Partagez | 
 

 (oihana) back home

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité

MessageSujet: (oihana) back home   Mer 8 Juin - 17:54

ta valise dans la main, tu sors du taxis qui ta déposé juste en bas de ton immeuble. tu payes ta course et face à la bâtisse tu souris. ça te fait un bien fou de pouvoir enfin rentrer chez toi. pendant un mois t'as créché ailleurs et, même si tu voyais tes amis, ta famille, rien ne vos son bon petit chez soit. tu grimpes jusqu'à l'appartement avec vigueur et ténacité. ouais, t'es définitivement heureux d'être de retour. quand t'enfonces la clé dans la serrure, tu fredonnes une musique de film pour rendre ce moment encore plus spectaculaire. une fois la porte ouvert, c'est comme un souffle d'air frais qui pénètre dans tes poumons. ton sourire est radieux et tu fais savoir ta joie à qui veux bien l'entendre. c'est moi, je suis rentré. que tu gueules avec une voix chantante. tu laisses tomber ton sac à terre près du canapé sur lequel tu te laisses tomber telle une larve. tu restes à peine quelques secondes dessus puis tu te relèves d'un bond. t'es certain d'avoir entendu du bruit donc ta colocataire ne devrait pas tarder à arriver. Oih ? que tu gueules encore plus fort. tu t'attendais à un accueil digne de ce nom alors tu tapes du pied par terre pour marqué ton mécontentement. elle va débarquer d'une seconde à l'autre, tu le sais, mais t'aimes bien faire ton capricieux parfois. tu pousses ton sac jusqu'à la porte de ta chambre restée fermée. rien qu'à la voir t'es heureux. parce que ça te change de ces chambres merdiques dans lesquelles tu dormais ce dernier mois. entre l'hôpital et le centre de rééducation, on peut pas dire que tu vivais dans le grand luxe. hormis peut être le fait qu'on s'activait autour de toi à prendre grand soin de ta personne et de ta jambe. t'as à peine ouvert la porte de la chambre qu'elle débarque, parce que tu l'entends derrière toi. alors t'as le sourire. tu l'aimes bien oihana, elle est chouette. puis elle est proche de ton baba et ça te donne une raison de les charrier tous les deux, ça te ravie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: (oihana) back home   Mer 8 Juin - 20:19

t’as rien à faire. Tu n’as pas de nouvelle de la patronne qui devait d’engager plus tôt que prévu. Tu es même passé devant la boutique, mais il semble vite. Il y a un petit panneau indiquant qu’il est fermé pour une durée indéterminée. Tu n’as pas de chance en ce moment. Entre Eneko qui te fait un peu la tête, enfin, c’est froid entre vous deux, bon, c’est vrai, tu as un peu abusé en lui disant ses mots-là. Tu étais en colère contre lui et tu n’avais pas réfléchi. Tu es seule. Marlow a prolongé ses vacances au soleil. Bastien a ses cours et ses combats dont il n’y pas souvent disponible. Puis Vaea ton colocataire a disparu. Tu es sur le net, en train de regarder un peu tout et n’importe quoi sur Instagram et sur Tumblr. Ils sont devenus tes amis depuis quelques jours. T’es triste ma fille. « c'est moi, je suis rentré. » Maintenant, tu te l’as joue à la Jean D’Arc, tu entends de voix. Non, ta tête frisée ne peut pas être revenu. Il t’aurait au moins envoyé un sms pour te dire qu’il n’était pas loin « Oih ? »non, t’es pas folle, la voix se rapproche de ta chambre. C’est pas possible, il est de retour. « Vava ? Tu as entendu Mr Floki ! c’est la voix de Vava » alors tu lâches – enfin tout en douceur – ton pc sur ton lit et tu sors rapidement de ta chambre. Non, tu n’as pas du tout rêvé, c’est bien ton coloc qui est de retour après trois semaines. Non, tu n’as pas du tout rêvé, c’est bien ton coloc qui est de retour après trois semaines. Tu as fait ton petit road trip avec ta meilleure amie. « Vava » que tu cris de joie en lui sautant dans les bras. Il a le réflexe de te rattraper. Heureusement, sinon, tu te serais péter le coccyx en chutant sur le parquet de l’étage. « j’commençais à m’inquiéter, tu aurais pu envoyer un texto, j’ai cru que t’étais mort moi. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: (oihana) back home   Ven 10 Juin - 23:00

non ce n'était pas une hallucination, mais bien ta colocataire qui détalle dans l'appartement pour venir s'effondrer sur toi. t'as un réflexe que tu ne te pensais pas, celui de la rattraper au vol et lui éviter des semaines de douleur intense à ne pas pouvoir s'asseoir ni marcher. tu l'imagines alors te demander de l’accompagner aux toilettes et tu ne sais pas bien si ça doit te faire rire ou bien t’écœurer. alors tu souris un peu bêtement, parce que t'es content de la retrouver aussi. Vava même si tu ne la connais pas tant que ça, que t'es parti peu de temps après t'être installé avec elle, tu dois tout de même avouer que tu l'aimes bien la petite Oihana. elle est mignonne, adorable puis tu trouves ça amusant que quelqu'un ait pu appelé son lapin Mr Floki, mais surtout de continuer à prononcer le monsieur alors qu'il te semble toujours de trop. j’commençais à m’inquiéter, tu aurais pu envoyer un texto, j’ai cru que t’étais mort moi. tu pourrais plaisanter en rétorquant que c'était presque le cas, que t'étais à deux doigts de crever dans tes chambres pourris à l'hôpital et au centre, que peut être bien que ton sort était pire que la mort, mais tu t'abstiens parce que tu sais pas si c'est vraiment correct en sachant que certains eux y vivent à l'année. t'iras te plaindre à Ariane, c'est elle qu'était censé faire passer le message. moi je faisais le pacha, tranquille pendant que des petites infirmières prenaient soin de moi. tu fais le mariole, le batifoleur alors que tout le monde sait que ce n'est pas dans ta nature, au contraire. d'ailleurs j'aurais peut être dû rester là-bas, leurs tenues étaient bien plus sexy que la tienne ... tu taquines, comme toujours, alors que tu fais mine de la dévisager.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: (oihana) back home   Dim 12 Juin - 22:24

Depuis quelque temps, la solitude était revenu faire chambre commune avec toi. Tu passais tes journées enfermées ici, tu n’allais plus trop à la plage. Tu avais eu un gros coup au moral. Depuis que t’es rentrée d’Espagne, tu n’as plus trop le goût à rien. Tu sors plus, tu manges peu, tu es un zombie sur patte. Quand tu entends la voix de ton colocataire se rependre dans l’appartement, tu essaies de faire bonne figure. Tu n’aimes pas que les gens aient de la pitié pour toi. Tu planques un sourire sur ton visage et tu te retrouves dans les bras de Vaea. Tu ne le connais pas depuis longtemps, mais en une semaine, tu as appris à l’apprécier. C’est le type de personne simple, qui ne se prend pas la tête pour des broutilles. t'iras te plaindre à Ariane, c'est elle qu'était censé faire passer le message. Moi, je faisais le pacha, tranquille pendant que des petites infirmières prenaient soin de moi. Ariane t’avait prévenu effectivement, mais tu ne pensais pas que son absence soit aussi longue. tu pensais qu’il allait revenir au bout d’une semaine ou deux, mais là ça a été bien plus long. Un bon mois qu’il est partie. c’est toujours la faute des autres avec toi. je suis quand même contente de te revoir.tu dis ces mots en plaisantant. Enfin, tu penses réellement que tu es heureuse de son retour. Enfin, tu ne seras plus si seule. d'ailleurs, j'aurais peut-être dû rester là-bas, leurs tenues étaient bien plus sexy que la tienne ...tu observes alors ta tenue. Ouai, ce n’est pas un truc sexy à mort, mais bon, tu n'es pas du genre à te mettre en bombe ou des trucs qui pourraient te sublimer. La seule fois où tu l’as fait, c’est quand tu as retrouvée par hasard Bastien en boite. Il ne t’avait encore jamais vu comme ça.Explique-moi pourquoi je métrais des tenues sexy ? tu veux que je charme qui ? toi ? je t’apprécie énormément, mais pas question
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: (oihana) back home   Lun 27 Juin - 23:02

t'es quand même vachement content de retrouver ton petit chez toi. certes, tu le partage avec une demoiselle parfois étrange, mais au combien adorable. au moins tu resteras plus aussi seul que dans ta chambre où la télévision était devenue ta meilleure compagnie. elle t'engueule presque parce que t'as pas donné de nouvelles, mais t'as aussi envie de lui dire qu'elle non plus. tu t'abstiens, t'es trop content d'être là pour te disputer. t'accuses Ariane, c'est plus facile. c’est toujours la faute des autres avec toi. je suis quand même contente de te revoir. tu lui souris doucement. moi aussi. ouais, c'est vrai. t'as pas vraiment eut le temps de rester avec elle avec ton accident, mais tu t'es quand même attaché à ce petit bout de femme qui partage les lieux - ou plutôt qui te permet de partager les lieux. t'attaques gentiment sa tenue. tu devrais pas te plaindre, en même temps elle était seule depuis près d'un moi. d'ailleurs tu te demandes comment les choses ont bien pu avancer durant ton absence. avant de partir, t'en étais restée à son homme parfait ou tu sais plus vraiment quoi. ça t'amusais bien toute cette histoire. Explique-moi pourquoi je métrais des tenues sexy ? tu veux que je charme qui ? toi ? je t’apprécie énormément, mais pas question tu portes la main à ton coeur, tu fais ma moue. t'en es presque vraiment triste même si tu partages également son sentiment. tu me brises le coeur Oih, tu le sais ça ? tu me le brises en des milliers de petits morceaux. tu pleures presque, mais c'est de la comédie. alors va falloir que tu me prêtes une de tes copines pour les recoller. tu lui fais un grand sourire, fier de ta bêtise. t'es pas ce genre de mec, tout le monde le sait. mais t'en plaisantes parfois. t'es un peu en manque de compagnie féminine cela dit et c'est pas avec Oihana et Ariane que tu vas trouver l'affection dont t'as besoin.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: (oihana) back home   Mer 29 Juin - 21:48

Avec Vaea la colocation est simple. Ils n’ont pas eu l’occasion de se voir souvent. Elle était partie faire son road-trip avec sa meilleure amie Marlow en Espagne et été revenue de deux semaines chez sa famille en Andalousie. Elle avait eu besoin de ça, de partir un peu pour se changer les idées. Les mauvaises nouvelles étaient tombées à foisons. L’échange à la maternité. Son projet de café qui tombe à l’eau à cause d’un plus gros investisseur. Elle avait trouvé un job, mais la patronne avait disparue. Elle se retrouvait sans rien. Même Bastien ne lui donné plus de nouvelle. tu me brises le cœur Oih, tu le sais ça ? Tu me le brises en des milliers de petits morceaux. elle prend un aire choqué. Elle rentre dans son jeu, ça lui fait du bien de le retrouver. Il est simple, pas prise de tête, elle regrettera le jour où il devra partir pour un autre logement. « Non je le savais pas, mais j’en ai que faire. » Qu’elle ajoute les mains sur les hanches. Elle prend un mine triste avant de lui lancer « tu as brisé le mien quand tu n’as plus donné signe de vie. C’est ta faute Vava. Tu n’avais pas qu’à briser mon petit cœur. J’aurais peut-être été plus tendre avec toi si tu ne l’avais pas fait. » elle se tait quelques instants et le surfeur à le temps d’ajouter alors va falloir que tu me prêtes une de tes copines pour les recoller. des copines ? elle en a pas. Enfin il y a Marlow, mais elle la voit mal faire ça. Ariane, mais ils sont comme frère et sœur. Après il n’y a plus grand monde dans sa vie. « malheureusement pour toi, j’ai pas tant de copine que ça. toi aussi tu dois me prêtes un de tes amis pour recoller mon petit cœur » c’est facile, c’est cadeau. Elle tend la perche en même temps, ce n’est pas compliqué de savoir de qui elle parle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: (oihana) back home   Sam 2 Juil - 14:34

Non je le savais pas, mais j’en ai que faire. t'ouvres la bouche en grand, presque réellement choqué par sa réponse. tu as brisé le mien quand tu n’as plus donné signe de vie. C’est ta faute Vava. Tu n’avais pas qu’à briser mon petit cœur. J’aurais peut-être été plus tendre avec toi si tu ne l’avais pas fait. touché. il est vrai que tu n'as pas vraiment fait en sorte de donner de tes nouvelles non plus et que tu t'es reclus dans ta tanière pendant tout le temps de ton rétablissement. tu finis par lui faire un grand sourire avant de l'attirer à toi. allé, viens là que je recolle les morceaux. tu la sers contre toi, sûrement trop fort et maladroitement, mais tu le fais exprès, d'être tendrement chieur, comme à ton habitude. tu t'éloignes et lui demander à ce qu'elle te présente des demoiselles même si au fond tu t'en fiches un peu qu'on vienne recoller les bouts de ton coeur qui n'a réellement jamais été brisé. malheureusement pour toi, j’ai pas tant de copine que ça. toi aussi tu dois me prêtes un de tes amis pour recoller mon petit cœur. tu fais mine de réfléchir, porte la main au menton, l'autre croisé contre ta poitrine. tu ne réfléchis même pas car tu sais très bien de qui elle veut parler, ou tout du moins tu t'en doutes fortement. tu vas pas me dire que t'as laisser filer l'homme parfait ? t'arques les sourcils, mais tu te rends compte que t'as perdu beaucoup de temps. que t'as pas de nouvelles de beaucoup de personne et ça t'attriste un peu, de te dire que tu n'es même pas resté en contact avec bastien pendant tout ce temps. où alors tu t'es rendu compte que j'étais bien plus parfait que lui ? tu tentes l'humour, parce que tu ne sais pas ce qu'il s'est passé entre eux pendant tout ce temps. t'as envie de poser la question directement, mais t'as peur de toucher un sujet sensible. t'es indiscret c'est bien connu, mais t'essayes tout de même de resté poli et prudent avec tes proches sur ce que tu dois ou ne pas dire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: (oihana) back home   Lun 4 Juil - 13:51

allé, viens là que je recolle les morceaux. il t’attire alors près de lui. Elle avait besoin de ça. Elle ne se recule pas, elle profite du câlin amical que son colocataire lui fait. Ce n’est pas qu’elle est en manque d’affection, mais presque. Elle avait bien vu qu’avec Eneko, les gestes de tendresses étaient exclus, il ne lui avait jamais dit pourquoi, mais il y avait dû avoir quelque chose derrière qui fessait être aussi froid. Les accolades avec Marlow c’est pas pareil. Alors elle profite de l’étreinte que lui offre Vaeatu vas pas me dire que t'as laisser filer l'homme parfait ? où alors tu t'es rendu compte que j'étais bien plus parfait que lui ? elle se recule doucement. Oihana ne l’aurait pas laissé filer si cela avait tenue qu’à elle. son petit cœur d’étudient avait vibrée alors qu’elle ne pensait plus jamais laissé un homem rentrer dans sa vie. Surtout pas après l’épisode Théo qui lui avait fait du mal, tant moralement ou physiquement. Elle pensait que tous les hommes étaient pareils. Bastien lui avait prouvé le contraire et même Vaea, étrange garçon, lui avait monté que les hommes ne sont pas mauvais de nature. « c’est peut-être ça. j’ai dû constater à cause du manque de ta personne ici que tu étais le mec parfait »qu’elle essaie de lui dire le plus sérieusement du monde. Seulement au bout de quelques instants, elle éclate de rire. Avec Vaea, elle ne peut pas rester sérieuse bien longtemps. « non plus sérieusement, je n’ai plus de ses nouvelles. Il a disparu lui aussi. » là, elle est plus sérieuse. Elle s’écarte un peu plus de Vaea. Bastien est partie lui aussi à la même période que lui. Les deux garçons ne sont pas meilleurs amis pour rien, aucuns des deux ne lui a donné de nouvelles. « je crois qu’à la fin, je vais finir en couple avec Mr Floki ou avec toi, dans le pire des cas, si tu ne trouves personne. » Elle hausse les épaules et descend l’escalier. « Tu as eu le temps de manger ou pas ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: (oihana) back home   Dim 24 Juil - 20:17

c’est peut-être ça. j’ai dû constater à cause du manque de ta personne ici que tu étais le mec parfait. tu souris, fais le beau, dégage tes cheveux en arrière pour montrer à quel point tu es touché par ses dires. puis elle se met à rire et tu lui donnes un léger coup de coude avant de rire avec elle. t'es content de l'avoir retrouvé ta petite oihanna. non plus sérieusement, je n’ai plus de ses nouvelles. Il a disparu lui aussi. vous vous calmez et elle te balance ça comme une bombe. tu grimaces. c'est vrai que toi non plus tu n'en as pas eu depuis longtemps. pourtant c'est ton meilleur pote et, même si ça lui ai déjà arrivé, tu te demande quand même pourquoi il fait le mort comme ça ... si ça peut te rassurer, il n'y a pas qu'à toi qu'il ne donne pas de nouvelles. tu poses ta main sur son épaule en guise de soutient moral et physique. tu sais que ce n'est rien en comparaison de l'absence de bastien, mais tu lui montres que t'es là tout de même, si elle a besoin. je crois qu’à la fin, je vais finir en couple avec Mr Floki ou avec toi, dans le pire des cas, si tu ne trouves personne. t'arques un sourcil, faussement intéressé par sa proposition même si tu sais très bien que ce ne sont que des paroles et que, malgré une proximité naissante entre vous, votre relation restera sans doute à jamais platonique. sympa, en gros soit tu deviens zoophile soit tu te reportes sur moi. tu plaisantes, c'est évident. mais pour ta gouverne, il se pourrait que je trouve quelqu'un avant toi, mademoiselle. tu lèves le menton, fier. même si t'es pas si certain que ça de te mettre en couple, quoi qu'une personne puisse te venir à l'esprit, là maintenant tout de suite ... Tu as eu le temps de manger ou pas ? ta bouche s'entre-ouvre, tu baves presque. t'es derrière elle et tu cours presque pour la rejoindre. tu lui fais les yeux doux. tu me ferais l'immense honneur de me nourrir ? t'aimes quand elle cuisine oihana, parce que c'est toujours un régal. alors tu ne dirais pas non à un bon petit plat, surtout après ces merdes qu'on te servaient à l'hôpital.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: (oihana) back home   Mar 26 Juil - 13:46

lui aussi n’a pas de nouvelle de son meilleur ami, elle se sent un peu moins frustré. Au moins, il ne l’évite pas qu’à elle. Elle se rassure comme elle peut la petite blonde. La main du jeune homme sur son épaule, l’apaise doucement, elle constate que le jeune homme lui a énormément manqué même s’ils se connaissent peu ou presque pas. Seulement, Oihana avait vu à quel point son énergie et sa bonne humeur l’avait manqué. Il venait briser sa monotonie. « sympa, en gros soit tu deviens zoophile soit tu te reportes sur moi. Mais pour ta gouverne, il se pourrait que je trouve quelqu'un avant toi, mademoiselle » la jeune femme fait mine d’être blesser. Elle est certaine que son colocataire trouvera rapidement une jeune femme. Il le mérite et ce n’est pas elle qui va empêcher son bonheur. Il le mérite, enfin, la basque espère qu’il trouvera une gentille fille qui ne fera pas du mal à son petit cœur. Elle ne veut pas le voir arriver un jour triste à cause d’une salope. Elle change rapidement de sujet. Elle se contentera de son célibat à vie. Au pire, elle contactera Ariane pour que la sportive la sorte et prenne un peu exemple sur elle. Ariane, c’est l’opposé d’Oihana, niveau garçon. « tu me ferais l'immense honneur de me nourrir ? » Oihana sourit tout en descend l’escalier. Elle sait comment faire plaisir à Vaea. Elle a bien compris, qu’il aimait sa nourriture, enfin la nourriture en général ! « vu que tu vas pas vouloir de moi dans le cas où nous serions encore célibataire, je te laisserais crever de faim » Oihana n’en pense pas un mot et elle voit la tête du surfeur se déconfire. Elle ne reste pas sérieuse une fois de plus et éclate de rire. Non, elle ne le laissera jamais crever de faim. Elle n’est pas assez méchante pour ça. Oihana est trop douce, à l’écoute des autres pour laisser quelqu’un crever de faim. « mais malheureusement pour toi, je suis pas comme ça. Puis faut que je t’avoue que ça m’a manqué de pas faire à manger pour toi. » Elle s’installe enfin en cuisine. Qu’est-ce qu’elle peut bien faire ? elle ouvre son frigo. Il n’y a pas grand-chose « Je pense qu’il faudra rapidement faire les courses, si tu veux pas faire un jeun » Elle sort des filets de poulets et une salade de tomates qu’elle n’avait pas touché la veille. « c’est pas grand-chose, mais j’espère que ça t’ira ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: (oihana) back home   Ven 5 Aoû - 21:32

Tu lui fais les yeux doux, tu pourrais presque te mettre à genoux pour avoir ne serait-ce qu’un semblant de repas. Parce que ça sera toujours plus mangeable que la pourriture que tu as du t’enfiler ces dernières semaines et que, de toute évidence tout le monde le sait, toi et la bouffe vous avez une relation singulièrement fusionnelle. Vu que tu vas pas vouloir de moi dans le cas où nous serions encore célibataire, je te laisserais crever de faim. Ta bouche s’ouvre en grand, tu perds presque tes couleurs en somme tu te décomposes. T’as beau aimer manger, t’es pas ce qu’on pourrait appeler un bon cuisinier comparé à oihana dont tu adores les petits plats. Tu la regardes comme si elle venait de t’annoncer la fin du monde, la mort d’un proche ou tout autre nouvelle qui te mènerait à une dépression sans fin. Mais malheureusement pour toi, je suis pas comme ça. puis faut que je t’avoue que ça m’a manqué de pas faire à manger pour toi. Tu deviens à nouveau tout guilleret, ton visage retrouve un teint normal et tu serais presque prêt à taper dans tes mains tellement t’en es ravie. Tu déposes un baiser intentionnellement baveux et bruyant sur sa joue pour la remercier avant qu’elle ne s’installe en cuisine. Toi tu la suis, tu t’installes sur une chaise et tu l’observes, pour pas la gêner dans son activité. Je pense qu’il faudra rapidement faire les courses, si tu veux pas faire un jeun. Tu te redresses alors, tout à coup sérieux. Je te donne tout ce que tu veux du moment que j’ai de quoi satisfaire mon ogre d’estomac. Le pire c’est que t’es vraiment sérieux dans ton histoire, tu serais prêt à n’importe quoi pour manger à ta faim et tu te demandes comment t’aurais pu survivre si tu avais un jour manqué d’argent. C’est pas grand-chose, mais j’espère que ça t’ira ? tu hoches la tête, tout content et prêt à déguster. On croirait un enfant qui attend que sa maman lui fasse son repas d’anniversaire. C’est parfait t’en fais pas, meeeeeerci ! tu dégustes et de toute manière tu dégusterais n’importe quoi qui ne sortirait pas de plat sous vide, réchauffer au micro onde et dont la consistance reste doutable. Sinon, qu’est-ce que j’ai loupé ces dernières semaines ? que tu lui demandes entre deux bouchées, le regard tourné droit sur elle pour l’observer.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: (oihana) back home   

Revenir en haut Aller en bas
 
(oihana) back home
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Laughing Out Loud :: La vie en rose :: rps-
Sauter vers: