commences à faire ton marché, lentement, doucement, à ton rythme plutôt lent. tu compares les prix, comme d'habitude. les fruits, les légumes, c'est bon. tout ça se bouscule dans tes sacs, et bientôt c'est plusieurs fardeaux que tu transportes. c'est lourd. t'avances encore un peu, t'as pas fini, il te reste le poisson, ou la viande. tu sais pas quoi choisir. t'aimes le poisson, mais jude préférerait la viande. t'optes pour la viande. en plus, le boucher n'est pas d'humeur massacrante comme à chaque fois, cette fois-ci c'est le poissonnier. tu regardes ce qu'il y a dans la vitrine. bon. allons-y pour un gigot d'agneau. pendant qu'il te l'emballe tu cherches ton porte monnaie. il est tombé au fond du sac, va falloir que tu fasses de la plongée sous légumes. génial. tu le trouves enfin, et quand tu tournes la tête vers la rue, tu vois une tête connue qui se ballade dans les rangs. alaska. qu'est-ce qu'elle fait là ? tu reviens au monsieur et à ta viande, tu le paies et tu te diriges droit vers le fromage. t'essaies de pas voir la brune qui est à quelques étalages de toi. qui se dirige vers toi. tu te concentres sur ta trajectoire, priant pour ne pas trébucher ou faire tomber quelque chose. alaska est certainement celle avec qui tu veux le moins parler aujourd'hui. toujours avec jude pour l'aider, toujours toujours toujours. elle est belle, alaska, elle a tout pour plaire à tout le monde. toi, t'es la fille sans amis qui voudrait aider les autres mieux que ça, mais qu'au final reste sur place sans savoir quoi faire dans la mêlée. tu te débrouilles seule, la preuve en est que ce matin tu t'es levée avec la ferme résolution d'aller à pied au marché. et que t'as réussi à tenir ta promesse. avant que t'arrives au stand désiré du fromage, le son de sa voix t'arrête net. un bonjour clair, rayonnant de bonheur. t'as pas l'habitude d'être rongée par une sorte de jalousie. elle même, plutôt. quand tu la vois, tu penses à tout ce qui fait d'elle quelque chose que jude apprécie. il y en a tant. pourquoi elle ? « tu te rappelles de moi ? alaska, l'amie de jude. » bien sûr que tu te rappelles d'elle. pourquoi pas après tout ? « bonjour, oui je me rappelle de toi. » tu lui lances d'une voix atone, bien décidée à ce que cette courte discussion s'arrête au plus vite. tu reprends tes sacs en main, avançant un peu. elle reste avec toi, puis te demande si elle peut t'aider. deux secondes. tu peux y arriver seule, mais plus t'achètes plus t'as du mal à avancer. tu réfléchis. t'as pas envie de son aide, pas envie de lui montrer que t'as besoin d'elle. tu veux lui prouver à elle aussi que tu peux parvenir à rentrer chez toi sans aucune aide. cela dit, la proposition est tentante. t'avances vers la fromagère, une bonne femme qui parle avec un accent marqué de la corse. tu regardes la main tendue près de toi. tu poses tes poids lourds au sol et tu la regarde dans les yeux. « c'est gentil, mais je peux y arriver. » tu tournes la tête et tu choisis un fromage. pourquoi tu la détestes autant, alaska ? au final, tu peux bien faire plus ample connaissance avec elle. « après réflexion, pourquoi pas. » tu l'inspectes un peu plus. ouais, elle a l'air sympa.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
we only see what we want to see (w/ maïa)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Laughing Out Loud :: La vie en rose :: rps-
Sauter vers: