Partagez | 
 

 Bonne ou mauvaise nouvelle (ENOK)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité

MessageSujet: Bonne ou mauvaise nouvelle (ENOK)   Mer 3 Aoû - 18:41

J'avais longuement hésité avant de répondre au premier sms d'Enok mais je ne pouvais pas faire la morte plus longtemps. Enfin, faire la morte était un bien grand mot, vu qu'Iceberg était toujours là pour rappeler à tout le monde que j'étais bel et bien en vie. Je lui avais donc proposé de le voir dans un endroit neutre, un endroit où on ne pourrait pas se sauter dessus, comme nous l'avions déjà fais deux fois. Je regardais donc l'heure passée lentement et en même temps trop rapidement, pour retrouver mon voisin et tout lui avouer. J'avais tellement peur de sa réaction, que j'en avais l'estomac noué et mon cher chien devait le sentir, vu qu'il avait posé depuis un bon moment sa tête sur mes cuisses en me regardant avec un drôle d'air. Quand le moment fut arrivé de me préparer, le stress monta encore d'un cran. Ce n'était pas un rendez-vous galant, mais je voulais quand même me faire jolie, ce qui pouvait paraître étonnant vu ce que je devais lui annoncer. Après de longues minutes de réflexion, je décidai d'enfiler une petite robe blanche avec une paire de talon de couleurs crème. Heureusement que je ne devais pas marcher des kilomètre, j'en aurai été totalement incapable avec ces souliers. Je laissai mes cheveux détachés et décidai de rester naturel, sans aucun maquillage. De tout façon, j'étais tellement stressée, que je n'aurais pas été capable de faire quelque chose de potable. Mon sac à main sur l'épaule et une dernière caresse à Iceberg, je sortis enfin de mon logement pour le retrouver. Ne vivant pas très loin dulieu de rendez-vous, je ne mis que quelques minutes à attendre le petit bar où nous avions décidé de nous retrouvé. Une fois à l'intérieur, je jetai un rapide coup d’œil, mais apparemment mon voisin n'était pas encore là. Tout en poussant un très léger soupir, je m'assis à une table vide, attendant patiemment qu'il me rejoigne. En attendant, j'essayais toujours de trouver les bons mots pour le lui annoncer, parce que ce n'était vraiment pas quelque chose de facile à avouer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Bonne ou mauvaise nouvelle (ENOK)   Mer 3 Aoû - 21:11

« From the way you smile to the way you look. You capture me unlike no other. From the first hello, yeah, that's all it took. And suddenly we had each other. » deux semaines. Deux longues semaines durant lesquelles Sacha a était muette où Enok n’a pas eu la moindre nouvelle. Depuis ce moment-là, il repasse en boucle ce qu’il lui a dit, ce qu’il lui a écrit et encore ce qu’il aurait bien pu faire. Ils se sont vus au tout et pour tout trois fois. La soirée où ils étaient éméchés. Le coup de la chaudière. Le festival à la plage. Il a tapé à sa porte, elle n’a pas répondu, ni ouvert, pourtant elle était là. Iceberg s’est fait entendre, s’il est présent dans cet appartement, c’est qu’elle est là aussi. Un soir, il s’est même accolé à cette porte. Son cœur prêt à exploser. Il ne comprend pas ce qui le bouleverse. Ça devrait être une fille comme les autres, une fille qui ne fait pas battre étrangement son cœur. Enok ne se reconnaissait plus. il n’avait eu qu’une hâte après la soirée à la plage, de là revoir. Il avait espère la croiser dans les couloirs de la résidence, de ouvrir sa porte et de tomber sur elle. De revoir son sourire, de sentir ses cheveux filler sous ses doigts, embrasser sa peau. Il n’a pas eu cette chance-là ! Enok ce n’est pas le genre d’homme à insister, alors il a lâché l’affaire. Enfin, c’est ce qu’il fera croire. Il attendait derrière sa propre porte, comme un con, à attendre un son provenir de son appartement. Au bout d’une semaine, il a baissé les bras. Il a mène sa vie monotone, monochrome. Depuis cette matinée avec Sacha, la vie avait pris un peu de couleur. Aujourd’hui, elle était triste, solitaire et extrêmement fade. La vie n’avait plus d’intérêt. Il lui a quand même envoyé un message. Une réponse est quand même arrivée. Il ne savait pas sur quel pied danse. Elle devait lui parler ! Une bonne nouvelle ? Une mauvaise nouvelle ? C’est rarement bon quand une fille veut vous parler non ? Alors il ne s’est pas dégonflé. Un rendez-vous à été pris. C’est la boule au ventre qui se dirige vers le lieu de rencontre. Il est en retard, ce n’est pas grave. Il a le temps de réfléchir à ce qu’elle pourrait bien lui annoncer. Que ses deux fois avec lui étaient une erreur ? Qu’il lui avait refilé une MST ? Pourtant, il était clean. Qu’elle déménagé à cause de lui ? Il ne sait pas, il ne sait plus. À chaque version, c’est de sa faute. Uniquement de sa faute. Exclusivement de sa faute. Il ne peut pas y avoir d’alternative. Enok s’engouffre dans le café, il n’a pas de mal à la repère. Il sera toujours attiré par son aura, par elle. il sait d’avance que si elle est dans une foule, il la retrouvera toujours. Il s’installe silencieusement sur la chaise, pose ses avant-bras sur la table et croisent ses doigts en eux. Il ne dit pas un mot, il veut parler, qu’elle parle. Qu’elle lui dise la raison de son silence et il partira si elle lui demande. Il restera si elle insiste. Elle a le contrôle sur lui et ça c’est pas une bonne chose !


Dernière édition par Enok Fournier le Mer 3 Aoû - 23:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Bonne ou mauvaise nouvelle (ENOK)   Mer 3 Aoû - 22:44

J'ai envie de prendre mes jambes à mon cou, de lui renvoyer un message pour annuler notre rendez-vous. Sauf que je sais que je ne pourrai pas me cacher indéfiniment et surtout pas d'Enok, vu que c'est mon voisin. Je prends donc mon mal en patience en attendant son arrivée, même si je ne sais toujours pas comment le lui annoncer. Pour patienter et surtout pour penser à autre chose, je prends la carte des boissons et me plonge dedans, en espérant que cela me change les idées durant quelques instants. Alors que je choisis enfin la boisson que je vais commander au serveur, parce qu'il faut absolument que je boive quelque chose, ma bouche étant plus sèche qu'une rivière après la canicule. Alors que je repose la carte et que je m'apprête à faire signe, je le vois entrer dans la pièce et se diriger directement vers moi. Instinctivement, un petit sourire apparait sur mon visage et même si je le vois peut-être pour la dernière fois, je suis heureuse de le voir. Il faut avouer que durant ces deux semaines, il m'avait horriblement manqué, bien plus que je ne devrai. Heureusement, j'avais pu le suivre sur son compte instagram et l'avantage, c'est qu'il ne pouvait pas le savoir et donc je ne pouvais pas passer pour une voyeuse. Je le suis donc du regard, retenant presque mon souffle et observant néanmoins les alentours, ne pouvant pas m'empêcher de ressentir une pointe de jalousie en voyant le regard d'autres jeunes femmes se déposer sur lui. Lentement et sans dire un mot, il s'assoit en face de moi et la boule qui c'était formé dans mon ventre, s'agrandit encore un peu plus. Maintenant qu'il était réellement en face de moi, j'avais encore plus envie de prendre mes jambes à mon cou, mais cela serait vraiment mal vu. Je l'observe quelques minutes sans rien dire, espérant un peu qu'il prenne en premier la parole, mais il ne fit rien. Il se contentait de me regarder et d'attendre que je lui dise pourquoi je l'ai évité durant deux semaines, alors que j'avais qu'une envie ; Celle d'être près de lui. Je ferme quelques instants les yeux, tout en me mordant la lèvre inférieur. L'annonce n'était vraiment pas évidente et j'avais réellement peur qu'il prenne la poudre d'escampette. Bon, je savais que s'il décidait de ne pas reconnaître l'enfant, Numa serait toujours là pour m'aider en cas de besoin, mais ce n'était pas la même chose et j'en avais totalement conscience. Enfin, je rouvris les yeux et je plongeai mon regard dans le sien. Merci d'être venu. Je déposai lentement une main sur ces doigts entrelacés, ne sachant vraiment pas comment le lui dire. Est-ce que je devais être cash ou tourner un moment autour du pot ? Il y avait tellement de possibilité, que je ne savais pas laquelle choisir. Ce que je vais te dire... C'est pas évident à dire et à entendre. je poussai un léger soupir, décidant de lâcher la bombe d'un coup, comme je l'avais fais en l'annonçant à Numa. Je suis enceinte. Voilà, c'était dit, maintenant il me restait plus qu'à attendre sa réaction.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Bonne ou mauvaise nouvelle (ENOK)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bonne ou mauvaise nouvelle (ENOK)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Laughing Out Loud :: La vie en rose :: rps-
Sauter vers: